débat CNU: suite

5 views
Skip to first unread message

Frédéric NEYRAT

unread,
Jul 8, 2009, 10:28:19 AM7/8/09
to sociologuesdelens...@googlegroups.com
Bonjour
 
Le débat sur les promotions au CNU se développe aussi en son sein. En témoigne, la lettre de Jérôme Deauviau, deuxième vice-président de la section 19. Bien cordialement
Frédéric Neyrat
 

Chers collègues,

Je souhaite préciser ma position en tant que deuxième vice-président de la 19

ème section sur

les questions soulevées par la dernière campagne de promotion.

Le CNU est une instance composée exclusivement de pairs (dont la majorité est élue) qui a

une fonction essentielle de régulation de notre discipline au sein de l’Université. Cette

fonction ne peut s’exercer pleinement que sur la base d’une forte légitimité auprès de notre

communauté scientifique. Cette légitimité découle d’une part du mode de constitution de

notre assemblée (2/3 d’élus et 1/3 de nommés par le ministère) et d’autre part d’un

fonctionnement clair et transparent de notre commission. J’ai été élu deuxième vice président

de la 19

ème section sur la base d’un engagement très ferme sur ce deuxième point, et je me

permets de citer un passage de ma déclaration de candidature (octobre 2007) :

« Le CNU a la charge d’énoncer nationalement les critères professionnels requis pour exercer

le métier d’enseignant chercheur à l’université, et faire carrière dans l’institution. Ces critères

évoluent me semble-t-il depuis plusieurs années, explicitement et parfois implicitement. Je

m’engage à tout faire, si je suis élu au bureau du CNU, pour que ces critères soient explicités

au sein de cette assemblée, qu’ils soient débattus, et qu’une fois adoptés ils soient largement

diffusés auprès de nos collègues, des docteurs et des doctorants ».

Par ailleurs, je me suis engagé publiquement à ne demander ni qualification ni promotion au

cours des quatre années de la mandature, et j’ai fait valoir à plusieurs reprises cette position au

sein du bureau. Ce point n’est pas un détail, mais au contraire une question décisive pour la

légitimité du CNU. Le CNU a très souvent été attaqué sur sa propension à l’autopromotion et

à l’opacité de son fonctionnement, y compris par un mouvement comme Sauvons la

recherche. Plusieurs sections du CNU ont adopté comme principe l’interdiction de

l’autopromotion, et Jacqueline Heinen, ancienne présidente de la CP-CNU, m’a confirmé que

cette question a déjà été débattue au sein de la CP-CNU.

Concernant maintenant la situation actuelle de la 19

ème section du CNU. Notre section a

désormais perdu une grande part de sa légitimité dans la communauté scientifique. On ne peut

que déplorer ce discrédit, mais c’est hélas un fait. L’urgence est donc de trouver des solutions

pour que la 19

ème section retrouve sa légitimité, d’autant que nous ne sommes qu’à mi-mandat

et que le rôle du CNU va être étendu à partir de la prochaine mandature. A mon sens, la

section ne pourra retrouver sa légitimité qu’en repartant à sa source, c'est-à-dire en se

reconstituant. Une dissolution du CNU actuel, de nouvelles élections et nominations, une

explicitation des modes de fonctionnement de la section et des critères d’évaluation des

dossiers permettront de reconquérir cette légitimité. Nous ne pourrons obtenir cette

dissolution que si le bureau et l’assemblée la demande explicitement. Je soumets donc cette

proposition à l’ensemble des membres de la 19

ème section du CNU.

Bien cordialement,

Jérôme Deauvieau,

Deuxième vice-président de la 19

ème section du CNU.

Catherine LE ROUX

unread,
Jul 9, 2009, 3:08:35 AM7/9/09
to sociologuesdelens...@googlegroups.com
Bonjour,
Avant d'aller plus loin dans le débat,il serait utile à tous de faire une évaluation sur une décennie du
pourcentage d'auto-promotions au sein du CNU.Qui a les données?
Cordialement,

Catherine Déchamp-Le Roux 06 88 45 16 90
Pr de Sociologie -Université de Bretagne Occidentale
Atelier de Recherche Sociologique(EA3149)
Faculté des Lettres et Sciences Sociales V.Segalen
20,rue Duquesne
29238 BREST cedex3
02 98 01 68 14(secrétariat ARS)
membre du CE de l'Association Française de Sociologie



> Message du 08/07/09 16:30
> De : "Frédéric NEYRAT"
> A : sociologuesdelens...@googlegroups.com
> Copie à :
> Objet : débat CNU: suite
> ---------------------------------------------------------------------------------------
> Orange vous informe que cet e-mail a ete controle par l'anti-virus mail.
> Aucun virus connu a ce jour par nos services n'a ete detecte.
>
>
>

Lise Demailly

unread,
Jul 9, 2009, 8:34:26 AM7/9/09
to sociologuesdelens...@googlegroups.com
Bonjour
et dans ce cas, pour compléter, n'oublions pas: H/F et Paris/ Province.
Cordialement
L. Demailly
Le 9 juil. 09 à 09:08, Catherine LE ROUX a écrit :
Lise Demailly, psychanalyste
43 avenue de l'amiral Courbet, 59130 Lambersart
138 avenue du lieutenant colonel Bernier, 17000, La Rochelle
0320922555
0546671281



Ali AÏT ABDELMALEK

unread,
Jul 9, 2009, 9:23:59 AM7/9/09
to sociologuesdelens...@googlegroups.com
Le Bureau du CNU19 (au moins 3 membres sur les 4, à ma connaissance,
les 2 PR et l'assesseur MCF) s'en occupe en ce moment même. Nous vous
ferons parvenir le résultat de cette enquête nécessaire effectivement !
Bien cordialement,
Ali AIT ABDELMALEK, Professeur des Universités en Sociologie
Université de Rennes 2 (U.F.R. " Sciences Humaines ")
6, Avenue Gaston Berger 35043 - RENNES-Cédex
02 99 14 19 79 (répondeur)
02 99 14 19 05 (Fax)
mailto:ali.aita...@Uhb.Fr
ou : aitabdel...@orange.fr
http://www.uhb.fr



----- Message de cdechamp...@wanadoo.fr ---------
Date : Thu, 9 Jul 2009 09:08:35 +0200 (CEST)
De : Catherine LE ROUX <cdechamp...@wanadoo.fr>
Répondre à : sociologuesdelens...@googlegroups.com
Objet : re: débat CNU: suite
À : sociologuesdelens...@googlegroups.com
>> l?Université. Cette
>>
>> fonction ne peut s?exercer pleinement que sur la base d?une forte légitimité
>> auprès de notre
>>
>> communauté scientifique. Cette légitimité découle d?une part du mode de
>> constitution de
>>
>> notre assemblée (2/3 d?élus et 1/3 de nommés par le ministère) et d?autre
>> part d?un
>>
>> fonctionnement clair et transparent de notre commission. J?ai été élu
>> deuxième vice président
>>
>> de la 19
>> ème section sur la base d?un engagement très ferme sur ce deuxième point, et
>> je me
>>
>> permets de citer un passage de ma déclaration de candidature (octobre 2007)
>> :
>>
>> « Le CNU a la charge d?énoncer nationalement les critères professionnels
>> requis pour exercer
>>
>> le métier d?enseignant chercheur à l?université, et faire carrière dans
>> l?institution. Ces critères
>>
>> évoluent me semble-t-il depuis plusieurs années, explicitement et parfois
>> implicitement. Je
>>
>> m?engage à tout faire, si je suis élu au bureau du CNU, pour que ces
>> critères soient explicités
>>
>> au sein de cette assemblée, qu?ils soient débattus, et qu?une fois adoptés
>> ils soient largement
>>
>> diffusés auprès de nos collègues, des docteurs et des doctorants ».
>>
>> Par ailleurs, je me suis engagé publiquement à ne demander ni qualification
>> ni promotion au
>>
>> cours des quatre années de la mandature, et j?ai fait valoir à plusieurs
>> reprises cette position au
>>
>> sein du bureau. Ce point n?est pas un détail, mais au contraire une question
>> décisive pour la
>>
>> légitimité du CNU. Le CNU a très souvent été attaqué sur sa propension à
>> l?autopromotion et
>>
>> à l?opacité de son fonctionnement, y compris par un mouvement comme Sauvons
>> la
>>
>> recherche. Plusieurs sections du CNU ont adopté comme principe
>> l?interdiction de
>>
>> l?autopromotion, et Jacqueline Heinen, ancienne présidente de la CP-CNU, m?a
>> confirmé que
>>
>> cette question a déjà été débattue au sein de la CP-CNU.
>>
>> Concernant maintenant la situation actuelle de la 19
>> ème section du CNU. Notre section a
>>
>> désormais perdu une grande part de sa légitimité dans la communauté
>> scientifique. On ne peut
>>
>> que déplorer ce discrédit, mais c?est hélas un fait. L?urgence est donc de
>> trouver des solutions
>>
>> pour que la 19
>> ème section retrouve sa légitimité, d?autant que nous ne sommes qu?à
>> mi-mandat
>>
>> et que le rôle du CNU va être étendu à partir de la prochaine mandature. A
>> mon sens, la
>>
>> section ne pourra retrouver sa légitimité qu?en repartant à sa source,
>> c'est-à-dire en se
>>
>> reconstituant. Une dissolution du CNU actuel, de nouvelles élections et
>> nominations, une
>>
>> explicitation des modes de fonctionnement de la section et des critères
>> d?évaluation des
>>
>> dossiers permettront de reconquérir cette légitimité. Nous ne pourrons
>> obtenir cette
>>
>> dissolution que si le bureau et l?assemblée la demande explicitement. Je
>> soumets donc cette
>>
>> proposition à l?ensemble des membres de la 19
>> ème section du CNU.
>>
>> Bien cordialement,
>>
>> Jérôme Deauvieau,
>>
>> Deuxième vice-président de la 19
>> ème section du CNU.
>>
>> >
>>
>> ---------------------------------------------------------------------------------------
>> Orange vous informe que cet e-mail a ete controle par l'anti-virus mail.
>> Aucun virus connu a ce jour par nos services n'a ete detecte.
>>
>>
>>
>
>
> >
>


----- Fin du message de cdechamp...@wanadoo.fr -----



Ali AÏT ABDELMALEK

unread,
Jul 9, 2009, 9:24:01 AM7/9/09
to sociologuesdelens...@googlegroups.com
Le Bureau du CNU19 (au moins 3 membres sur les 4, à ma connaissance,
les 2 PR et l'assesseur MCF) s'en occupe en ce moment même. Nous vous
ferons parvenir le résultat de cette enquête nécessaire effectivement !
Bien cordialement,
Ali AIT ABDELMALEK, Professeur des Universités en Sociologie
Université de Rennes 2 (U.F.R. " Sciences Humaines ")
6, Avenue Gaston Berger 35043 - RENNES-Cédex
02 99 14 19 79 (répondeur)
02 99 14 19 05 (Fax)
mailto:ali.aita...@Uhb.Fr
ou : aitabdel...@orange.fr
http://www.uhb.fr



----- Message de cdechamp...@wanadoo.fr ---------
Date : Thu, 9 Jul 2009 09:08:35 +0200 (CEST)
De : Catherine LE ROUX <cdechamp...@wanadoo.fr>
Répondre à : sociologuesdelens...@googlegroups.com
Objet : re: débat CNU: suite
À : sociologuesdelens...@googlegroups.com


>
>> l?Université. Cette
>>
>> fonction ne peut s?exercer pleinement que sur la base d?une forte légitimité
>> auprès de notre
>>
>> communauté scientifique. Cette légitimité découle d?une part du mode de
>> constitution de
>>
>> notre assemblée (2/3 d?élus et 1/3 de nommés par le ministère) et d?autre
>> part d?un
>>
>> fonctionnement clair et transparent de notre commission. J?ai été élu
>> deuxième vice président
>>
>> de la 19
>> ème section sur la base d?un engagement très ferme sur ce deuxième point, et
>> je me
>>
>> permets de citer un passage de ma déclaration de candidature (octobre 2007)
>> :
>>
>> « Le CNU a la charge d?énoncer nationalement les critères professionnels
>> requis pour exercer
>>
>> le métier d?enseignant chercheur à l?université, et faire carrière dans
>> l?institution. Ces critères
>>
>> évoluent me semble-t-il depuis plusieurs années, explicitement et parfois
>> implicitement. Je
>>
>> m?engage à tout faire, si je suis élu au bureau du CNU, pour que ces
>> critères soient explicités
>>
>> au sein de cette assemblée, qu?ils soient débattus, et qu?une fois adoptés
>> ils soient largement
>>
>> diffusés auprès de nos collègues, des docteurs et des doctorants ».
>>
>> Par ailleurs, je me suis engagé publiquement à ne demander ni qualification
>> ni promotion au
>>
>> cours des quatre années de la mandature, et j?ai fait valoir à plusieurs
>> reprises cette position au
>>
>> sein du bureau. Ce point n?est pas un détail, mais au contraire une question
>> décisive pour la
>>
>> légitimité du CNU. Le CNU a très souvent été attaqué sur sa propension à
>> l?autopromotion et
>>
>> à l?opacité de son fonctionnement, y compris par un mouvement comme Sauvons
>> la
>>
>> recherche. Plusieurs sections du CNU ont adopté comme principe
>> l?interdiction de
>>
>> l?autopromotion, et Jacqueline Heinen, ancienne présidente de la CP-CNU, m?a
>> confirmé que
>>
>> cette question a déjà été débattue au sein de la CP-CNU.
>>
>> Concernant maintenant la situation actuelle de la 19
>> ème section du CNU. Notre section a
>>
>> désormais perdu une grande part de sa légitimité dans la communauté
>> scientifique. On ne peut
>>
>> que déplorer ce discrédit, mais c?est hélas un fait. L?urgence est donc de
>> trouver des solutions
>>
>> pour que la 19
>> ème section retrouve sa légitimité, d?autant que nous ne sommes qu?à
>> mi-mandat
>>
>> et que le rôle du CNU va être étendu à partir de la prochaine mandature. A
>> mon sens, la
>>
>> section ne pourra retrouver sa légitimité qu?en repartant à sa source,
>> c'est-à-dire en se
>>
>> reconstituant. Une dissolution du CNU actuel, de nouvelles élections et
>> nominations, une
>>
>> explicitation des modes de fonctionnement de la section et des critères
>> d?évaluation des
>>
>> dossiers permettront de reconquérir cette légitimité. Nous ne pourrons
>> obtenir cette
>>
>> dissolution que si le bureau et l?assemblée la demande explicitement. Je
>> soumets donc cette
>>
>> proposition à l?ensemble des membres de la 19
>> ème section du CNU.
>>
>> Bien cordialement,
>>
>> Jérôme Deauvieau,
>>
>> Deuxième vice-président de la 19
>> ème section du CNU.
>>
>> >
>>
>> ---------------------------------------------------------------------------------------
>> Orange vous informe que cet e-mail a ete controle par l'anti-virus mail.
>> Aucun virus connu a ce jour par nos services n'a ete detecte.
>>
>>
>>
>
>
> >
>


Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages