La caféine touche de près l’os en matière d’ostéoporose

11 views
Skip to first unread message

Viva La Vie

unread,
Aug 7, 2021, 11:39:39 PM8/7/21
to rael-scien...@googlegroups.com
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le mouvement raëlien, pour ceux qui n'ont pas peur du futur 
http://www.rael.org

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La caféine touche de près l’os en matière d’ostéoporose


Par martin |  Biologie |  26 juillet 2021


Image insérée

Une nouvelle étude révèle que l’excès de caféine pourrait être lié à un risque accru d’ostéoporose. En étudiant les effets du café sur la façon dont les reins régulent le calcium dans l’organisme, des chercheurs ont constaté que des doses élevées de caféine (800 mg) consommées sur une période de six heures doublaient presque la quantité de calcium perdue dans l’urine.

L’effet de la caféine sur le calcium

Il s’agit de la première étude à rapporter l’impact d’une prise de caféine à forte dose et à court terme sur la clairance rénale du calcium, du sodium et de la créatinine chez des adultes en bonne santé. Selon le Dr Hayley Schultz, avec l’émergence d’une « culture du café » croissante, il est important que les gens comprennent l’impact de ce qu’ils mettent dans leur corps.

« La caféine est l’une des drogues récréatives les plus utilisées dans le monde, 80 % des adultes consommant au moins une boisson caféinée par jour », explique le Dr Schultz. « C’est un stimulant courant, consommé par les professionnels, les parents, les travailleurs postés et les adolescents pour commencer leur journée et rester alertes – même les militaires utilisent la caféine pour lutter contre la somnolence.

« Mais si le café a ses avantages, il est également important de reconnaître ses inconvénients, notamment la façon dont nos reins traitent le calcium. Nos recherches ont montré que les personnes qui consomment 800 mg de caféine au cours d’une journée de travail typique verront leur taux de calcium augmenter de 77 % dans leurs urines, ce qui crée une carence potentielle qui pourrait avoir un impact sur leurs os. », explique Schultz.

Une étude clinique en double aveugle

Dans le cadre de cette étude clinique en double aveugle, les participants ont mâché de la caféine ou un chewing-gum placebo pendant cinq minutes à deux heures d’intervalle sur une période de six heures (800 mg de caféine au total).

Alors que l’objectif principal de cette recherche était d’examiner l’impact de la consommation de caféine sur l’état d’éveil et d’autres facteurs, cette sous-étude visait à évaluer l’impact de la consommation de caféine sur la clairance rénale du calcium.

Le Dr Stephanie Reuter Lange, cochercheur affirme que la compréhension des effets à long terme d’une consommation élevée de caféine est particulièrement importante pour les groupes à haut risque. La consommation quotidienne moyenne de caféine est d’environ 200 mg, soit à peu près deux tasses de café. Si boire huit tasses de café peut sembler beaucoup (800 mg de caféine), certains groupes entrent dans cette catégorie », explique le Dr Reuter Lange.

« Les personnes à risque pourraient être les adolescents qui consomment des boissons énergisantes de façon excessive, car leurs os sont encore en développement, les athlètes professionnels qui utilisent la caféine pour améliorer leurs performances, ainsi que les femmes ménopausées qui ont souvent un faible taux de calcium dans le sang en raison des changements hormonaux et d’un apport quotidien insuffisant en calcium alimentaire.

Une consommation excessive de caféine

« De plus en plus, nous observons également des niveaux élevés de caféine chez les travailleurs postés qui doivent rester vigilants pendant la nuit, ainsi que chez les militaires qui utilisent la caféine pour lutter contre le manque de sommeil en milieu opérationnel. La caféine consommée avec modération a certainement ses avantages. Mais il est important de comprendre comment une consommation excessive pourrait augmenter les risques d’une maladie comme l’ostéoporose. »

Cette recherche a été publiée dans British Journal of Clinical Pharmacology.

Crédit photo : StockPhotoSecrets







Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages