photovoltaique et bioelectricité

133 views
Skip to first unread message

Christian Devaux

unread,
Oct 4, 2007, 3:35:24 PM10/4/07
to produc...@googlegroups.com
Je me questionne sur le rayonnement electrique emis par une
installation photovoltaique vis a vis des habitans a proximité

est il possible d'ajouter une feuille metallique reliée à la terre
sous ces panneaux pour les 'blinder' ?

merci

Producteur-PhotoVoltaïque-Rouen

unread,
Oct 5, 2007, 5:24:20 AM10/5/07
to Groupe de discussion photovoltaique
De quel "rayonnement électrique" parlez-vous ?
Les panneaux solaires sont à courants continus et ne peuvent émettre
de "rayonnement électrique".
L'onduleur émet légèrement lui, car il embarque un "hacheur" à haute
fréquence mais ce dernier rayonne moins qu'un téléviseur cathodique ou
qu'un four à micro-onde ou bien encore une plaque de cuisson à
induction !

mcc.d...@tele2.fr

unread,
Oct 5, 2007, 12:17:59 PM10/5/07
to produc...@googlegroups.com
Je confirme, pas de rayonnement électrique mais un client m'a dit qu'il ne mettrait pas de panneaux sur le toit car cela coupait les forces célestes (vérdidique!!!) Pour ce qui concerne l'onduleur, on découpe vers les 10 khz et généralement les produits sont entourés de métal donc créent une cage de Faraday. Les rayonnements sont de toute façon moins importants que sur un portable (il est rare que l'on colle un onduleur à l'oreille) ou que le WIFI...

Christian DUBENT

Energies Positives

unread,
Oct 8, 2007, 4:51:29 PM10/8/07
to Groupe de discussion photovoltaique
Bonjour,

L'électricité de qualité biotique est une de mes activités.
J'ai donc des appareils permettant de tester les champs électro-
magnétiques de basse et haute fréquence.
Tout d'abord, il faut bien distinguer les champs électriques des
champs magnétiques :
un panneau photovoltaïque ne peut émettre qu'un champ électrique.
Pour avoir pris quelques mesures suite à la demande des clients et à
ma propre curiosité, je pourrai si cela intéresse quelques personnes
diffuser les résultats.
Et lorsque l'on prend une mesure collé au panneau, il émet faiblement
(je pourrai diffuser les différentes mesures prises lorsque j'aurai
mis tout ça en forme dans un tableau.).
Il faut savoir qu'un champ électrique (en règle générale) ne traverse
pas les matériaux (contrairement à un champ magnétique que seules
certains matériaux (hors de prix) filtrent).
Donc dans l'habitat, même si les panneaux sont situés au dessus d'une
chambre, cela n'émet pas de champ électrique et comporte moins de
risque qu'une lampe de chevet mal branchée (phase et neutre inversés :
l'inter coupe le neutre, ou qu'un radio-réveil...)

Ensuite, mettre une feuille métallique reliée à la terre n'a aucun
intérêt ! En effet, les panneaux ont eux-même une structure métallique
et une feuille métallique sur leur face arrière.
Je relie toutes mes installations à la terre par le biais d'un fil de
6mm².
Il pour que cela soit efficace vérifier bien sûr que la terre de la
maison est satisfaisante.

Je suis à la disposition de ceux qui désirent faire des mesures sur
leur installation électrique et photovoltaïque (rhône-alpes
uniquement).
Cordialement,

Lionel Alonso
l...@nrjpos.fr
www.nrjpos.fr

On 4 oct, 21:35, Christian Devaux <devauxchrist...@laposte.net> wrote:

> Pour avoir pris quelques mesures suite à la demande des clients et à ma propre curiosité, je pourrai si cela intéresse quelques personnes diffuser les résultats.
> merci

Provost Dominique (Boulogne)

unread,
Oct 9, 2007, 7:01:16 AM10/9/07
to produc...@googlegroups.com
Excusez ma perplexité; Je veux bien admettre que le secteur qui vous préoccupe soit mal connu, mais il me semble que vos assertion vont en faire sourire plus d'un.

Un panneau photovoltaique produit un courant continu. Les seules variations de champ électriques sont dues au passage des nuages. Il n'y a donc pas à proprement parles de variation de champ électrique. Certe on peut avoir des potentiels assez élevéés jusqu'à 700V en hiver.
Au pire je veux bien admettre que la (ou les) boucles de courant formées par les cellules créent une espèce de spire de grand diamètre, et créent un petit champ électrique décelable à la boussole... Peut-être, mais on est là dans l'ordre de grandeur des champs magnétiques terrestre, et que je sache ils ne sont pas à l'origine de beaucoup de morts dans le monde... Cà se saurait.

Si, bien sur que les champs électriques traversent les matériaux. Essayez par exemple de mettre la haute tension d'un téléviseur (à tube) derrière un drap, et approchez votre main, vous verrez vos poils se dresser. C'est bien l'électricité statique (et donc le champ électrique) qui va attirer vos poils à travers le drap. Je vous déconseille d'ailleurs de toucher la haute tension même à travers le drap. Cà secoue un max... Je sais j'ai travaille dans la Télé et testé pour vous...

Quand à votre lampe de chevet mal branchée, laissez moi rire, que vous coupiez la phase ou le neutre n'a aucune espèce d'importance, il n'y a plus de courant donc plus de rayonnement et c'est tout. Un bout de fil, même à 50 Hz n'a jamais fait une antenne.

Par contre je veux bien admettre que sous un toit photovoltaique, la réception GSM soit un peu perturbée, car on a un peu une cage de Faraday au dessus de la tête. Je n'ai pas encore fait l'essais.


Cordialement

Dominique

-----Message d'origine-----
De : produc...@googlegroups.com [mailto:produc...@googlegroups.com] De la part de Energies Positives
Envoyé : lundi 8 octobre 2007 22:51
À : Groupe de discussion photovoltaique
Objet : [producteur-pv] Re: photovoltaique et bioelectricité

René Baudouy

unread,
Oct 9, 2007, 9:07:36 AM10/9/07
to Groupe PV PV
Bonjour Christian Devaux

Mon onduleur de puissance nominale de sortie 1,3 kW a été installé
dans mon garage, sur le même mur que la porte basculante.
Dans la pièce habitée adjacente au garage et séparée par une cloison
de 15 cm se trouve un poste radio dont les émissions sont brouillées
de jour jusqu'à une distance de 1,30m de la cloison, donc de 1,60m
de l'onduleur.
Intérêt : poste allumé et volets fermés, je peux connaître le matin
dans mon lit l'heure du lever de soleil ....!
N'est ce pas la preuve que cet onduleur en fonctionnement émet
des ondes électromagnétiques ?

Cordialement
René Baudouy


Le 4 oct. 07 à 21:35, Christian Devaux a écrit :

Energies Positives

unread,
Oct 9, 2007, 9:53:02 AM10/9/07
to Groupe de discussion photovoltaique

Bonjour,

Votre assurance peut en déconcerter plus d'un mais comme vous le dites


"Je veux bien admettre que le secteur qui vous préoccupe soit mal

connu"...
Je n'aurais pas la prétention de vous faire un cours mais un simple
rappel me paraît opportun :

Les champs électriques sont associés à la présence de charges
positives ou négatives. Ils se manifestent par la force qu'ils
exercent sur les autres charges. L'intensité d'un champ électrique se
mesure en volts par mètre (V/m). Tout fil électrique sous tension
produit un champ électrique dans son voisinage. Ce champ existe même
si aucun courant ne circule. Pour une distance donnée du fil, le champ
est d'autant plus intense que la tension est plus élevée.
C'est à proximité immédiate d'une charge électrique ou d'un conducteur
sous tension que le champ électrique est le plus élevé et son
intensité diminue rapidement avec la distance.

Les champs magnétiques sont provoqués par le déplacement de charges
électriques. L'intensité d'un champ magnétique se mesure en ampères
par mètre (A/m), toutefois dans la recherche et les applications
techniques il est plus courant d'utiliser une autre grandeur liée à
celle-ci, la densité de flux magnétique, qui s'exprime en teslas ou
plus communément en microtesla ( μT). Contrairement au champ
électrique, le champ magnétique n'apparaît que lorsqu'un appareil
électrique est allumé et que le courant passe. Plus l'intensité du
courant est forte, plus le champ magnétique est élevé.

Les matériaux courants tels que les matériaux de construction filtrent
en quasi totalité les champs électriques mais ne constituent pas un
blindage efficace contre les champs magnétiques.

Je ne parlais bien évidemment pas d'un drap (Je n'installe pas de
panneaux pv sur des tentes) mais de la toiture ou d'un mur.

De plus, pour votre information ce ne sont pas les champs électriques
qui font dévier une boussole mais bien les champs magnétiques.

Quant à l'électricité statique : c'est un champ électrique qui diminue
avec la distance et s'attenue selon la permittivité relative des
matériaux qu'il rencontre sur ses trajectoires.

Concernant la lampe de chevet mal branchée : c'est un exemple
caractéristique en électricité biocompatible. Si vous avez un jour
l'occasion d'effectuer ce test vous en serez le premier surpris. Le
champ électrique émis lorsque la lampe est éteinte varie de 3 à 5
fois la valeur normale (quand le neutre est coupé au lieu de la
phase), dépassant les 100V/m.

Donc un panneau pv émet bien un "champ électrique" que l'on peut
mesurer à proximité du panneau quand ses cellules transforment la
lumière en électricité. Mais il diminue et disparaît totalement avec
la distance et/ou son isolement derrière un matériaux de construction.
Combiné à un mise à la terre de la structure des panneaux, le risque
est nul.

Espérant avoir répondu à votre question...

Cordialement,
Lionel

Fabien lhuillier

unread,
Oct 10, 2007, 2:50:17 AM10/10/07
to produc...@googlegroups.com
HESPUL pourrait il nous dire ou en est l'appelation QUALIPV....
 
 
Salutations
 
 
LHUILLIER Fabien
Responsable Application
fabien.l...@mecotech.fr
Tél : 06.78.81.45.04
 
MECOTECH
3 rue Maurice THOREZ
12700 CAPDENAC
Tél/Fax:05.65.43.35.03
www.mecotech.fr

christian DUBENT

unread,
Oct 11, 2007, 3:37:21 PM10/11/07
to produc...@googlegroups.com

Bonsoir à tous,

Voilà un sujet de physique intéressant mais soyons pragmatiques:

-  Oui il y a champ électrique au niveau des panneaux, il est insignifiant et pourrait être diminué si l'on suivait les recommandations de l'ADEME, à savoir de faire suivre au fil moins le même chemin que le fil plus.. On l'a fait une fois mais on a du rajouter 20 mètres de câble et donc on créé une chute de tension supplémentaire dons une baisse de rendement; décidément le monde n'est pas parfait!

-   Oui il y a champ électromagnétique au niveau de l'onduleur; lorsqu'une radio est perturbée à proximité, c'est simplement un problème de compatibilité électromagnétique (CEM), c'est-à-dire que des fréquences de découpage de l'onduleur ou ses harmoniques sont sur la même longueur d'onde que l'émission radiophonique. Normalement, cela est très sensible en modulation d'amplitude (AM), beaucoup moins en FM. Amusez vous à mettre un téléphone portable près d'un poste de radio et vous verrez qu'il y a bien pire que l'onduleur. Rappelons également que pratiquement tous les appareils électroniques disposent d'une alimentation à découpage haute fréquence et génèrent donc aussi des perturbations électromagnétiques (pour vous en assurer, regardez le cordon de l'alimentation de votre ordinateur, il est généralement équipé d'un tore (petite excroissance sur le câble) qui limite les effets de l'alimentation sur le réseau)

-    Par rapport aux recommandations faites: rappelons que ne pas couper la phase sur un point lumineux est interdit par la norme NFC15-100 donc toute installation normalement conçue voit sa phase coupée par l'interrupteur.

Rappelons également que ne pas mettre les panneaux à la terre (qui doit être inférieure à 100 ohms dixit la NFC 15-100) est aussi une faute d'installation grave.

-   La question initiale étant: le PV génère t-il des effets indésirables sur le corps humain?, je dirai: si vous n'avez pas de téléphone portable, d'ordinateur, de téléviseur, d'électricité chez vous, de ligne haute tension à proximité de votre maison, aucune nuisance sonore, aucune pollution alors effectivement le PV pourrait être le système le plus perturbant pour votre personne, dans les autres cas, c'est une "petite" pollution supplémentaire mais ce n'est pas pour autant que la courbe d'espérance de vie tend à s'infléchir.

Cordialement

Christian DUBENT

 

-----Message d'origine-----
De : produc...@googlegroups.com [mailto:produc...@googlegroups.com] Envoyé : mardi 9 octobre 2007 13:01
À : produc...@googlegroups.com

HESPUL - pv

unread,
Oct 24, 2007, 9:48:08 AM10/24/07
to produc...@googlegroups.com
Bonjour,

D'après le planning annoncé par l'organisme Quat'EnR :
- la marque QualiPV sera lancée officiellement le 8 novembre prochain
- cela devrait correspondre également à la mise en place des premières sessions de formation

La liste des organismes de formation sera mise en ligne et régulièrement actualisée sur le site : www.qualipv.org
Pour l'instant, il n'y a rien à voir mais cela devrait changer le 6 novembre...

Cordialement,
Cécile Péjot


Chargée de mission photovoltaïque 

---------------

HESPUL

114 Bd du 11 novembre 69100 Villeurbanne

Tel. (Fax.) 04 37 47 80 90 (99)

p...@hespul.org

www.hespul.org


Horaires de la permanence téléphonique dédiée au photovoltaïque raccordé au réseau : tous les mercredis de 14h à 17h30



Fabien lhuillier a écrit :

kleins...@netscape.net

unread,
Oct 24, 2007, 10:02:05 AM10/24/07
to produc...@googlegroups.com
Bonjour,

Et qu'en est-il des formations deja dispensees et qui donneront droit a cette certification ?

Cordialement.

Stephane Klein - Directeur
HydroAlsace - Producteur d'électricité renouvelable & Intégrateur photovoltaïque
2, rue du marechal KOENIG
F-68300 SAINT-LOUIS
Tel. : +33(0)3.89.67.71.85
GSM : +33(0)6.64.78.37.43
Mail : kleins...@netscape.net
Web : http://www.hydroalsace.com

Check Out the new free AIM(R) Mail -- Unlimited storage and industry-leading spam and email virus protection.

Royer, Jean-Marc

unread,
Oct 24, 2007, 10:12:06 AM10/24/07
to produc...@googlegroups.com
 
Bonjour,
 
Je vous ai sollicité il y a de ça quelque semaines pour  avoir des informations sur le vécu de certain d'entre vous sur de grosses installations. ( 35-40 KW)
 
A ce jour, je n'ai eu comme réponses, que des propositions d'installateurs. Je les en remercie mais ce n'était pas le but recherché.
 
Comme je l'avais expliqué, j'ai du mal à trouver une rentabilité équitable sur ce projet, ce qui à ce jour, bloque mes démarches.
 
Tous les financiers que j'ai contactés sont quasiment unanimes sur le sujet, sans amortissement et sans autre garantie que l'engagement d'EDF ( qui peut prévaloir de l'avenir d'EDF et de ces contrats dans 10 ans ? ) l'opération est difficilement "rentable".
 
A vos claviers, je suis preneur de toutes suggestions.
 
Merci
 
JM Royer
 
 

Marc

unread,
Oct 24, 2007, 11:27:01 AM10/24/07
to produc...@googlegroups.com
Conseiller agricole, je connais quelques projets en cours d'étude à 40 kWc ou plus (100 ou 200 kWc).
Les calculs donnent un retour sur investissement assez rapide:
Coût: 6€/Wc, soit 240 000 € pour 40 kWc
Produit: 1150 W/Wc, soit 46 000 kWh par an, à 0.55€/kWh, cela fait 25 000 €
Soit un retour sur 10-12 ans avec les intérêts, et charges diverses.
Mais pour des grosses installations,on trouve des coûts à 5.5 € voire 5€ par Wc; et là on gagne 2 ans de retour sur investissement.
Bien sur, on n'est jamais à l'abris d'un arrêt de contrat, mais avec des hypothèses comme ça, on ne fait jamais rien... Et puis une fois payé en 10 ans le risque est moins important.

Royer, Jean-Marc a écrit :

solar...@aliceadsl.fr

unread,
Oct 24, 2007, 12:00:56 PM10/24/07
to producteur-pv
Bonjour

je suis allemand et je rigole un peu...
La plus grande installation en Allemagne a 40 MW
voir juwi.de ou Waldpolenz" solar park sur google. Biensur on ne parle pas du tout
d´ integration dans la toiture Le tarif 49,5 par kw. Et pas de credit d´impot. En plus il y a moins
de soleil ( un peu) en Allemagne. Mais comment ca se fait que c´est rentable la bas et ici on a
des problemes...

Reponse facile: Le prix pour les systèmes. On n´achete pas en chine mais en arrive quand
meme a des prix autours de 4000 E kwc (non integrees). Les banques pretent 100 % dans le
sud. Dans le nord ils ne donnent que la moitie. Les specialists deconseillent une installation
ou le kwc coute plus que 5000 !!!! E. Et ici on parle de 7000 et 9000 ...

Si vous voulez faire pareil - c´est aussi simple. Je suis aussi en train de faire des calculs
combien je peux mettre sur ma toiture. Et je pourrais commander un camion (40kw) pour un
prix autours de 4000 (+TVA). Je connais un installateur allemand qui regarde déjà mes
photos....On pourrait alors faire une grosse commande pour avoir le prix

A savoir que je suis aussi très vigilant au sujet du produit. La tolerance acceptable pour les
panneaux est 3 % Ni 5 ni 10. Et il faut faire le calcul avec le remplacement des onduleurs tous
les 7 ans. Et on peut biensur trouver une assurance qui assure aussi la production.

Apres mes calculs l´integration coute 10 -15 %. En plus il y a une perte de la production
- manque d´aeration. Ah la France....

Maintenant c´est a vous de faire des calculs Et peut-ètre vous ètes interesse. Je pense le
retour sur investissement est plus que 10 %. Seul question - est-ce qu´on peut avoir les 55 cts
pour une grange comme la votre... Si ce n´est pas le cas on devrait faire le calcul avec 30
cts - et la ca vaut pas le coup.

Avec mes meilleures salutations

R.Berndt

---------- Initial Header -----------

From : produc...@googlegroups.com
To : "produc...@googlegroups.com" <produc...@googlegroups.com>
Cc :
Date : Wed, 24 Oct 2007 14:12:06 +0000
Subject : [producteur-pv] Retour expériences


Bonjour,

Je vous ai sollicité il y a de ça quelque semaines pour avoir des informations sur le vécu de
certain d'entre vous sur de grosses installations. ( 35-40 KW)

A ce jour, je n'ai eu comme réponses, que des propositions d'installateurs. Je les en remercie
mais ce n'était pas le but recherché.

Comme je l'avais expliqué, j'ai du mal à trouver une rentabilité équitable sur ce projet, ce qui à
ce jour, bloque mes démarches.

Tous les financiers que j'ai contactés sont quasiment unanimes sur le sujet, sans
amortissement et sans autre garantie que l'engagement d'EDF ( qui peut prévaloir de l'avenir
d'EDF et de ces contrats dans 10 ans ? ) l'opération est difficilement "rentable".

A vos claviers, je suis preneur de toutes suggestions.

Merci

JM Royer




------------------------ ALICE C'EST ENCORE MIEUX AVEC CANAL+ LE BOUQUET ! ---------------
Découvrez vite l'offre exclusive ALICEBOX et CANAL+ LE BOUQUET, en cliquant ici http://alicebox.fr
Soumis à conditions.


Denis BRION

unread,
Oct 25, 2007, 3:10:00 AM10/25/07
to produc...@googlegroups.com
Bonjour

4000 € / kWc, c'est possible mais en achetant une quantité.C'est la loi du commerce. Malheureusement les installateurs français achètent que des Kits de 2 à 3 kWc et non un stock, d'ou des prix plus cher et c'est normal.
Le marché en France est très récent. Attendons que le marché se développe et je suis sur que les prix vont baisser.
L'Allemagne et l'Espagne ont certes de meilleurs prix, mais là-bas on ne parle pas d'intégration toiture, et les volumes sont loin d'être les mêmes.
De plus vous parlez de 4000 € HT / kWc c'est pour de la surimposition.
Vous dites que l'intégration coute 15 % plus cher, donc on aurait 4600 € / kWc ??? A ce prix la pas de problème.

Enfin, il ne faut pas dire qu'il faut changer les onduleurs tous les 7 ans. KACO garantie ses onduleurs 7 ans en série et avec une possibilité d'extension jusqu'à 11 ans.

Je suis disponible en dehors du forum

Bien à vous

Denis BRION
SOLEOS SOLAR FRANCE
00 33 6 62 47 01 19
br...@soleos-france.com
www.soleos-solar.com

-----Message d'origine-----
De : produc...@googlegroups.com [mailto:produc...@googlegroups.com] De la part de solar...@aliceadsl.fr
Envoyé : mercredi 24 octobre 2007 18:01
À : producteur-pv
Objet : [producteur-pv] Re: Retour expériences

kleins...@netscape.net

unread,
Oct 25, 2007, 3:17:23 AM10/25/07
to produc...@googlegroups.com
Oui, c'est tres facile de 'rigoler un peu'.

Cher monsieur, si vous soulez faire du dumping et faire appel a des gens qui travaillent a perte, libre a vous.

Il est clair qu'a prix coutant, on peut trouver une installation pour autour de 5000 euros installe.... sauf qu'alors, on travaille pour l'amour de l'humanite qui vous ne le rend pas forcement. On oublie bien entendu les 'petites depenses' : l'intermittence des chantiers, la casse materielle qu'il faut gerer si on achete directement, les frais de deplacement et de personnel divers durant le chantier. Et bien sur, on n'integre pas les couts de demarches administratives diverses qui ne puevent pas etre consideree comme une vraie prestation.

Il ne faut pas oublier que les installateurs allemands ont eu 5 ans pour se developper, acquerir de la competence et realiser des economies d'echelles qui leur permettent de vendre leurs pestations a prix coutant pour razzier le marche francais voire a les vendre a perte parfois. De leur cote, les installateurs francais sont en pleine phase de croissance, doivent donc investir, en meme que de jongler avec les contraintes administratives et fiscales francaises et cela, ca se retrouve dans le prix demande. Tout ca parce que les imbeciles qui nous gouvernent adorent encore aujourd'hui l'idole nucleaire.

Comme on dit : 'la France a toujours une guerre de retard'. On n'est jamais avare d'un combat d'arriere-garde, quitte se prendre une raclee.

Maintenant pour revenir au message initial : je ne sais plus quel etait la question mais si on envisage d'investir dans 40 kWc, aucun hesitation n'est possible : il faut creer un SaRL ou SA/SAS pour d'innombrables raisons tant fiscales, comptables que legales.


A bon entendeur

Stephane Klein - Directeur
HydroAlsace - Producteur d'électricité renouvelable & Intégrateur photovoltaïque
2, rue du marechal KOENIG
F-68300 SAINT-LOUIS
Tel. : +33(0)3.89.67.71.85
GSM : +33(0)6.64.78.37.43
Mail : kleins...@netscape.net
Web : http://www.hydroalsace.com

Olivier Pereyron

unread,
Oct 25, 2007, 4:10:25 AM10/25/07
to produc...@googlegroups.com
Bonjour,

J'ai hésité à répondre, mais je ne peux pas laisser passer ça !
Moi aussi ça me fait doucement rigoler vos prix.

Pour que les installateur puissent vendre à ces tarifs, il faudrait
d'abord que nos petits copains allemands nous vende le matériel à un
meilleur prix. C'est marrant mais quand je consulte des entreprises
allemandes pas encore implanter en France ils m'annoncent des tarifs
plutôt cohérents et quand enfin ils s'implantent en France, comme par
hasard les prix s'alignent sur les prix du marché.
A leur décharge, il est vrai que les volumes commandés ne sont pas
identiques à l'allemagne ainsi que les conditions de règlements et que
leur coût de structure ne s'amortisse pas sur les mêmes volumes.

Bref, mais pour être honnête cela ne résoudrait pas complètement le
problème. La taille des installations et l'intégration ont un effet
pervers. Si en effet le coût est supérieur de seulement 10 à 15% en
terme de matériel, c'est la marge nécessaire pris sur le matériel pour
faire vivre l'entreprise qui varie.
J'imagine qu'en Allemagne un paticulier investit facilement sur un 5kWc
qui, posé par dessus toiture, doit être installé en 2 jours.
Cela veut dire que pour optimiser une équipe de pose vous pouvez faire
10 installations par mois soit 50kWc.
En France, et particulièrement en Rhône-Alpes, c'est essentiellement des
installations de 2kWc pour les particuliers, et 3 jours sont nécessaires
(on pourrait mettre moins, sans mettre de film pare-vapeur et/ou en
utilisant l'Intersole mais voilà je ne fais pas confiance en cette
structure et cela ne regarde que moi). D'où 7 installations par mois et
14kWc pour optimiser une équipe de pose.
La marge pour faire vivre une entreprise en Allemagne ou en France doit
être a peu près pareil mais elle se répartie sur 50kWc en Allemagne et
14kWc en France, cela se ressent forcement sur le ratio €/Wc.
Et ne venez pas me dire qu'on se gave, parce que je vous renverrais à un
mail de Mr DUBENT qui faisait la remarque suivante, "il n'y a qu'à
regardez le bilan en fin d'année". Nous on se bat pour terminer à
l'équilibre en fin d'année ce qui serait déjà pas mal pour une
entreprise récente.

S'ajoute à cela en effet que les entreprises du photovoltaïque sont en
pleine phase d'investissement, que le marché est loin d'être le marché
allemand ni en volume ni en simplicité administrative et technique.
Un exemple concret, je vais devoir aller sur un chantier qui est terminé
depuis plus d'un mois, car EDF vient faire le raccordement et veut
tester le matériel.
J'y vais donc pour brancher un câble et relever un disjoncteur, parce
qu'EDF ne veut pas prendre le risque de le faire....
Voilà à quoi on perd notre temps, je ne crois pas qu'en Allemagne cela
se passe comme ça !

Salutations,

Olivier PEREYRON
Responsable du Développement
ENERCOS Technologies
Z.I. de l'Abbaye
B.P. 16
38780 PONT EVEQUE
www.enercos.fr
Tel direct : +33 (0) 4 74 57 57 64
Fax : +33 (0) 4 74 57 66 06
Portable : +33 (0) 6 11 11 38 71

> _______________________________________________________________________

MONTARSOLO, Jerome [Bluestar Silicones]

unread,
Oct 25, 2007, 6:04:10 AM10/25/07
to produc...@googlegroups.com
Même si cela est un peu hors sujet, pourriez vous préciser ce qu'est le film para-vapeur car je viens de faire installer un système intégrer intersol à mon domicile et mise à part les panneaux solaire et les espèces de plaque plastiques en dessous en guise de couverture je vois vois rien qui ressemble un film pare-vapeur.
Merci
Cordialement


-----Message d'origine-----
De : produc...@googlegroups.com [mailto:produc...@googlegroups.com] De la part de Olivier Pereyron
Envoyé : jeudi 25 octobre 2007 10:10
À : produc...@googlegroups.com


Objet : [producteur-pv] Re: Retour expériences


Bonjour,

J'ai h sit r pondre, mais je ne peux pas laisser passer a !
Moi aussi a me fait doucement rigoler vos prix.

Pour que les installateur puissent vendre ces tarifs, il faudrait d'abord que nos petits copains allemands nous vende le mat riel un meilleur prix. C'est marrant mais quand je consulte des entreprises allemandes pas encore implanter en France ils m'annoncent des tarifs plut t coh rents et quand enfin ils s'implantent en France, comme par hasard les prix s'alignent sur les prix du march .
A leur d charge, il est vrai que les volumes command s ne sont pas identiques l'allemagne ainsi que les conditions de r glements et que leur co t de structure ne s'amortisse pas sur les m mes volumes.

Bref, mais pour tre honn te cela ne r soudrait pas compl tement le probl me. La taille des installations et l'int gration ont un effet pervers. Si en effet le co t est sup rieur de seulement 10 15% en terme de mat riel, c'est la marge n cessaire pris sur le mat riel pour faire vivre l'entreprise qui varie.
J'imagine qu'en Allemagne un paticulier investit facilement sur un 5kWc qui, pos par dessus toiture, doit tre install en 2 jours.
Cela veut dire que pour optimiser une quipe de pose vous pouvez faire 10 installations par mois soit 50kWc.
En France, et particuli rement en Rh ne-Alpes, c'est essentiellement des installations de 2kWc pour les particuliers, et 3 jours sont n cessaires (on pourrait mettre moins, sans mettre de film pare-vapeur et/ou en utilisant l'Intersole mais voil je ne fais pas confiance en cette structure et cela ne regarde que moi). D'o 7 installations par mois et 14kWc pour optimiser une quipe de pose.
La marge pour faire vivre une entreprise en Allemagne ou en France doit tre a peu pr s pareil mais elle se r partie sur 50kWc en Allemagne et 14kWc en France, cela se ressent forcement sur le ratio /Wc.
Et ne venez pas me dire qu'on se gave, parce que je vous renverrais un mail de Mr DUBENT qui faisait la remarque suivante, "il n'y a qu' regardez le bilan en fin d'ann e". Nous on se bat pour terminer l' quilibre en fin d'ann e ce qui serait d j pas mal pour une entreprise r cente.

S'ajoute cela en effet que les entreprises du photovolta que sont en pleine phase d'investissement, que le march est loin d' tre le march allemand ni en volume ni en simplicit administrative et technique.
Un exemple concret, je vais devoir aller sur un chantier qui est termin depuis plus d'un mois, car EDF vient faire le raccordement et veut tester le mat riel.
J'y vais donc pour brancher un c ble et relever un disjoncteur, parce qu'EDF ne veut pas prendre le risque de le faire....
Voil quoi on perd notre temps, je ne crois pas qu'en Allemagne cela se passe comme a !

Salutations,

Olivier PEREYRON
Responsable du D veloppement

> HydroAlsace - Producteur d' lectricit renouvelable & Int grateur
> photovolta que 2, rue du marechal KOENIG F-68300 SAINT-LOUIS Tel. :

> +33(0)3.89.67.71.85 GSM : +33(0)6.64.78.37.43 Mail :
> kleins...@netscape.net Web : http://www.hydroalsace.com
>
>
>
>
>
>
> -----Original Message-----
> From: solar...@aliceadsl.fr <solar...@aliceadsl.fr>
> To: producteur-pv <produc...@googlegroups.com>
> Sent: Wed, 24 Oct 2007 6:00 pm
> Subject: [producteur-pv] Re: Retour exp riences
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
> Bonjour
>
> je suis allemand et je rigole un peu...
> La plus grande installation en Allemagne a 40 MW voir juwi.de ou
> Waldpolenz" solar park sur google. Biensur on ne parle pas du tout d
> integration dans la toiture Le tarif 49,5 par kw. Et pas de credit
> d impot.
> En plus il y a moins
> de soleil ( un peu) en Allemagne. Mais comment ca se fait que c est
> rentable la bas et ici on a des problemes...
>

> Reponse facile: Le prix pour les syst mes. On n achete pas en chine

> mais en arrive quand meme a des prix autours de 4000 E kwc (non
> integrees). Les banques pretent 100 % dans le sud. Dans le nord ils ne
> donnent que la moitie. Les specialists deconseillent une installation
> ou le kwc coute plus que 5000 !!!! E. Et ici on parle de 7000 et 9000
> ...
>
> Si vous voulez faire pareil - c est aussi simple. Je suis aussi en
> train de faire des calculs combien je peux mettre sur ma toiture. Et
> je pourrais commander un camion (40kw) pour un prix autours de 4000

> (+TVA). Je connais un installateur allemand qui regarde d j mes

> photos....On pourrait alors faire une grosse commande pour avoir le
> prix
>

> A savoir que je suis aussi tr s vigilant au sujet du produit. La

> tolerance acceptable pour les panneaux est 3 % Ni 5 ni 10. Et il faut
> faire le calcul avec le remplacement des onduleurs tous les 7 ans. Et
> on peut biensur trouver une assurance qui assure aussi la production.
>
> Apres mes calculs l integration coute 10 -15 %. En plus il y a une
> perte de la production
> - manque d aeration. Ah la France....
>

> Maintenant c est a vous de faire des calculs Et peut- tre vous tes

> interesse.
> Je pense le
> retour sur investissement est plus que 10 %. Seul question - est-ce
> qu on peut avoir les 55 cts pour une grange comme la votre... Si ce
> n est pas le cas on devrait faire le calcul avec 30 cts - et la ca
> vaut pas le coup.
>
> Avec mes meilleures salutations
>
> R.Berndt
>
> ---------- Initial Header -----------
>
> From : produc...@googlegroups.com
> To : "produc...@googlegroups.com"
> <produc...@googlegroups.com>
> Cc :
> Date : Wed, 24 Oct 2007 14:12:06 +0000

> Subject : [producteur-pv] Retour exp riences
>
>
> Bonjour,
>
> Je vous ai sollicit il y a de a quelque semaines pour avoir des
> informations sur le v cu de certain d'entre vous sur de grosses
> installations. ( 35-40 KW)
>
> A ce jour, je n'ai eu comme r ponses, que des propositions
> d'installateurs. Je les en remercie mais ce n' tait pas le but
> recherch .
>
> Comme je l'avais expliqu , j'ai du mal trouver une rentabilit
> quitable sur ce projet, ce qui ce jour, bloque mes d marches.
>
> Tous les financiers que j'ai contact s sont quasiment unanimes sur le

> sujet, sans amortissement et sans autre garantie que l'engagement

> d'EDF ( qui peut pr valoir de l'avenir d'EDF et de ces contrats dans
> 10 ans ? ) l'op ration est difficilement "rentable".


>
> A vos claviers, je suis preneur de toutes suggestions.
>
> Merci
>
> JM Royer
>
>
>
>
>
>
> ------------------------ ALICE C'EST ENCORE MIEUX AVEC CANAL+ LE
> BOUQUET !
> ---------------

> D couvrez vite l'offre exclusive ALICEBOX et CANAL+ LE BOUQUET, en
> cliquant ici http://alicebox.fr Soumis conditions.
>
>
>
>
>
>
>
>
>
> ______________________________________________________________________

Thierry ROUZIER

unread,
Oct 25, 2007, 9:15:38 AM10/25/07
to produc...@googlegroups.com
Un film sous panneaux type Polyane (presque etanche) sense recuperer la
condensation des panneaux en hiver.
L'ecoulement de condensation glisse sur le film et doit arriver jusque dans la
gouttiere.

-----Original Message-----
From: produc...@googlegroups.com [mailto:produc...@googlegroups.com] On
Behalf Of MONTARSOLO, Jerome [Bluestar Silicones]
Sent: Thursday, 25 October, 2007 12:04 PM
To: produc...@googlegroups.com
Subject: [producteur-pv] Re: Retour expériences

MONTARSOLO, Jerome [Bluestar Silicones]

unread,
Oct 25, 2007, 10:17:18 AM10/25/07
to produc...@googlegroups.com
Merci pour ce renseignement, à priori mon installateur n'a pas jugé bon d'installer ce film. Est-ce important?
Les plaques plastique ne jouent elles pas le même rôle ?
Merci

-----Message d'origine-----
De : produc...@googlegroups.com [mailto:produc...@googlegroups.com] De la part de Thierry ROUZIER
Envoyé : jeudi 25 octobre 2007 15:16


À : produc...@googlegroups.com
Objet : [producteur-pv] Re: Retour expériences

Energies Diffusions

unread,
Oct 25, 2007, 10:31:42 AM10/25/07
to produc...@googlegroups.com

Le film pare-vapeur n'est à mon sens pas nécessaire dans le cas des plaques
intersole de la société Ubbink car comme je l'ai déjà expliqué, le point de
rosée de la plaque intersole est comparable à celui du film pare-vapeur.
Chercher mon email sur ce sujet. Ceci dit, on attend toujours un retour du
CSTB me semble-t-il.

--
Energies Diffusions
Frédéric Boutet
Electricité Photovoltaïque - Guides de lumière
31290 Montclar-Lauragais
Tel : 05 34 66 17 46
Mobile : 06 71 50 01 40
www.energiesdiffusions.com

Le Thursday 25 October 2007 12:04, MONTARSOLO, Jerome [Bluestar Silicones] a
écrit :

AD

unread,
Oct 25, 2007, 2:16:52 PM10/25/07
to produc...@googlegroups.com
il faudra voir avec ces organismes si le referentiel qu'ils avaient utilisé etait suffisemment proche de celui de qualipv pour que qualit'enr accepte d'attribuer qualipv retroactivement.
sinon avec des installations deja realisés, ca pourrait le faire.
en tout cas, ca ne sera que qulipv ELEC et pas BAT qui complete qualipv
alex

kleins...@netscape.net a écrit :

Ne gardez plus qu'une seule adresse mail ! Copiez vos mails vers Yahoo! Mail

Thierry ROUZIER

unread,
Oct 26, 2007, 3:31:25 AM10/26/07
to produc...@googlegroups.com
Il y a condensation si la difference de temperature panneaux devant/derriere est
'significative' par temps froid.
Ca sera facile a savoir dans qq mois puisqu'on va vers l'hiver.
Cela arrive donc sur les structures 'epaisses', type Schuco par exemple.
En principe tout installateur du metier sait s'il doit en mettre ou pas afin de
ne pas revenir sur votre installation qq mois apres: c'est souvent une reaction
d'experience sinon le fournisseur de panneaux l'impose dans sa notice de
montage.

MONTARSOLO, Jerome [Bluestar Silicones]

unread,
Oct 26, 2007, 4:26:26 AM10/26/07
to produc...@googlegroups.com
J ai des modules Sharp de 175 wc , ils me paraissent pas mal espacé( 5 cm ) ce qui devrait je pense permettre une bonne ventilation.
Je dois le recontacter une fois qu' EDFG aura posé ses compteurs pour le raccordement final je lui poserai la question mais je me doute un peu de sa réponse et du fait que ce film doit être impossible à poser à posteriori sans tout démonter.
Merci pour vos réponses

-----Message d'origine-----
De : produc...@googlegroups.com [mailto:produc...@googlegroups.com] De la part de Thierry ROUZIER

Envoyé : vendredi 26 octobre 2007 09:31

HESPUL - PV

unread,
Oct 30, 2007, 6:41:24 AM10/30/07
to produc...@googlegroups.com
Bonjour,

Juste une petite remarque sur la parenthèse "qui peut prévaloir de
l'avenir d'EDF et de ces contrats dans 10 ans ?" :
- en ce qui concerne les contrats d'obligation d'achat, ils sont signés
pour 20 ans (et non pas 10) et relèvent de l'obligation règlementaire.
EDF n'y exprime aucun pouvoir de décision et c'est l'Etat seul qui fixe
ses règles.
- en terme de fonctionnement, ce n'est pas EDF qui paie, mais le
citoyen. EDF n'est que l'organe distributeur et opérateur de ce
mécanisme d'obligation d'achat. La potentielle disparition d'EDF (?!?)
ne met donc aucunement en péril l'application de l'obligation d'achat.
- en ce qui concerne la pérennité de l'entreprise EDF... l'argument
m'étonne vraiment à dire vrai. Si pour un banquier l'entreprise EDF
n'est pas pérenne que dire de beaucoup d'autres ?

Les arguments des financiers ne me paraissent donc pas vraiment pertinents.

Cordialement,
Cécile Péjot

Conseillère photovoltaïque
-------
HESPUL Energies renouvelables & efficacité énergétique
114 bd du 11 novembre
69100 Villeurbanne
Tel : +33 (0)4 37 47 80 90
Fax : +33 (0)4 37 47 80 99

p...@hespul.org
http://www.hespul.org

Horaires des permanences téléphoniques sur le photovoltaïque :
les mercredis après-midi de 14h00 à 17h30

Nous avons créé un groupe de discussion électronique sur le thème du photovoltaïque raccordé au réseau.
Pour en savoir plus : http://www.hespul.org/-Publications-photovoltaiques-.html


Royer, Jean-Marc a écrit :

Hervé NEVEUR

unread,
Nov 4, 2007, 7:52:41 AM11/4/07
to produc...@googlegroups.com
Bonjour,

Un de mes amis a reçu le contrat concernant l'expérimentation EDELIA.
Après l'avoir déchiffré (5 pages écrites en tous petits caractères !),
il m'alerte sur les Article 9 et 10 :

Art 9 : Restitution des matériels.
EDELIA vient poser le matériel à ses frais (Normal, c'est pour leur
rendre service). Par contre, si vous ne souscrivez pas à l'issue de
l'expérimentation, il vous faudra démonter le matériel vous-même et
l'envoyer en recommandé à EDELIA. Si vous voulez être remboursé, il
faudra en faire la demande par téléphone à EDELIA... qui paiera dans un
délai non précisé.

Art 10 : Assurances.
Là encore, EDELIA limite contractuellement sa responsabilité en cas de
sinistre dû à son matériel (court-circuit, malfaçon ...) à 1500 € HT
maximum. Pas cher pour d'éventuels dégâts immobiliers...

Donc ... prudence !

Hervé

EDELIA

unread,
Nov 14, 2007, 11:40:30 AM11/14/07
to Groupe de discussion photovoltaique, nicolas....@edelia.fr
Bonsoir,

deux petites précisions quant aux articles 9 et 10 de la convention
d'expérimentation :
- Article 9 : il est clair et net que l'expérimentateur ne paiera rien
pour cette expérimentation. S'il devait avancer des frais pour le
renvoi du matériel, il sera remboursé dans les meilleurs délais. Pour
éviter cette situation, nous étudions la possibilité d'envoyer deux
semaines avant la fin de l'expérimentation un colis pré-affranchi pour
ceux qui ne souhaitent pas souscrire à l'offre.
- Article 10 : la limitation de la responsabilité ne concerne que le
sinistre qui pourrait résulter de la fourniture des services en tant
que tels (exemple : erreur dans le télé-relevé). En revanche, si le
matériel en lui-même, en dehors de la production des services, est la
cause d'un sinistre, la responsabilité de la société est engagée et la
limitation n'a plus cours. Il convient de préciser que le matériel
Edelia n'agit en aucun cas sur l'onduleur ou les panneaux
photovoltaïques, il se contente de relever les index des compteurs de
production et de non-consommation.
Pour votre information, le matériel qui sera utilisé dans le cadre de
cette expérimentation est celui déjà utilisé par Edelia dans le cadre
de ses offres commerciales. Le matériel est éprouvé et bénéficie des
garanties de sécurité nécessaires pour une installation chez un
client.

Bien cordialement
Nicolas Estrangin

On 4 nov, 13:52, Hervé NEVEUR <RV.nev...@laposte.net> wrote:
> Bonjour,
>
> Un de mes amis a reçu le contrat concernant l'expérimentationEDELIA.
> Après l'avoir déchiffré (5 pages écrites en tous petits caractères !),
> il m'alerte sur les Article 9 et 10 :
>

> Art 9 : Restitution des matériels.EDELIAvient poser le matériel à ses frais (Normal, c'est pour leur


> rendre service). Par contre, si vous ne souscrivez pas à l'issue de
> l'expérimentation, il vous faudra démonter le matériel vous-même et

> l'envoyer en recommandé àEDELIA. Si vous voulez être remboursé, il
> faudra en faire la demande par téléphone àEDELIA... qui paiera dans un


> délai non précisé.
>
> Art 10 : Assurances.

> Là encore,EDELIAlimite contractuellement sa responsabilité en cas de

Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages