Re: Archiloque, Coeur vaillant

9 views
Skip to first unread message

Anaxagore

unread,
Aug 9, 2002, 4:31:12 PM8/9/02
to
Anaxagore wrote:

> Θυμέ, θύμ’ ἀμηχάνοισι κήδεσιν κυκώμενε,
> ἐνάδευ, δυσμενῶν δ’ ἀλέξευ προσβαλὼν ἐναντίον
> στρέρνον, ἐν δοκοῖσιν ἐχθρῶν πλησίον κατασταθεὶς
> ἀσφαλέως · καὶ μήτε νικῶν ἀμφάδην ἀγάλλεο,
> μήτε νικηθεὶς ἐν οἴκῳ καταπεσὼν ὀδύρεο ·
> ἀλλὰ χαρτοῖσίν τε χαῖρε καὶ κακοῖσιν ἀσχάλα
> μὴ λίην · γίγνωσκε δ’’ οἷος ῥυσμὸς ἀνθρώπους έχει.
>
Coeur, coeur troublé dans des deuils sans issue,
Réjouis-toi, garde-toi des maux, combats
Sans faille un coeur adverse, entremêlé
De filets ennemis ; sans pavoiser,
Vainqueur, vaincu, ne larmoie pas.
Fête tes joies sans fâcheries indues
Dans les malheurs ; connais l'homme tel quel.


Traduction en vers et décasyllabes.
Pas mal, mais je suis sûr qu'il va y avoir un rabat-joie ;-)
Cordialement
Anaxagore

Iulius

unread,
Aug 10, 2002, 9:14:54 AM8/10/02
to
Le quatrième jour avant les Ides d'Août, l'instituteur
de quarante payeurs aux armées répond à Anaxagore :

} Traduction en vers et décasyllabes.

Excellent ! Très belle traduction et bien rythmée.


} Pas mal, mais je suis sûr qu'il va y avoir un rabat-joie ;-)

Hé hé ;o)

Ce vers-ci :
« Vainqueur, vaincu, ne larmoie pas. »

--
Iulius

« Vois-tu garçon, il faut battre le fer quand il est... ch...
D'ailleurs, en règle générale, il faut tout battre
avant que ça ne refroidisse ! » (Cétautomatix)

Anaxagore

unread,
Aug 10, 2002, 6:12:20 PM8/10/02
to
Iulius wrote:
Le quatrième jour avant les Ides d'Août, l'instituteur
de quarante payeurs aux armées répond à Anaxagore :

} Traduction en vers et décasyllabes.

Excellent ! Très belle traduction et bien rythmée.


} Pas mal, mais je suis sûr qu'il va y avoir un rabat-joie ;-)

Hé hé ;o)

Ce vers-ci :
« Vainqueur, vaincu, ne larmoie pas. »
Vainqueur ;  battu, ne larmoie pas.

Non ?


Et ça ?
Vainqueur ; garde, vaincu, tes larmes

(faudrait que je colle un "armes" à la place de "combats"


Coeur, coeur troublé dans des deuils sans issue,
Réjouis-toi, garde-toi des maux,  arme
Sans faille un coeur adverse, entremêlé
De filets ennemis ; sans pavoiser,
Vainqueur; garde, vaincu, tes larmes.
Fête tes joies sans fâcheries indues
Dans les malheurs ; connais l'homme tel quel.


J'espère que je ne m'éloigne pas trop du texte.
Amicalement
Anaxagore

Métrodore

unread,
Aug 11, 2002, 4:11:38 PM8/11/02
to
> Bon sang, tout bêtement !
>
> bon alors :

>
> Coeur, coeur troublé dans des deuils sans issue,
> Réjouis-toi, garde-toi des maux, combats

> Sans faille un coeur adverse, entremêlé
> De filets ennemis ; sans pavoiser,
> si tu vainc, mais vaincu, ne larmoie pas.

> Fête tes joies sans fâcheries indues
> Dans les malheurs ; connais l'homme tel quel.
>
> ou

>
> Coeur, coeur troublé dans des deuils sans issue,
> Réjouis-toi, garde-toi des maux, arme
> Sans faille un coeur adverse, entremêlé
> De filets ennemis ; sans pavoiser,
> si tu vainc ; et garde, vaincu, tes larmes.

> Fête tes joies sans fâcheries indues
> Dans les malheurs ; connais l'homme tel quel.
>
> le deuxième est mieux, non ?

.................
ce serait encore mieux avec un s, non?

chairein
Métro

Métrodore

unread,
Aug 11, 2002, 6:33:53 PM8/11/02
to
> >................
> >ce serait encore mieux avec un s, non?
> >
> ???
> De quoi tu parles ?

du verbe vaincre à la seconde personne du singulier...


> P.S J'essaie de traduire l'extrait de Philodème que j'ai publié et j'ai
> du mal. Tu as des infos à propos de son livre sur la rhétorique ?

il faut attendre la réouverture de la bibli, probablement fin août.. je pars
à londres jeudi, je le trouverai peut-être pour un prix raisonnable, mais
j'en doute.
je regarderai aussi le traité sur les poèmes dont j'ai lu avec intérêt le
c-r.
vale
M
>

Iulius

unread,
Aug 11, 2002, 1:51:10 PM8/11/02
to
Le troisième jour avant les Ides d'Août, le triomphateur de la
célèbre bataille de Pharsale répond à Anaxagore :

} >? Vainqueur, vaincu, ne larmoie pas. ?


} >
} Vainqueur ; battu, ne larmoie pas.
}
} Non ?
} Et ça ?
} Vainqueur ; garde, vaincu, tes larmes

Heu... Ce n'est pas pour cela, mais parce que
c'est un octosyllabe.
Je croyais qu'il fallait un décasyllabe. Mais peut-être
le vers grec est-il d'une métrique différence pour celui-ci ?

--
Iulius

« Non omnis moriar » (Horace)

Anaxagore

unread,
Aug 11, 2002, 3:11:19 PM8/11/02
to
Iulius wrote:

Bon sang, tout bêtement !

bon alors :

Coeur, coeur troublé dans des deuils sans issue,
Réjouis-toi, garde-toi des maux, combats


Sans faille un coeur adverse, entremêlé
De filets ennemis ; sans pavoiser,

si tu vainc, mais vaincu, ne larmoie pas.

Fête tes joies sans fâcheries indues
Dans les malheurs ; connais l'homme tel quel.

ou

Coeur, coeur troublé dans des deuils sans issue,
Réjouis-toi, garde-toi des maux, arme
Sans faille un coeur adverse, entremêlé
De filets ennemis ; sans pavoiser,

si tu vainc ; et garde, vaincu, tes larmes.


Fête tes joies sans fâcheries indues
Dans les malheurs ; connais l'homme tel quel.

le deuxième est mieux, non ?
Amicalement
Anaxagore


Anaxagore

unread,
Aug 11, 2002, 5:37:37 PM8/11/02
to
Métrodore wrote:

>>
>
>................
>ce serait encore mieux avec un s, non?
>

???
De quoi tu parles ?

Amicalement
Anax

Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages