Témoignage du mois de mai 2008 sur un grand animal avec corne

13 views
Skip to first unread message

mokelembembe

unread,
Apr 10, 2011, 10:43:22 AM4/10/11
to mokelembembegroups
Bonjour à toutes et à tous,

Lors d'une expédition menée en mai 2008 j'ai pu recueillir un
témoignage intéressant sur un animal qui descendait la rivière Boumba
à environ 80 kilomètres de la frontière avec le Congo en allant vers
la ville frontalière de Moloundou.
Comme vous le savez nombeux témoignages sur le Mokélé - Mbembé font
état de la présence de " griffes" courant de derrière la nuque jusqu'à
la queue de l'animal mais aussi d'une corne sur le haut de la tête. On
a pensé que la présence de cette corne pouvait être liée à une
différenciation sexuelle ou tout simplement être liée à la maturité de
l'animal.
Il est aussi possible que la présence de cette corne soit aussi liée à
la présence de deux espèces différentes dans cette zone
inhospitalière. Je me suis beaucoup intéressé à la présence de l'Emela
N'Touka dans cette zone - dont j'ai découvert une sculpture sur la
frontière camerouno - centrafricaine en 2005 ( sculpture représentant
un animal réel ou hétéroclite ? ); je rappelerai que Lucien Blancou
dans son incomparable et unique étude sur le rhinocéros forestier
africain, signale la présence de cet animal appelé aussi tueur
d'éléphants en particulier dans la zone de Dongou en République du
Congo. Entre 1949 et 1963 il collecta de précieux témoignages sur
l'existence d'un gros animal non répertorié dans le district de Kellé
et en particuliers chez les tribus des district de Ouesso et Dongou.
Il résulterait selon ses conclusions qu'il existerait entre l'Equateur
au sud, et le deuxième degré nord, sinon le troisième, puis entre le
quatrième etle dix huitième degré de longitude ouest, un mammifère
plus gros qu'un buffle, plus petit qu'un éléphant et qui n'est pas un
hipppotame. Roy Mackal pense plutôt à la survivance d'un cératopsien
car pas mal de témoignages recueillis font état de la présence de
plusieurs cornes sur le haut de la tête. J'ai toujours défendu
l'hypothèse selon laquelle il y aurait dans cette zone ( sud Cameroun
- nord Congo ) deux cryptides différents qui ont vécu jusqu'à une
époque très récente et en particulier cet Emela N'Touka très présent
dans la mémoire collective des habitants de cette zone. La présence de
la corne pourrait bien entendu faire penser à la présence d'un immense
rhinocéros forestier ( rappelons nous le témoignage de Trial qui date
des années 1930 au Gabon ). Alors pourquoi pas la présence d'un "super
rhinocéros " dans la zone sud Cameroun nord Congo aux moeurs
aquatiques et totalement forestières sorte de très éloigné ( présence
d'une corne en ivoire ) cousin africain des deux espèces de Sumatra
et de Java ( oui elles existent encore malgré une déforestation
massive ) qui ne ressemblerait pas totalement aux rhinocéros que nous
connaissons ni aux cératopsiens.
Ceci pour en revenir à un témoignage que me raconta en mai 2008 un
pêcheur du nord du Cameroun qui était venu rendre visite à des membres
de sa famille qui habitaient près de la rivière Boumba. Le témoin a vu
un animal qui lui était totalement inconnu une semaine avant mon
arrivée sur le site de mes recherches. Il se rendit un matin tôt sur
la rivière pour relever ses filets et il aperçut à environ 50 mètres
de lui un animal immense " large comme une pirogue " de couleur sombre
et semblant mesurer plus de 10 mètres de long. Le témoin se situait
derrière l'animal il ne put apercevoir sa tête, mais un détail le
surpris : l'animal avait une corne sur sa tête " blanche comme une
défense en ivoire ". Il stoppa sa pirogue et alla acoster en attendant
que l'animal parte. Nous savons que le rhinocéros possède une corne en
kératine ce qui ne semble pas le cas de notre mystérieux animal.
Si le terme de rhinocéros forestier a souvent été évoqué, je pense
plutôt seulement à une ressemblance avec la morphologie générale du
rhinocéros. Du reste le pêcheur qui venait du nord Cameroun - lieu ou
existait il n'y a pas si longtemps encore le rhinocéros noir, me
précisa que l'animal qu'il avait vu n'était pas un rhinocéros ni même
un hippopotame, anaimal qui est bien connu au nord Cameroun.
Cordialement
Michel Ballot

Christian le Noël

unread,
Apr 10, 2011, 10:59:13 AM4/10/11
to mokelembe...@googlegroups.com
Cliquez-moi!
 ces deux docs montre une tête de .....? qui porte bel et bien une excroissance sur le nez qui a peut être servit à implanté une corne, les Saos étaient la première et plus ancienne hetnie du Lac Tchad à l'époque une étendue d'eau importante entourée de marais important comme le Télé
 
 
 
-------Message original-------
 
Date : 10/04/2011 16:43:25
Sujet : Témoignage du mois de mai 2008 sur un grand animal avec corne
Animations GRATUITES pour votre messagerie - par IncrediMail! Cliquez ici!
grad.gif
SENDER_EMAILch@@le@@noel83@numericable@@fr.png
image.gif
stampa_girl_line_fr.gif
mokelembembeweb9lj.gif
terracota SAO du XII.jpg

Christian le Noël

unread,
Apr 10, 2011, 11:09:48 AM4/10/11
to mokelembe...@googlegroups.com
Cliquez-moi!
ci joint un gri-gri camerounais fabriqué avec une dent de....? gros animal
 
 
 
 
-------Message original-------
 
Date : 10/04/2011 16:43:25
Sujet : Témoignage du mois de mai 2008 sur un grand animal avec corne
 
grad.gif
SENDER_EMAILch@@le@@noel83@numericable@@fr.png
image.gif
stampa_girl_line_fr.gif
dentklatte1webpf6 dent fossile cameroun.jpg

Christian le Noël

unread,
Apr 10, 2011, 1:56:14 PM4/10/11
to mokelembe...@googlegroups.com
Cliquez-moi!
 
pourquoi pas une dent de Mokélé alors que voici un gri-gri fabriqué avec une dent de mégalodon !!!!
 
 
 
-------Message original-------
 
Date : 10/04/2011 16:43:25
Sujet : Témoignage du mois de mai 2008 sur un grand animal avec corne
 
grad.gif
SENDER_EMAILch@@le@@noel83@numericable@@fr.png
image.gif
stampa_girl_line_fr.gif
dent megalodon.jpg
Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages