Mesure précise entre 100 et 1KHz.

30 views
Skip to first unread message

Fabrice Bourges

unread,
Mar 21, 2008, 5:37:06 AM3/21/08
to FuzzMeasure-Fr
Bonjour,

Je me suis demandé pourquoi ne pas utilisé un micro de type
directionnel, typiquement un (bon) micro pour la voix, pour mesurer
une enceinte en dessous de 1000Hz, ceux qui ont deja filtré une
enceinte en dessous de 1000Hz comprendrons ce que je veux dire car les
réflexions sont telles qu'il est parfois très difficile d'obtenir une
mesure représentative de l'enceinte dans ce secteur.

Avec un micro pour la voix, on s'affranchit d'une très grande partie
du champs réverbéré, avec pour inconvénient d'avoir de fortes non
linéarité du régime linéaire passé une certaine fréquence, mais qui
sont sans importance tant qu'on s'intéresse seulement a ce qui ce
passe en dessous de 1Khz.
Le principale intérêt de cette méthode et de s'assurer d'un bon
raccord (amplitude/phase) entre les voie dans cette zone du spectre.

Fabrice Bourges.

yannig

unread,
Mar 22, 2008, 6:27:11 AM3/22/08
to FuzzMeasure-Fr
Le pb, c'est l'effet de proximité des micros à gradient de champ de
pression.
La courbe de réponse n'est linéaire qu'à une distance précise,
dépendant à la fois des caractéristiques du microphone, et du rapport
énérgie active/énergie réactive procuré par la source.

alors qu'avec un microphone omnidirectif, ( qui fonctionne donc "en
champ de pression" ), il n'y a pas d'effet de proximité. Ce qui veut
dire qu'on peut mettre le micro aussi près qu'on veut, de quoi
maximiser le rapport champ direct/champ réverbéré.

Le truc qu'on pourrait faire, ce serait de faire 2 mesures : une avec
un micro directif, et l'autre avec un micro omnidirectif, et de
réaliser un fichier de compensation afin de linéariser le micro
directif.
Ce sera utilisable avec une distance et une source données.

yannig

Fabrice Bourges

unread,
Mar 22, 2008, 7:14:46 AM3/22/08
to fuzzmea...@googlegroups.com
Bonjour,

Le 22 mars 08 à 11:27, yannig a écrit :

> Le pb, c'est l'effet de proximité des micros à gradient de champ de
> pression.
> La courbe de réponse n'est linéaire qu'à une distance précise,
> dépendant à la fois des caractéristiques du microphone, et du rapport
> énérgie active/énergie réactive procuré par la source.

Oui, je me suis intéressé au micro voix (et autres) et en effet, il
sont plus ou moins linéaire dans le grave en fonction de la distance.
A priori n'importe quoi fait l'affaire du moment que c'est directif.

> Le truc qu'on pourrait faire, ce serait de faire 2 mesures : une avec
> un micro directif, et l'autre avec un micro omnidirectif, et de
> réaliser un fichier de compensation afin de linéariser le micro
> directif.
> Ce sera utilisable avec une distance et une source données.

Ca me semble une bonne idée même si la je vois pas comment faire ce
fichier, mais c'est peut-être parce que je ne pas utilisé fuzz depuis
un moment.

Sinon, comme il est de toute façon pas question de faire de la vrai
mesure avec un micro directif, on peut se contenter de sa simple
utilisation, car le but est surtout de détecter les problèmes de
transition entre voies dans le médium.

Fabrice Bourges.

yannig

unread,
Mar 23, 2008, 6:49:11 AM3/23/08
to FuzzMeasure-Fr
Une bonne idée pour faire de la mesure "directive" c'est de faire de
l'intensimétrie, avec une antenne de microphones ( au moins 2 ). Mais
ça Fuzz ne sait pas le faire. On pourrait demander ceci dit.
Au niveau calculs, ce n'est pas la mer à boire. Il y a surtout de la
convolution, donc en éléments finis du calcul matriciel ( ce qui est
déjà forcément le cas ).
Perso, je ne saurais pas bien le faire, je n'y connais pas grand chose
en implantation.

Faut sans doute mathcad ( ou octave ) pour faire ça facilement.


y.
Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages