Malbouffe dans le Sud-Ouest

8 views
Skip to first unread message

Martin

unread,
Jan 31, 2004, 5:45:50 PM1/31/04
to
L'accueil est chaleureux, mais la suite est uniforme, fade et
écoeurante.

La graille du quotidien : viande innommable, filet de poisson
insipide, frites indigérables, gratins gerbables (légumes ou pâtes de
la veille agrémentés au gras double!), les crudités sont pire que de
la conserve ! Les assiettes, gobelets et couverts sont en plastiques !
Faisons des économies !

Seul le prix est frais : pour les pauvres étudiants que nous sommes,
4€50 le plat chaud agrémenté du café 1€ (que l'on préfère prendre au
distributeur), ne rentre pas dans nos capacités journalières !


Bienvenue au Centre de Formation.
IPC ENTIORE - Quint Fonsegrives - 31134 Balma cedex - 05 62 57 65 95

Contact Anne-Marie CATHALA am.ca...@ipc-toulouse.fr

Remerciements à la Société Les Tables d'Europe - M. Berthel Jérôme 05
61 24 25 21.

Herve Lhermite

unread,
Jan 31, 2004, 5:11:48 PM1/31/04
to
Martin a écrit :

> L'accueil est chaleureux, mais la suite est uniforme, fade et
> écoeurante.
>

Où ça ?

>
> La graille du quotidien : viande innommable, filet de poisson
> insipide, frites indigérables, gratins gerbables (légumes ou pâtes de
> la veille agrémentés au gras double!), les crudités sont pire que de
> la conserve ! Les assiettes, gobelets et couverts sont en plastiques !
> Faisons des économies !
>

Ce que je mange au quotidien, n'est pas de la "graille", ni aussi par
ailleurs de la "bouffe".

>
> Seul le prix est frais : pour les pauvres étudiants que nous sommes,
> 4€50 le plat chaud agrémenté du café 1€ (que l'on préfère prendre au
> distributeur), ne rentre pas dans nos capacités journalières !
>
> Bienvenue au Centre de Formation.
> IPC ENTIORE - Quint Fonsegrives - 31134 Balma cedex - 05 62 57 65 95
>

Ah, enfin une info.
Après recherche (rapide) :

---début copier/coller

L'IPC :
Former et perfectionner aux métiers de l'entreprise
Situé à ENTIORE, Cité de l'entreprise, l'IPC forme les collaborateurs et
futurs collaborateurs aux
différents métiers qui contribuent à la performance des entreprises. Avec
ses formations spécifiques
réunies au sein des "Instituts", avec ses modules à la carte proposés
sous forme d' "Itinéraires" ; avec
ses formations initiales telles que l'École de Gestion, Commerce et
Informatique (EGCI) et l'Institut
National Supérieur de l'Immobilier (INSIM), ou encore avec son Centre
d'Étude des Langues (CEL) l'IPC
garantit les meilleures chances d'insertion et de réussite
professionnelle à ceux et celles qui veulent
s'adapter à une économie en pleine mutation.

---fin copier/coller

Bon, visiblement, la cantoche de l'école n'a pas l'air de plaire.
A supposer qu'il y ait encore une vraie cantoche. J'en ai connu des
correctes.
Mais, je parle d'un temps que ...

A+


Sam. Stephens

unread,
Feb 1, 2004, 4:05:25 AM2/1/04
to

Herve Lhermite a écrit:


> L'IPC :
> Former et perfectionner aux métiers de l'entreprise
> Situé à ENTIORE, Cité de l'entreprise, l'IPC forme les collaborateurs et
> futurs collaborateurs aux
> différents métiers qui contribuent à la performance des entreprises. Avec
> ses formations spécifiques

> .../... l'IPC


> garantit les meilleures chances d'insertion et de réussite
> professionnelle à ceux et celles qui veulent
> s'adapter à une économie en pleine mutation.
> ---fin copier/coller
>
> Bon, visiblement, la cantoche de l'école n'a pas l'air de plaire.

Ben justement, vu le genre d'école, le jeune homme ou la jeune fille qui
n'était pas content des économies de l'économe sur la cantine n'a qu'à
proposer comme sujet de mémoire de revoir le fonctionnement du bazar et
de démontrer (ou non) si il est possible de faire une cuisine "correcte"
pour le budget alloué.... avant de raler...

Sam.

Michel64

unread,
Feb 1, 2004, 6:40:48 AM2/1/04
to
Le 1/02/04 10:05, dans 401CC155...@voonoo.net, « [Michel64] »
<sam.steph...@voonoo.net> a écrit :

> Ben justement, vu le genre d'école, le jeune homme ou la jeune fille qui
> n'était pas content des économies de l'économe sur la cantine n'a qu'à
> proposer comme sujet de mémoire de revoir le fonctionnement du bazar et
> de démontrer (ou non) si il est possible de faire une cuisine "correcte"
> pour le budget alloué.... avant de raler...

Tu as parfaitement raison. Merde alors.

Et intituler ça "Malbouffe dans le Sud-Ouest" me paraît d'une cuistrerie
inacceptable.

Michel

--
pour m¹écrire enlever un zéro de mon adresse e-mail


Martin

unread,
Feb 3, 2004, 5:22:08 PM2/3/04
to
Le constat de cette dégueulade est fait.

Le budget ? combien de personnes dans cette cuisine ? 4 pour réaliser
et servir cette merdaille (d'or) !

Le prix de cette inqualifiable mangeaille est exorbitant pour un
budget de chômeur ou d'étudiant.

Et le prix du café ! 1€ ! pour 30c de + je connais des salons de thé
toulousains qui valent le détour, ou le café est accompagné de
quelques gâterie et où le service est agréable !

Les exploitants de ce commerce n'ont certes pas suivi de cours de
marketing sinon ca se verrait dans cette école de commerce de la CCI
de Toulouse.

Martin.

"Sam. Stephens" <sam.steph...@voonoo.net> wrote in message news:<401CC155...@voonoo.net>...

Martin

unread,
Feb 3, 2004, 5:23:53 PM2/3/04
to
"Sam. Stephens" <sam.steph...@voonoo.net> wrote in message news:<401CC155...@voonoo.net>...

Martin

unread,
Feb 3, 2004, 5:37:18 PM2/3/04
to
miche...@free.fr

Que penses-tu d'un boycott de la cantoche ?

Martin.

_____________________________________________________________________________

Michel64 <miche...@free.fr> wrote in message news:<BC42A44F.CD1E%miche...@free.fr>...

tip

unread,
Feb 14, 2004, 8:18:56 PM2/14/04
to

Vous avez beau vous plaindre mais les restaurants universitaires ne sont
gučre mieux! Par contre ils sont un peu moins chers...


Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages