Résistance: Les mensonges du PCF enfin révélés au grand public (1)

3 views
Skip to first unread message

john

unread,
Dec 10, 2006, 4:39:17 PM12/10/06
to
Le "parti" et la Résistance
LE MONDE | 09.12.06 | 13h10 . Mis à jour le 09.12.06 | 13h10

Le rôle du PCF dans la Résistance a longtemps été un enjeu politique. Après guerre,
des polémiques sont nées, dans le contexte de la guerre froide, en particulier avec les
gaullistes. Il s'agit d'une époque où le PC représente un bon quart de l'électorat. Les
critiques à l'égard du parti de Maurice Thorez portent sur plusieurs points : la demande
de reparution de L'Humanité en juin 1940 ; l'"appel du 10 juillet", présenté par les dirigeants
communistes comme la preuve de leur choix de la Résistance dès l'été 1940 ; la date
d'entrée des communistes dans l'action armée, avant ou après l'attaque allemande contre
l'URSS en juin 1941.

Les travaux des historiens ont apporté des rectifications. Sur la demande de reparution
de L'Humanité, le discours du PCF a d'abord consisté à nier ou à rejeter cette initiative
sur des militants égarés. En décembre 1947, face aux interrogations de Pierre de Chevigné,
député centriste et compagnon de la Libération, Jacques Duclos répond que "tout cela est
une affaire de police et de flics". Pourtant, l'attaque subie devant l'Assemblée nationale va
porter. En 1949, une enquête interne au PCF, gardée secrète, conclut que, de "la fin juin
1940 à octobre 1940, une orientation politique comportant de graves erreurs a été impulsée".

Parmi les boucs émissaires, Maurice Tréand se tait. Jean Catelas, qui a aussi participé
aux négociations, a été tué par les Allemands. Cette politique, comme l'a montré Roger
Bourderon (La Négociation. Eté 1940, éd. Syllepse, 2001), était celle de l'Internationale
communiste et de Staline. Les communistes, malgré des nuances, suivaient la ligne. A
l'exception du journaliste Gabriel Péri, qui refusa de se commettre dans ces négociations.
Sur l'"appel du 10 juillet", les historiens Jean-Pierre Besse et Claude Pennetier présentent
un document accablant. Il s'agit de la photographie d'un numéro de L'Humanité clandestine
daté du 10 juillet 1940 et comportant le fameux appel, signé Jacques Duclos et Maurice
Thorez. Or il s'agit d'un faux, fabriqué dans les années 1950, selon les auteurs, pour accréditer
une orientation politique qui, en fait, ne fut adoptée qu'au printemps 1941 : l'union des communistes
avec les autres mouvements de résistance.

Quant à l'entrée massive des communistes dans l'action armée, la majorité des historiens estime
qu'elle intervint à l'été 1941. Le PCF s'est présenté, après la guerre, comme "le parti des 75 000
fusillés". Jean-Pierre Besse et Thomas Pouty, dans Les Fusillés, répression et exécutions
pendant l'Occupation 1940-1944 (éd. l'Atelier), estiment que 4 520 personnes ont été fusillées,
en France, pendant la guerre, dont 80 % à 90 % de communistes.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-843770@51-843868,0.html

Bien sur, les personnes averties savaient déjà tout ça: Collaboration du PCF avec
les nazis, sabotage des usines françaises d'armement, désertion des responsables du PC
pour ne pas avoir à combattre les nazis puis fabrication de faux pour faire croire que les
coco auraient résistés dès 1940. Mais le grand public l'ignorait. On ne peut que féliciter
Le Monde qui publie un article qui révèle ces faits au grand public.

FLG

unread,
Dec 10, 2006, 4:57:11 PM12/10/06
to
john wrote:
> Bien sur, les personnes averties savaient déjà tout ça:
> Collaboration du PCF avec les nazis, sabotage des usines françaises
> d'armement, désertion des
> responsables du PC pour ne pas avoir à combattre les nazis puis
> fabrication de faux
> pour faire croire que les coco auraient résistés dès 1940. Mais le grand
> public l'ignorait.
> On ne peut que féliciter Le Monde qui publie un article qui révèle ces
> faits au grand public.

Ah, les rouges quand est ce qu'ils payent la nôte de leur trahison avec les
intérêts en plus, bien sûr.


Colonial

unread,
Dec 11, 2006, 12:29:14 AM12/11/06
to

L'analyse de la plupart des historiens sérieux ( c'est à dire de la plupart
de ceux qui ne sont pas des compagnons-de-route) rejoint ce qui vient d'
être dit.


Ed29

unread,
Dec 11, 2006, 12:37:44 PM12/11/06
to
FLG a écrit :

Allez notre adjudant national vient de nous sortir sa connerie quotidienne.

Au fait en bon français, il faut dire "quand payent ils".

Lorsque les enfants disent "quand est ce que" je les corrige !

Et pourquoi pas "c'est quand est ce que".

UBUjean-jacques viala

unread,
Dec 11, 2006, 3:02:26 PM12/11/06
to
On Sun, 10 Dec 2006 22:39:17 +0100, "john" <jo...@yahoo.fr> wrote:

(...)


>
>Bien sur, les personnes averties savaient déjà tout ça: Collaboration du PCF avec
>les nazis, sabotage des usines françaises d'armement, désertion des responsables du PC
>pour ne pas avoir à combattre les nazis puis fabrication de faux pour faire croire que les
>coco auraient résistés dès 1940. Mais le grand public l'ignorait. On ne peut que féliciter
>Le Monde qui publie un article qui révèle ces faits au grand public.


le Monde ne touche pas le grand public, mais les encartés socialistes,
c'st à dire de nombreux faonctionnaires et assimilés.

et s'il publie, soixante six ans après ces choses banales, c'est tout
simplement que ce n'est plus possible de les cacher, même aux sectaires;

attendons ses reconnaisances de ses propres faux en particulier le faux
Fecheler et les innombrables mensonges et diffamations dont il couvre
jean marie le pen.

Le Monde et ses faux, ISBN 2-905781-15-7

mais bon.

--

Tout citoyen est obligé de mourir pour sa patrie,
personne n'est obligé de mentir pour elle.

Montesquieu

Camille

unread,
Dec 11, 2006, 3:46:44 PM12/11/06
to

"john" a copi-collé :

> Jean-Pierre Besse et Thomas Pouty, dans Les Fusillés, répression et
> exécutions
> pendant l'Occupation 1940-1944 (éd. l'Atelier), estiment que 4 520
> personnes ont été fusillées,
> en France, pendant la guerre, dont 80 % à 90 % de communistes.


Supposons un instant que ces chiffres soient vrais.
Ils signifient que TROIS communistes français ont été fusillés par les
hitlériens, CHAQUE JOUR, pendant QUATRE ANS.

Je me doute bien que pour les gens comme toi, ce n'est pas assez, mais dans
l'absolu, c'est déjà pas mal.
Eh oui, il faut t'y faire : ce sont eux les héros, alors que tes semblables,
on leur fait pipi dessus. Et même pire.
____
Camille
"Nul ne semblait vous voir Français de préférence

Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant

Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants

Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE

Et les mornes matins en étaient différents" -- Aragon

FLG

unread,
Dec 11, 2006, 6:26:00 PM12/11/06
to
Camille wrote:
> "john" a copi-collé :
>
>> Jean-Pierre Besse et Thomas Pouty, dans Les Fusillés, répression et
>> exécutions
>> pendant l'Occupation 1940-1944 (éd. l'Atelier), estiment que 4 520
>> personnes ont été fusillées,
>> en France, pendant la guerre, dont 80 % à 90 % de communistes.
>
>
> Supposons un instant que ces chiffres soient vrais.
> Ils signifient que TROIS communistes français ont été fusillés par
> les hitlériens, CHAQUE JOUR, pendant QUATRE ANS.
>

Tu as raison, c'est toujours 3 de trop, de plus ce ne devait pas être des
dirigeants, mais plus des petites gens, ouvriers, employés ou paysans qui
n'avaient que fait un choix de société, mais ils ont assumé leurs
orientations jusque dans la mort, et non pas des pontes du système qui
avaient pris des décisions d'orientation, eux ont floué leurs ouailles.


Colonial

unread,
Dec 12, 2006, 12:00:00 AM12/12/06
to

ou , comme un certain "fils du peuple" sont partis se mettre à l'abri chez
les grands-frères rofl


Roaringriri

unread,
Dec 12, 2006, 2:18:40 AM12/12/06
to
Colonial a écrit :

A Sigmaringen, comme vos amis ?

Colonial

unread,
Dec 12, 2006, 3:15:27 AM12/12/06
to

Je pensais, bien entendu à Thorez... tout le monde n'ayant pas trouvé, comme
Marchais, du travail en Allemagne rofl

Seul Louis-Ferdinand Céline m'interesse, dans ceux qui sont allés à
Sigmaringen - Ah, j'oubliais, il y a aussi le chat Bébert, qui l'accompagna
dans cette déroute.


UBUjean-jacques viala

unread,
Dec 12, 2006, 2:17:12 PM12/12/06
to
On Mon, 11 Dec 2006 21:46:44 +0100, "Camille"
<camille....@wanadoo.fr> wrote:

>
>"john" a copi-collé :
>
>> Jean-Pierre Besse et Thomas Pouty, dans Les Fusillés, répression et
>> exécutions
>> pendant l'Occupation 1940-1944 (éd. l'Atelier), estiment que 4 520
>> personnes ont été fusillées,
>> en France, pendant la guerre, dont 80 % à 90 % de communistes.
>
>
>Supposons un instant que ces chiffres soient vrais.
>Ils signifient que TROIS communistes français ont été fusillés par les
>hitlériens, CHAQUE JOUR, pendant QUATRE ANS.
>
>Je me doute bien que pour les gens comme toi, ce n'est pas assez, mais dans
>l'absolu, c'est déjà pas mal.

bof.

à peine le score du FLN le 5 juillet 1962 à Oran, en une demi journée.

minables les nazis.

d'ailleurs ils ont perdu.

Camille

unread,
Dec 12, 2006, 3:41:46 PM12/12/06
to

"UBUjean-jacques viala" a confirmé :

> minables les nazis.
>
> d'ailleurs ils ont perdu.


C'est vrai que l'occupation de la France "n'a pas été particulièrement
inhumaine".
Zut, qui a dit ça, déjà ?
____
Camille
« Comment en un plomb vil l'or pur s'est-il changé ? » -- Racine


UBUjean-jacques viala

unread,
Dec 13, 2006, 1:38:52 PM12/13/06
to
On Tue, 12 Dec 2006 21:41:46 +0100, "Camille"
<camille....@wanadoo.fr> wrote:

>
>"UBUjean-jacques viala" a confirmé :
>
>> minables les nazis.
>>
>> d'ailleurs ils ont perdu.
>
>
>C'est vrai que l'occupation de la France "n'a pas été particulièrement
>inhumaine".
>Zut, qui a dit ça, déjà ?

jean marie le pen.

ça vous parait faux?

que pensez vous de l'occupation des russes en tchetchenie et de celle
des ricains en irak versus celle des nazis en france?

mais bon.

Camille

unread,
Dec 13, 2006, 3:52:50 PM12/13/06
to

"UBUjean-jacques viala" m'a demandé :


> que pensez vous de l'occupation des russes en tchetchenie

Que ce n'est pas une occupation.


> et de celle
> des ricains en irak versus celle des nazis en france?

Que les Ricains font du sale boulot, mais pas comparable aux saloperies
hitlériennes en France.
Désolée pour Jean-Marie et vous.
____
Camille


Message has been deleted

Grand Ayatrollah

unread,
Dec 13, 2006, 6:08:39 PM12/13/06
to

D'Iberville a écrit :

> Camille a écrit :


> > "UBUjean-jacques viala" m'a demandé :
> >
> >
> >> que pensez vous de l'occupation des russes en tchetchenie
> >
> > Que ce n'est pas une occupation.
>

> Ce n'est pas ce que pensent les Tchétchénes...
>

pour la komisar Camille, le bilan est tres certainement 'globalement
positif'

nomail@wanadoo.fr Rachida

unread,
Dec 14, 2006, 3:24:12 AM12/14/06
to

"Camille" <camille....@wanadoo.fr> a écrit dans le message de news:
45806825$0$5094$ba4a...@news.orange.fr...


> Que ce n'est pas une occupation.


un génocide, plutôt.


pippa

unread,
Dec 14, 2006, 3:24:34 AM12/14/06
to
Camille a écrit :

> "john" a copi-collé :
>
>> Jean-Pierre Besse et Thomas Pouty, dans Les Fusillés, répression et
>> exécutions
>> pendant l'Occupation 1940-1944 (éd. l'Atelier), estiment que 4 520
>> personnes ont été fusillées,
>> en France, pendant la guerre, dont 80 % à 90 % de communistes.
>
>
> Supposons un instant que ces chiffres soient vrais.
> Ils signifient que TROIS communistes français ont été fusillés par les
> hitlériens, CHAQUE JOUR, pendant QUATRE ANS.

c'est nettement moins que ce qu'a fait staline

tu sais, l'allié d'hitler qui lui livrait des juifs

mais ces chiffres (ils sont vrais: même l'huma l'admet en se tortillant
à sa façon pitoyable) prouvent surtout que les communistes français ont
menti pendant 50 ans

c'est normal: c'est des communistes, c'est ce qu'ils font

c'est drôle d'ailleurs que la salope communiste souligne les QUATRE ANS

pour elle l'occupation de la France a commencé en juin 1941... avant
c'était des copains

mathie...@gmail.com

unread,
Dec 14, 2006, 3:31:24 AM12/14/06
to
C'est bien connu, la guerre ne commence qu'à la révocation du pacte
germano-soviétique !

Vous savez ce que les soldats allemands lisaient sur les murs de ma
Lorraine en 40 ?
"Soldats Français, ne tirez pas sur les Allemands ! Vive Staline, vive
Hitler !
Signé : le Parti Communiste Français"

Message has been deleted

FLG

unread,
Dec 14, 2006, 7:51:03 AM12/14/06
to
Bartleby wrote:

> On Thu, 14 Dec 2006 09:24:34 +0100, pippa <pi...@danse.fr> wrote:
>
>
>> tu sais, l'allié d'hitler qui lui livrait des juifs
>>
> Pétain était communiste ?

Laval n'était il pas d'origine socialo ?


Reply all
Reply to author
Forward
Message has been deleted
0 new messages