ELIZA, Jean Pierre Messager, Dominique Caudron, et Albert Einstein, le crétin.

11 views
Skip to first unread message

Yanick Toutain

unread,
Feb 25, 2009, 4:59:02 PM2/25/09
to
http://monsyte.blogspot.com/2009/02/eliza-jean-pierre-messager-dominique.html
ELIZA, Jean Pierre Messager, Dominique Caudron, et Albert Einstein, le
crétin.
Par Yanick Toutain
25/02/2009

Prologue :

==============

Dominique Caudron (alias Oncle Dom) croit rhabiller Framablog
(Quand Bill Gates testait les qualités de Windows)

...pour l'hiver :

Ouais, faut vraiment être un sacré taré pour croire que Bill Gates,
utilise ce nom pour ses mails, écrit en *français*, découvree après
tout le monde que Windows est une daube, s'étonne qu'il faut
redémarraer sa machine
... et en rajouter par la dessus
--
Oncle Dom
_________

==================

ELIZA est un logiciel.

On peut dialoguer avec ELIZA

La version javascript d'ELIZA a d'abord été écrite par Michal Wallace
et améliorée par George Dunlop.
La présente version a été traduite par M. Trudel. Il existe d'autres
versions sur le web.

> Bonjour, Je suis Eliza.

* Bonjour Eliza

> Pourquoi mentionnes-tu les ordinateurs?

* Je n'ai fait aucune mention

> Dis-moi, as-tu un problème psychologique?

*Je voudrais savoir pourquoi vous me dites que j'aurais « mentionné
les ordinateurs » ?

(...)

* Pourquoi ne pas répondre à ma question ?

> Quelle réponse souhaites-tu entendre?

* La bonne !

> OK...

"Pourquoi ne pas répondre à ma question".

>Dis-moi en plus.

> « en plus »

(...)

>Je ne peux pas t'aider si tu refuses le dialogue!


En novembre 81, j'avais dû taper, sur mon ATOM ACORN, le code complet
du programme ELIZA. (freeware à l'époque)


Beaucoup d'amis furent épatés de la capacité de ce logiciel à simuler
l'intelligence et se laissèrent piéger dans ces dialogues.


Aujourd'hui, on a, sur Internet, dans les forums Usenet-Google
physique, des clones de ELIZA.

Ce sont des partisans de Einstein, des crétins qui défendent la
stupide relativité.


On a eu hier un nouvel exemple de l'acharnement de deux spécimens :
les Alias YBM et Oncle Dom.

J'avais déjà, il y a un an, eu l'occasion de mise au point sur ces
deux individus : Jean Pierre Messager et Dominique Caudron – masqué
comme des Vénitiens nocturnes renaissants près des boites aux lettres
vichyssoises des doges.

Les voilà qu'ils récidivent.

Non, pas en réponse au débat que je lance en citant – dans le texte
complet – les oeuvres du maitre es crétinisme Einstein.

Mais non, s'ils fallait que ce duo vienne répondre dans un vrai débat
sur la relativité, les carences de leur programmation apparaitrait
aussitôt : ils ne pourraient pas faire illusion plus que cinq
secondes.

Ces clones relativistes de ELIZA sont parfaitement incapables de
contrer les arguments de Newton.

Ils sont incapables de répondre aux arguments qu'Isaac Newton avait
avancé contre les âneries de Descartes.


Ces deux incapables Bellarmin viennent lancer leurs piques sur des
débats parallèles, des débats éloignés de véritables débats sur la
cohérence de la relativité, sur la pertinence de la relativité – hors
des trucages des escrocs.


Ce Jean-Pierre Messager et ce Dominique Caudron ont un débat : le
premier met en cause mes compétences en informatique.

"C'est à se tordre ! Le crétin absolu est aussi nul en informatique
qu'en physique, c'est dire :"

L'imbécile : il semble ne pas encore avoir remarqué tous mes posts sur
le contentieux lié au langage Bizouk.

Qu'il sache que ce langage – prototype écrit en plus de 7000 heures
sur 6809 – a été primé en février 1987.

Qu'il aille chercher dans ses archives : il possède possiblement la
liste des membres du jury Micro Presse Fil : Tous des pontes de
l'industrie informatique de l'époque.

J'ai de trop vagues souvenir : peut-être Bull et Microsoft France.

A la remise des prix, le directeur de l'INPI – fort charmant – me
conseilla de déposer la marque « Bizouk ».

Ce que je fis 7 mois plus tard avec les conseils de sa -très aimable –
secrétaire.

Ce langage informatique fut primé, de surcroit, en octobre 1987.

Les inspecteurs généraux qui composèrent ce second jury auront à subir
les quolibets de l'imbécile Messager.

Ils me primèrent dans plusieurs catégories : mathématique, expression
écrite, apprentissage de la programmation.

Je préciserais, pour les techniciens, que la fonction « gosub » ou
appel de procédure apparaissait par le verbe « faire ».

« Bizouk fait une promenade. » était l'appel à l'exécution de la liste
des diverses consignes dont la liste a pour titre « une promenade ».

En effet, ce langage, au prototype accès direct achevé à l'été 1986,
il y a 23 ans, avait pour particularité de fonctionner à la fois en
langage normal et à la fois en direct.

L'enfant pouvait (sur un TO7) écrire « Vérouk va jusqu'à Jaunouk ».

Et le personnage vert se rendait immédiatement près du bonhomme jaune.

L'éditeur n'était pas séparé de la partie « exécution » du programme.


Et c'est un abruti comme ce Jean-Pierre Messager qui vient mettre en
doute mes compétences en informatique.


Il est aussi crétin en analyse de compétences qu'il est crétin en
relativité.

Il n'est pas étonnant qu'il ait fui comme la peste la totalité des
débats sérieux sur la cohérence de la relativité.


Mais – et le lecteur pourra s'en rendre compte – là où cela devient
extraordinairement drôle, c'est lorsque, au cours de ce déversement de
son ramassis de calomnies imbéciles, le Jean Pierre Messager (YBM) se
fait doubler en quantité de calomnies par son alter-ego en « réponse-à-
la-ELIZA ».

L'imbécile Dominique Caudron en vient a insulter le site Framablog qui
donnerait dans la rumeur et la crédulité : Ils auraient affiché un
hoax comme étant un email de Bill Gates :

extrait

« Ouais, faut vraiment être un sacré taré pour croire que Bill Gates,
utilise ce nom pour ses mails, écrit en *français*, découvree après
tout le monde que Windows est une daube, s'étonne qu'il faut
redémarraer sa machine
... et en rajouter par la dessus »

(...)

"D"après ce lien, nous avons une version anglophone, ce qui l'élimine
la bizarrerie du mail en français.
Mais il contient néanmoins tellemnt de bizarreries que je continue à
le considérer comme suspect Quand à la réponse de Bill Gates, elle est
ambigue, et je ne suis même pas sür qu'elle concerne ce mail
--
Oncle Dom"

Et c'est le ELIZA-clone YBM qui, pour une fois, en vient à rétablir la
vérité !

Son complice en propagande relativiste Caudron poussait le bouchon
trop loin !

Que le lecteur aille se régaler pour découvrir de quelle façon, pied à
pied, le charlatan Oncle Dom, l'homme qui ne croit à rien, le voleur
de photos, le tenancier de baraque foraine, le protégé de la NASA, le
voleur d'identité, le truqueur d'emails et d'identités multiples,
persiste à refuser l'authenticité de l'email de Bill Gates.

Il n'a strictement rien à avancer comme argument.

A peine bredouille-t-il que la traduction de Framablog serait
mauvaise.


Ces deux rigolos ont un point commun avec Sarkozy : plus ils
persistent à croire en leur propre intelligence - intelligence dont la
présence n'est avérée que par la crédulité d'un public minable – et
plus ils en viennent à insulter la Terre entière qui ne se soumet pas
à leur pathologie autoritaire.


L'effondrement lamentable de la croyance relativiste par la découverte
prochaine de notre vitesse absolue – objective – qu'espérait Isaac
Newton, les rendra pantois !

Aphone !


Quel repos sera le nôtre ! Ce jour-là.

Libellés : Bill Gates, Dominique Caudron, Framablog, France Image
Logiciel, Jean Pierre Messager, langage BIZOUK, Micropresse, Oncle
Dom, Yanick Toutain, YBM

Musette

unread,
Feb 26, 2009, 9:16:50 AM2/26/09
to
t'es tellement stupide qu'en multipostant, sans suivi, de cette manière,
une énorme partie des lecteurs d'usenet ne verra même pas ta logorrhée.

FU2 sur fsp comme les intéressés s'y trouvent...

Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages