LIgne électrique en courant continu entre la France et l'Angleterre

6 views
Skip to first unread message

ast

unread,
May 4, 2022, 7:15:40 AMMay 4
to
La France et L'Angleterre inaugurent une ligne électrique
en courant continu empruntant le tunnel sous la manche
pouvant transporter 1 GW entre les 2 pays.

https://video.lefigaro.fr/figaro/video/la-france-et-langleterre-lies-par-un-cable-electrique-sous-la-manche/

Pourquoi en courant continu ?

Quarkim

unread,
May 4, 2022, 7:29:29 AMMay 4
to
Le mercredi 4 mai 2022 à 13:15:40 UTC+2, ast a écrit :

> Pourquoi en courant continu ?

Parce qu'il y a moins de perte en ligne en transportant de l'électricité continu sur de grandes distances,

ast

unread,
May 4, 2022, 7:38:14 AMMay 4
to
et pourquoi on transporte l'électricité en alternatif
haute tension partout ailleurs ?

Quarkim

unread,
May 4, 2022, 7:46:31 AMMay 4
to
Tu trouvera la réponse en étudiant la magnifique guerre des courants entre Nikola Tesla et Thomas Edison.

ast

unread,
May 4, 2022, 11:07:58 AMMay 4
to
Il se trouve que je connais cette guéguerre entre le continu
et l'alternatif pour le transport de l'électricité, avec la
victoire de l'alternatif.

Je repose donc ma question, pourquoi dans le tunnel sous la
manche a-t-on choisi un courant continu ?

ast

unread,
May 4, 2022, 11:24:08 AMMay 4
to

François Guillet

unread,
May 4, 2022, 1:55:11 PMMay 4
to
ast a pensé très fort :
Et comment penses-tu abaisser la tension continue pour l'usager ?

Là ce ne sont plus des transfos mais de l'électronique de puissance, et
on ne l'avait pas au temps de Tesla ni même longtemps après.
Aujourd'hui on peut le faire.

Les Russes, qui ont de très longues lignes THT, en ont en continu
depuis déjà longtemps. La technologie est connue.

L'avantage de l'alternatif était le changement de tension facile par
transfo, et l'absence de phénomène d'électrolyse.
L'avantage du continu c'est moins de perte en ligne puisqu'on n'a pas
de perte par courants induits ni rayonnement.

Aujourd'hui je pense qu'on aurait intérêt à passer au continu de bout
en bout, y compris pour tous les équipements. Et ça nous éviterait de
baigner dans ce champ 50 Hz qui fait les ronflettes dans les amplis et
les artefacts sur les oscillos.

Ray_Net

unread,
May 4, 2022, 5:10:06 PMMay 4
to
In article <6272605b$0$24800$426a...@news.free.fr>, ast@invalid says...
Parce que c'est une bonne alternative :-)
OK, je sors .....

ast

unread,
May 5, 2022, 4:25:13 AMMay 5
to
Autre avantage d'une liaison en courant continu, la possibilité
de transférer de la puissance entre 2 réseaux électriques
alternatifs asynchrones.

robby

unread,
May 5, 2022, 4:59:34 AMMay 5
to
Le 05/05/2022 à 10:25, ast a écrit :
> Autre avantage d'une liaison en courant continu, la possibilité
> de transférer de la puissance entre 2 réseaux électriques
> alternatifs asynchrones.

un transfo equi-tension ( genre isolation galvanique ) fait ça aussi, et
avec une seule conversion plutôt que deux ;-)

--
Fabrice

robby

unread,
May 5, 2022, 5:02:23 AMMay 5
to
Le 04/05/2022 à 19:55, François Guillet a écrit :
> L'avantage de l'alternatif était le changement de tension facile par
> transfo, et l'absence de phénomène d'électrolyse.
> L'avantage du continu c'est moins de perte en ligne puisqu'on n'a pas
> de perte par courants induits ni rayonnement.

mais les perte pas effet Joules ne sont pas plus importantes en continu
? ( souvenirs nébuleux ).

courants induits: on préfère éviter, de toutes façons !
mais oui, il y a au moins les pertes en capacitif avec la terre, pour
des lignes longues.

--
Fabrice

François Guillet

unread,
May 5, 2022, 1:43:04 PMMay 5
to
ast avait prétendu :
Et encore un avantage : la réduction du risque d'électrocution à
tension égale, car le continu n'est pas tétanisant.

bilou

unread,
May 5, 2022, 2:42:53 PMMay 5
to
Le 05/05/2022 à 11:02, robby a écrit :
> mais les perte pas effet Joules ne sont pas plus importantes en continu
> ? ( souvenirs nébuleux ).
Au contraire il n'y a pas d'effet de peau ni de "temps mort "
partiellement compensé par l'usage du triphasé.

bilou

unread,
May 5, 2022, 2:57:22 PMMay 5
to
Le 04/05/2022 à 19:55, François Guillet a écrit :
> Aujourd'hui je pense qu'on aurait intérêt à passer au continu de bout en
> bout, y compris pour tous les équipements. Et ça nous éviterait de
> baigner dans ce champ 50 Hz qui fait les ronflettes dans les amplis et
> les artefacts sur les oscillos.
Je ne suis pas loin de penser comme toi surtout que le redressement
a partir de monophasé génère des harmoniques nuisibles.


ast

unread,
May 6, 2022, 3:03:50 AM (13 days ago) May 6
to
à 50Hz, l'effet de peau n'est-il pas négligeable ?


robby

unread,
May 6, 2022, 3:17:58 AM (13 days ago) May 6
to
Le 05/05/2022 à 20:42, bilou a écrit :
> Au contraire il n'y a pas d'effet de peau

s'il faut passer une puissance donnée, de toute façon c'est la section
efficace effet de peau compris qui compte, donc diamètre + gros.

quant aux "temps morts" je vois pas le rapport.

dans mes souvenirs nébuleux, il est question de U*I vs integrale( Umax
cos( wt ) * Imax cos(wt + phi )  ), avec effet du cos et du dephasage

--
Fabrice

François Guillet

unread,
May 6, 2022, 5:45:31 AM (13 days ago) May 6
to
bilou a exposé le 05/05/2022 :
La plupart des alims avec un peu de puissance sont aujourd'hui à
découpage. On redresse la tension secteur avant de l'utiliser. Donc
l'avoir déjà en continu serait effectivement une économie.

bilou

unread,
May 6, 2022, 9:01:40 AM (13 days ago) May 6
to
On 06/05/2022 09:17, robby wrote:
> quant aux "temps morts" je vois pas le rapport.
En alternatif monophasé courant et tension s'annulent (pas forcement
en même temps) a ces moments la puissance (UxI) est nulle et autour
de ces moments elle n'est pas terrible.
Pour compenser on augmente tension et courant crête avec en retour
des isolateurs plus gros/lourds et des pertes joule (proportionnelles
au carré du courant) supérieures.
Le triphasé aide bien car dans chaque fil le courant n'est jamais nul.
Pour l'effet de peau a section cumulée égale on a avantage a multiplier
des conducteurs plus petits en parallèle.
Je serait bien en peine d'expliquer la cause de l'effet de peau.
Je doit pas être le seul mais ça me rassure a moitié :-)

François Guillet

unread,
May 6, 2022, 1:01:31 PM (13 days ago) May 6
to
bilou avait énoncé :
A 50 Hz, Wikipedia nous donne un effet de peau de 9,36 mm pour le
cuivre francophone (car sur wikipedia anglais, c'est 9,22, bon on ne va
pas chipeauter). C'est défini comme étant la distance à laquelle le
courant est réduit d'un facteur 1/e.

C'est donc loin d'être négligeable dans un câble de ligne THT
contrairement à ce que je pensais.

Et tu as bien mis le doigt sur un autre avantage, énorme, du continu,
c'est qu'à tension efficace égale, on gagne un facteur de √2 sur la
tension crête, puisqu'en continu, efficace et crête sont égales.

Pour une ligne 1MV AC, on n'a plus besoin que de 700 KV CC, donc
économie d'isolants et d'espacement entre conducteurs, ou à équipements
égaux, gain de 2 sur la puissance transmise !

capfree

unread,
May 6, 2022, 2:44:51 PM (13 days ago) May 6
to
Le 06/05/2022 à 19:01, François Guillet a écrit :

> A 50 Hz, Wikipedia nous donne un effet de peau de 9,36 mm pour le cuivre
> francophone (car sur wikipedia anglais, c'est 9,22, bon on ne va pas
> chipeauter). C'est défini comme étant la distance à laquelle le courant
> est réduit d'un facteur 1/e.

Un gros consommateur, comme l'électrométallurgie ne se ferait pas livrer
l'électricité en tube (à l'image des radars) et avec le gaz au milieu
alimentant les fours, quelle économie ;-)

--
capfree -

François Guillet

unread,
May 7, 2022, 10:31:05 AM (12 days ago) May 7
to
capfree avait énoncé :
Oui, pas bête.

Ca explique aussi les cables torsadés, ce qui augmente non seulement la
solidité mais aussi la surface donc réduit l'effet de peau, et pour les
câbles alu, le placement des torsades d'alu à l'extérieur des filins
d''acier, mauvais conducteurs, qui sont là pour la résistance
mécanique.

Julien Arlandis

unread,
May 7, 2022, 11:21:41 AM (12 days ago) May 7
to
Le problème c'est que tous nos appareils électriques sont produits pour
du 50 Hz, comment opérer la transition ?

bilou

unread,
May 7, 2022, 11:47:01 AM (12 days ago) May 7
to
Le 07/05/2022 à 17:21, Julien Arlandis a écrit :
> Le problème c'est que tous nos appareils électriques sont produits pour
> du 50 Hz, comment opérer la transition ?
Ben justement le redressement AC vers DC en tête servirait uniquement
a éviter les inversions de polarité.

François Guillet

unread,
May 8, 2022, 9:47:24 AM (11 days ago) May 8
to
Julien Arlandis a exprimé avec précision :
That is the question.

Seule une décision politique forte qui l'impose peut le permettre,
comme en Suède le passage de la conduite routière à droite quand elle
était à gauche. Sauf que là, ça peut se faire secteur par secteur avec
un calendrier de déploiement.

Il faudrait commencer par imposer que les nouveaux équipements AC
vendus soit compatibles DC. Puis lors du déploiement :

Côté client :
1- changer le format des prises pour éviter les erreurs
2- s'équiper en petits modules CC/AC pour chaque vieil équipement (ce
que le marché de masse devrait permettre).
Mais il restera quand même un problème de coût.

Ca me rappelle l'histoire de la largeur des voies de chemin de fer,
imposées aujourd'hui par les conséquences de la largeur du derrière du
cheval, lequel a déterminé la largeur des voies ronaines, laquelle a
généré la création d'outils déterminés par cette largeur, lesquels ont
déterminé la largeur des voies de chemin de fer pour pouvoir continuer
à les utiliser. On est prisonnier de l'historique.

JKB

unread,
May 9, 2022, 4:28:43 AM (10 days ago) May 9
to
Le 08-05-2022, François Guillet <guillet....@wanadoo.fr> a écrit :
> Julien Arlandis a exprimé avec précision :
>> Le 06/05/2022 à 11:45, François Guillet a écrit :
>>> bilou a exposé le 05/05/2022 :
>>>> Le 04/05/2022 à 19:55, François Guillet a écrit :
>>>>> Aujourd'hui je pense qu'on aurait intérêt à passer au continu de bout en
>>>>> bout, y compris pour tous les équipements. Et ça nous éviterait de
>>>>> baigner dans ce champ 50 Hz qui fait les ronflettes dans les amplis et
>>>>> les artefacts sur les oscillos.
>>>
>>>> Je ne suis pas loin de penser comme toi surtout que le redressement
>>>> a partir de monophasé génère des harmoniques nuisibles.
>>>
>>> La plupart des alims avec un peu de puissance sont aujourd'hui à découpage.
>>> On redresse la tension secteur avant de l'utiliser. Donc l'avoir déjà en
>>> continu serait effectivement une économie.
>>
>> Le problème c'est que tous nos appareils électriques sont produits pour du 50
>> Hz, comment opérer la transition ?
>
> That is the question.
>
> Seule une décision politique forte qui l'impose peut le permettre,
> comme en Suède le passage de la conduite routière à droite quand elle
> était à gauche. Sauf que là, ça peut se faire secteur par secteur avec
> un calendrier de déploiement.

Sauf qu'il n'y a strictement aucun intérêt à le faire. On utilise
des alternateurs (et non des dynamos) pour d'excellentes raisons. Un
alternateur peut fonctionner sans balai (avec un double circuit pour
le rotor) alors qu'une dynamo récupère forcément le courant sur le
rotor, donc avec des balais énormes vues les puissances en jeu.
Vous me direz, on peut redresser. Je ne sais pas si vous avez une
idée de la tronche des diodes (solides ou à vapeur) qu'il faudrait
pour redresser le courant (et de la perte associée). Les cages de
redressement de la RATP ou de la SNCF sont déjà énormes, imaginez un peu
ce qu'il faudrait au cul d'une centrale nucléaire. Par ailleurs, on
ne met pas des diodes en parallèle sans les équilibrer avec des
résistances. Vous me direz, on peut utiliser des diodes idéales avec
des mosfets. Certes, mais lorsque vous allumerez le redresseur,
prévenez-moi, que je sois loin. Pour ces puissances, il y a
histoires de temps de recouvrement inverse pas piquées des vers et
ce qu'on gagne par l'utilisation de diode idéale passe dans la
gestion des commutations. Ce n'est pas pour rien qu'en électronique
de puissance on utilise bien plus de simples diodes Schottky en
amont des circuits. C'est plus fiable.

Le courant alternatif permet de stabiliser le réseau en adaptant la
production à la demande (à moindre coût, il suffit d'asservir sur la
fréquence) et l'électronique de puissance capable de gérer
efficacement des puissances comme 1 GW a un rendement pas
exceptionnel qu'il faut comparer aux pertes induites par
l'utilisation du courant alternatif. Un excellent convertisseur,
c'est 85% de rendement en moyenne (on peut aller vers 90%, mais pas
sur toute la plage de fonctionnement). D'autant qu'on ne parle pas
de convertisseurs crachant des centaines de MW, mais de
convertisseurs de puissances relativement faibles qu'il ne faut pas
équilibrer.

De l'autre côté, des transformateurs, on en trouve
(j'en ai encore fait bobiner à façon pour des alimentations HT) avec
des pertes de l'ordre de 2 à 3%.

Je serai assez curieux d'avoir un calcul complet du cumul des
rendements entre un réseau de distribution en courant alternatif et
en courant continu. Naturellement, calcul devant inclure tout ce qui
est fait naturellement par un réseau alternatif et qui devra être
géré autrement (comme les surcharges du réseau).

> Il faudrait commencer par imposer que les nouveaux équipements AC
> vendus soit compatibles DC. Puis lors du déploiement :
>
> Côté client :
> 1- changer le format des prises pour éviter les erreurs
> 2- s'équiper en petits modules CC/AC pour chaque vieil équipement (ce
> que le marché de masse devrait permettre).

Hihi... Pardon !

Votre petit module ne sera pas un petit module. Il faudra qu'il
sorte une onde sinusoïdale (parce qu'un paquet d'équipements utilise
la forme d'onde). Si vous mettez un carré ou un quasi-sinus, vous
aurez sur certains appareils des surprises. Branchez donc votre
plaque à induction (modèle basique) sur un onduleur à pas cher et à
sortie carrée.

> Mais il restera quand même un problème de coût.

Et de place, et de ventilation parce qu'un circuit sortant 500 W en
sinusoïdal, ça commence à chauffer. Il faut le ventiler et sauf à
utiliser des ventilateurs spéciaux, ça fera du bruit.
Potentiellement, ça va rayonner et pas seulement à 50 Hz, mais à la
fréquence du PWM générant le sinus.

> Ca me rappelle l'histoire de la largeur des voies de chemin de fer,
> imposées aujourd'hui par les conséquences de la largeur du derrière du
> cheval, lequel a déterminé la largeur des voies ronaines, laquelle a
> généré la création d'outils déterminés par cette largeur, lesquels ont
> déterminé la largeur des voies de chemin de fer pour pouvoir continuer
> à les utiliser. On est prisonnier de l'historique.

Il est intéressant de voir que les pays ayant installé récemment une
distribution électrique ne l'ont pas fait en continu. Lorsqu'on a
besoin de puissance (traction électrique pour les compagnies de
chemin de fer), on passe toujours en solution courant alternatif (je
passe sous silence les 1500 Vcc qui posent des tas de problèmes et
qu'on traîne pour des raisons historiques malgré les tentatives de
la SNCF de passer ces lignes à 25 kV/50 Hz). Et pourtant le courant
alternatif sur un réseau ferré pose des tas de problèmes de
synchronisation entre sous-stations.

JKB

--
Si votre demande me parvient en code 29, je vous titiouillerai volontiers
une réponse.

François Guillet

unread,
May 9, 2022, 1:26:25 PM (10 days ago) May 9
to
JKB avait prétendu :
> Le 08-05-2022, François Guillet <guillet....@wanadoo.fr> a écrit :
...
>> That is the question.
>>
>> Seule une décision politique forte qui l'impose peut le permettre,
>> comme en Suède le passage de la conduite routière à droite quand elle
>> était à gauche. Sauf que là, ça peut se faire secteur par secteur avec
>> un calendrier de déploiement.
>
> Sauf qu'il n'y a strictement aucun intérêt à le faire.

Il faudrait lire le fil avant de répondre. L'intérêt à le faire a été
démontré sur plusieurs points.

> ...Je ne sais pas si vous avez une
> idée de la tronche des diodes (solides ou à vapeur) qu'il faudrait
> pour redresser le courant (et de la perte associée).

On est au 21ème siècle. Ces arguments datent du 20ème.
Et même au vingtième, les Russes utilisaient déjà des lignes HVDC à 400
KV dans les années 1960, et dans les années 70 ils changeaient les
redresseurs à vapeurs de mercure par des thyristors.

> Le courant alternatif permet de stabiliser le réseau en adaptant la
> production à la demande

La stabilisation est beaucoup plus facile en continu, puisqu'on n'a
plus le problème de la fréquence et de la phase.

...
> Je serai assez curieux d'avoir un calcul complet du cumul des
> rendements entre un réseau de distribution en courant alternatif et
> en courant continu. Naturellement, calcul devant inclure tout ce qui
> est fait naturellement par un réseau alternatif et qui devra être
> géré autrement (comme les surcharges du réseau).

Je tiens le pari que l'avantage est au CC.

...
> Votre petit module ne sera pas un petit module. Il faudra qu'il
> sorte une onde sinusoïdale (parce qu'un paquet d'équipements utilise
> la forme d'onde).

Un onduleur 2 Kw ça tient dans un volume de 30x20x10, et avec une
batterie dont on n'aura plus besoin.

S'il y a problème, ce sera chez les professionnels, notamment les
consommateurs de grosses puissances.

Mais on est d'accord que ce ne serait pas simple à mettre en place, et
qu'il faudra avant le déploiement une période transitoire de
remplacement des matériels, avec des exigences que les fabricants
fournissent des équipements compatibles AC/DC, notamment les plaques à
induction ou des appareils de chauffage, qui peuvent dépasser les 2 KW.

...
> Il est intéressant de voir que les pays ayant installé récemment une
> distribution électrique ne l'ont pas fait en continu. Lorsqu'on a
> besoin de puissance (traction électrique pour les compagnies de
> chemin de fer), on passe toujours en solution courant alternatif (je
> passe sous silence les 1500 Vcc qui posent des tas de problèmes et
> qu'on traîne pour des raisons historiques malgré les tentatives de
> la SNCF de passer ces lignes à 25 kV/50 Hz). Et pourtant le courant
> alternatif sur un réseau ferré pose des tas de problèmes de
> synchronisation entre sous-stations.
>
> JKB

Aucun argument technique ne peut être opposé aujourd'hui à
l'utilisation du continu plutôt que l'alternatif, au moins pour les
particuliers. L'électronique de puissance est au point. Seul
l'historique est une contrainte, et une grosse, non seulement à cause
du parc des matériels, mais aussi à cause des habitudes de
l'ingénierie.

Pourquoi dans chacun de vos posts les minuscules accentuées sont
transformées en signes cabalistiques ? Vous n'êtes pas en UTF-8 ? C'est
plutôt pénible à lire, et je ne vois ça chez personne d'autres.

JKB

unread,
May 9, 2022, 3:29:36 PM (10 days ago) May 9
to
Le 09-05-2022, François Guillet <guillet....@wanadoo.fr> a écrit :
> JKB avait prétendu :
>> Le 08-05-2022, François Guillet <guillet....@wanadoo.fr> a écrit :
> ...
>>> That is the question.
>>>
>>> Seule une décision politique forte qui l'impose peut le permettre,
>>> comme en Suède le passage de la conduite routière à droite quand elle
>>> était à gauche. Sauf que là, ça peut se faire secteur par secteur avec
>>> un calendrier de déploiement.
>>
>> Sauf qu'il n'y a strictement aucun intérêt à le faire.
>
> Il faudrait lire le fil avant de répondre. L'intérêt à le faire a été
> démontré sur plusieurs points.

Sauf que du point de vue de l'électronique ou de la conversion de
l'énergie, ça ne tient pas la route avec des rendements corrects.
Sinon, on le ferait pour toutes les infrastructures neuves quitte à
onduler par derrière. Or on ne le fait pas.

Spoiler : il y a des gens dans les réseaux de distribution qui
réfléchissent à ça et qui on déjà étudié des solutions encore plus
bizarres pour la distribution.

>> ...Je ne sais pas si vous avez une
>> idée de la tronche des diodes (solides ou à vapeur) qu'il faudrait
>> pour redresser le courant (et de la perte associée).
>
> On est au 21ème siècle. Ces arguments datent du 20ème.

Non. Ou alors, déposez des brevets. En électronique, on aimerait
bien avoir des convertisseurs CC/CC avec le rendement d'un
transformateur moyen fonctionnant à 50 ou 400 Hz.

> Et même au vingtième, les Russes utilisaient déjà des lignes HVDC à 400
> KV dans les années 1960, et dans les années 70 ils changeaient les
> redresseurs à vapeurs de mercure par des thyristors.

Et thyratrons, je connais, j'ai bossé dessus. Les rendements étaient
moisis.

>> Le courant alternatif permet de stabiliser le réseau en adaptant la
>> production à la demande
>
> La stabilisation est beaucoup plus facile en continu, puisqu'on n'a
> plus le problème de la fréquence et de la phase.

Eh non, bien au contraire. En courant continu, il faut
continuellement surveiller la tension au quart de poil près alors
qu'en distribution alternative, la fréquence suffit à tout
stabiliser.

> ...
>> Je serai assez curieux d'avoir un calcul complet du cumul des
>> rendements entre un réseau de distribution en courant alternatif et
>> en courant continu. Naturellement, calcul devant inclure tout ce qui
>> est fait naturellement par un réseau alternatif et qui devra être
>> géré autrement (comme les surcharges du réseau).
>
> Je tiens le pari que l'avantage est au CC.

Pour avoir bossé un peu le sujet, je suis au contraire sûr que non.
Il n'existe aucun convertisseur capable d'égaler un transformateur
de bonne facture en terme de rendement. Et on n'a toujours pas parlé
de la gestion d'un réseau en courant continu qui est loin, mais
alors très loin d'être trivial.

> ...
>> Votre petit module ne sera pas un petit module. Il faudra qu'il
>> sorte une onde sinusoïdale (parce qu'un paquet d'équipements utilise
>> la forme d'onde).
>
> Un onduleur 2 Kw ça tient dans un volume de 30x20x10, et avec une
> batterie dont on n'aura plus besoin.

En sinusoïdal ? Je paie pour voir parce que j'en ai conçu. Des merdes de
2 kW, peut-être. Mais un onduleur propre, sans avoir des harmoniques
partout, ce n'est pas vrai. Rien que les radiateurs prennent déjà ce
volume.

> S'il y a problème, ce sera chez les professionnels, notamment les
> consommateurs de grosses puissances.
>
> Mais on est d'accord que ce ne serait pas simple à mettre en place, et
> qu'il faudra avant le déploiement une période transitoire de
> remplacement des matériels, avec des exigences que les fabricants
> fournissent des équipements compatibles AC/DC, notamment les plaques à
> induction ou des appareils de chauffage, qui peuvent dépasser les 2 KW.

Ce n'est vraiment pas le problème. On est passé de 110/127Vac à 220V
(même en biphase) puis à 230V et maintenant, sans le dire à 240Vac.
On pourrait faire. Si on ne fait pas, c'est parce que ça n'a pas que
des avantages.

> ...
>> Il est intéressant de voir que les pays ayant installé récemment une
>> distribution électrique ne l'ont pas fait en continu. Lorsqu'on a
>> besoin de puissance (traction électrique pour les compagnies de
>> chemin de fer), on passe toujours en solution courant alternatif (je
>> passe sous silence les 1500 Vcc qui posent des tas de problèmes et
>> qu'on traîne pour des raisons historiques malgré les tentatives de
>> la SNCF de passer ces lignes à 25 kV/50 Hz). Et pourtant le courant
>> alternatif sur un réseau ferré pose des tas de problèmes de
>> synchronisation entre sous-stations.
>>
>> JKB
>
> Aucun argument technique ne peut être opposé aujourd'hui à
> l'utilisation du continu plutôt que l'alternatif, au moins pour les
> particuliers. L'électronique de puissance est au point. Seul
> l'historique est une contrainte, et une grosse, non seulement à cause
> du parc des matériels, mais aussi à cause des habitudes de
> l'ingénierie.

Vous avez des certitudes... Non, ce n'est pas une raison historique,
c'est une raison essentiellement technique sur les fortes
puissances. Lorsqu'on dimensionne un réseau de distribution, on le
fait en optimisant un peu la chose pour perdre le moins de
puissance. Et aujourd'hui, le courant alternatif est une bonne chose
parce que la cascade de convertisseurs en courant continu vont
dissiper énormément de puissance. Ce qui est acceptable sur une
alimentation de 1 kW à découpage ne l'est pas sur du 900 MW.

> Pourquoi dans chacun de vos posts les minuscules accentuées sont
> transformées en signes cabalistiques ? Vous n'êtes pas en UTF-8 ? C'est
> plutôt pénible à lire, et je ne vois ça chez personne d'autres.

Je suis en utf8.

Et j'en resterai là. Répondez ce que vous voulez.

Michel Talon

unread,
May 9, 2022, 3:56:23 PM (10 days ago) May 9
to
Le 09/05/2022 à 21:29, JKB a écrit :
> Je suis en utf8.
>
> Et j'en resterai là. Répondez ce que vous voulez.
Je ne connais rien à ces histoires de codage de caractères, mais en
comparant les messages sources je vois la chose suivante:

F. Guillet
Content-Type: text/plain; charset="utf-8"; format=flowed
Content-Transfer-Encoding: 8bit
S'affiche correctement chez moi.

JKB
User-Agent: slrn/1.0.3 (Linux)
Content-Type: text/plain; charset=utf8
Content-Transfer-Encoding: 8bit
qui ne s'affiche pas correctement chez moi.

Donc je me demande s'il n'y a pas un bug dans slrn qui ne
met pas "" autour de utf-8. Le format=flowed je ne sais pas ce que ça fait.
Sinon, mozilla thunderbird met l'entête suivante:
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8; format=flowed
Content-Transfer-Encoding: 8bit
donc c'est peut être le format=flowed qui est utile.



--
Michel Talon

robby

unread,
May 9, 2022, 5:53:11 PM (10 days ago) May 9
to
Le 09/05/2022 à 21:56, Michel Talon a écrit :
> Le 09/05/2022 à 21:29, JKB a écrit :
>>     Je suis en utf8.
>>
>>     Et j'en resterai là. Répondez ce que vous voulez.
> Je ne connais rien à ces histoires de codage de caractères, mais en
> comparant les messages sources je vois la chose suivante:
>
> F. Guillet
> Content-Type: text/plain; charset="utf-8"; format=flowed
> Content-Transfer-Encoding: 8bit
> S'affiche correctement chez moi.
>
> JKB
> User-Agent: slrn/1.0.3 (Linux)
> Content-Type: text/plain; charset=utf8
> Content-Transfer-Encoding: 8bit
> qui ne s'affiche pas correctement chez moi.
>
>
> donc c'est peut être le format=flowed qui est utile.
>
ou le tiret entre utf et 8


--
Fabrice

Julien Arlandis

unread,
May 10, 2022, 1:45:27 AM (9 days ago) May 10
to
Sans changer les prises :
Au niveau des appareils : une norme qui impose aux équipements CC le
renvoi d'un signal spécifique sur le neutre.
Au niveau du tableau électrique, un transformateur CC vers AC et un
disjoncteur intelligent par prise qui switche automatiquement l'AC ou le
CC. La difficulté technique ce serait de fabriquer des disjoncteurs plus
petits qu'actuellement pour libérer la place nécessaire pour un câblage
unitaire par prise.

Julien Arlandis

unread,
May 10, 2022, 1:50:12 AM (9 days ago) May 10
to
Ça fonctionnerait pas, à cause des boites de dérivation...

François Guillet

unread,
May 10, 2022, 6:23:10 AM (9 days ago) May 10
to
robby a couché sur son écran :
Oui, j'avais bien vu "utf8" chez JKB mais les minuscules accentuées ne
sont pas codées correctement. Ses "é" par exemple deviennent "é".

Ou alors c'est que le décodage de mon côté a un problème mais comme les
posts de JKB sont le seuls à présenter ce défaut chez moi, ce n'est pas
ce que j'ai supposé a priori.

Je ne vois personne s'en plaindre. Suis-je le seul à voir ça ?

Michel Talon

unread,
May 10, 2022, 8:30:24 AM (9 days ago) May 10
to
Le 09/05/2022 à 23:53, robby a écrit :
>>
>>
>> donc c'est peut être le format=flowed qui est utile.
>>
> ou le tiret entre utf et 8

Tu dois avoir raison, j'ai regardé ce que veut dire format=flowed, ça a
à voir avec les sauts de ligne, donc aucun rapport. Le coup du tiret je
ne l'avais pas remarqué, mais effectivement c'est une très grande
possibilité.


--
Michel Talon

robby

unread,
May 10, 2022, 2:50:30 PM (9 days ago) May 10
to
Le 10/05/2022 à 12:23, François Guillet a écrit :
> Je ne vois personne s'en plaindre. Suis-je le seul à voir ça ?

chez moi c'est correct, mais c'est pas impossible que j'ai mis une fois
l'encoding en dur ( du moins sa valeur par defaut ).

--
Fabrice

JC_Lavau

unread,
May 10, 2022, 3:05:54 PM (9 days ago) May 10
to
Ça ne fait de blagues qu'après passage par ton ordi.

Olivier Miakinen

unread,
May 10, 2022, 4:10:37 PM (9 days ago) May 10
to
[diapublication, suivi vers fr.comp.usenet.lecteurs-de-news]

Le 09/05/2022 10:28, JKB avait dans ses entêtes :
> User-Agent: slrn/1.0.3 (Linux)
> Mime-Version: 1.0
> Content-Type: text/plain; charset=utf8
> Content-Transfer-Encoding: 8bit

Bien que la plupart des nouvelleurs acceptent de reconnaître ce charset
« utf8 » comme si c'était de l'« UTF-8 », ça semble poser un problème à
MesNews.

Il y a bien une tolérance sur le nom dans la commande iconv :
=======================================================================
$ iconv -l | grep -E '(UTF8|UTF-8)'
ISO-10646/UTF-8/
ISO-10646/UTF8/
UTF-8//
UTF8//
=======================================================================

Mais selon le respect strict des normes, MesNews n'est pas en tort parce que
seuls le charset « UTF-8 » et l'alias « csUTF8 » ont été déposés à l'IANA :

<https://www.iana.org/assignments/character-sets/character-sets.xhtml>
=======================================================================
UTF-8 106 [RFC3629] [RFC3629] csUTF8
=======================================================================

<https://www.rfc-editor.org/rfc/rfc3629.html#section-8>
=======================================================================
8. MIME registration

This memo serves as the basis for registration of the MIME charset
parameter for UTF-8, according to [RFC2978]. The charset parameter
value is "UTF-8". [...]
=======================================================================


JKB, est-ce que tu peux configurer ton slrn pour remplacer ce « utf8 »
fautif par un « UTF-8 » (ou « utf-8 » car la casse ne compte pas) ?


--
Olivier Miakinen

Michel Talon

unread,
May 10, 2022, 4:51:37 PM (9 days ago) May 10
to
Le 10/05/2022 à 12:23, François Guillet a écrit :
> Je ne vois personne s'en plaindre. Suis-je le seul à voir ça ?

Je viens de vérifier, les posts de JKB s'affichent correctement chez
moi, par contre quand tu cites ces posts l'affichage est incorrect, bien
que ton propre texte s'affiche correctement. Exemple typique:
---------------------------------------------
>
> Sauf qu'il n'y a strictement aucun intérêt à le faire. <---JKB

Il faudrait lire le fil avant de répondre. L'intérêt à le faire a été
démontré sur plusieurs points. <--- FG

---------------------------------------------------------

Donc il semble bien que ton logiciel de news a un problème.



--
Michel Talon

François Guillet

unread,
May 12, 2022, 10:29:00 AM (7 days ago) May 12
to
Michel Talon avait soumis l'idée :
D'une discussion similaire sur fr.sci.electronique, l'explication qui
ressort est que "UTF-8" peut être imposé par défaut quand le charset
est incorrect.

Le charset "utf8" de JKB est incorrect, et je ne sais pas pourquoi, le
charset pris par défaut par mesnews chez moi ne serait pas l'UTF-8.
J'ai regardé rapidement sans trouver comment changer ça. Et je n'ai pas
envie d'y passer trop de temps vu que seul JKB présente ce pb ici.

François Guillet

unread,
May 12, 2022, 10:31:28 AM (7 days ago) May 12
to
JC Lavau a émis l'idée suivante :
Voir ma réponse à Michel Talon.
Si mesnews ne corrige pas automatiquement le mauvais charset de JKB,
évidement mes citations rendent visible à tout le monde le défaut que
j'ai ici avec ses posts.

Python

unread,
May 12, 2022, 10:52:56 AM (7 days ago) May 12
to
évidemment, Lavache prend sa conf de news pour le nombril du monde,
tout le monde (je suppose) a constaté le même problème, mais comme il
a rien compris (comme d'habitude...) il a commencé à râler.


François Guillet

unread,
May 12, 2022, 11:15:11 AM (7 days ago) May 12
to
Python a formulé ce jeudi :
> Le 12/05/2022 à 16:31, François Guillet a écrit :
...
>> Voir ma réponse à Michel Talon.
>> Si mesnews ne corrige pas automatiquement le mauvais charset de JKB,
>> évidement mes citations rendent visible à tout le monde le défaut que j'ai
>> ici avec ses posts.
>
> évidemment, Lavache prend sa conf de news pour le nombril du monde,
> tout le monde (je suppose) a constaté le même problème, mais comme il
> a rien compris (comme d'habitude...) il a commencé à râler.


Voyez le message d'O Makienen du 10/05 22:10:
======================================================================
> Bien que la plupart des nouvelleurs acceptent de reconnaître ce
> charset « utf8 » comme si c'était de l'« UTF-8 », ça semble poser
> un problème à MesNews.

[...]

> Mais selon le respect strict des normes, MesNews n'est pas en tort
> parce que seuls le charset « UTF-8 » et l'alias « csUTF8 » ont été
> déposés à l'IANA :

[...]

> JKB, est-ce que tu peux configurer ton slrn pour remplacer ce « utf8 »
> fautif par un « UTF-8 » (ou « utf-8 » car la casse ne compte pas) ?
======================================================================

Donc on conclut que Pyton n'a non seulement rien compris de la
situation, mais en a pris prétexte pour pratiquer, comme à l'accoutumée
et comme tous les merdeux le font, l'argumentum ad personam.

Python

unread,
May 12, 2022, 11:35:05 AM (7 days ago) May 12
to
*facepalm* t'es quand même un abruti... je te dis que t'as raison
et tu viens couiner...

vous pouvez, quand même, aller (presque) tous vous faire *.


François Guillet

unread,
May 12, 2022, 12:31:01 PM (7 days ago) May 12
to
Python a exprimé avec précision :
On ne sait pas de qui vous parlez. Quand vous parlerez en civilisé et
pas comme un vindicatif avec ses "lavache", en pleine projection donc
question "couiner", revenez nous voir. Ras-le-bol des beaufs.

Python

unread,
May 12, 2022, 3:38:16 PM (7 days ago) May 12
to
Je ne suis pas responsable de vos problèmes de compréhension. :-)

On reste là ok ?


François Guillet

unread,
May 13, 2022, 4:32:13 AM (6 days ago) May 13
to
Python vient de nous annoncer :
Bien sûr que vous l'êtes.
"Lavache prend sa conf de news pour le nombril du monde" est tout le
contraire d'un propos clair, correct et poli.

> On reste là ok ?

Quand vous aurez corrigé vos mauvaises manières et travailler votre
français.

Python

unread,
May 13, 2022, 4:46:35 AM (6 days ago) May 13
to
Le 13/05/2022 à 10:32, François Guillet a écrit :
...
> Quand vous aurez corrigé vos mauvaises manières et travailler votre
> français.

...

François Guillet

unread,
May 13, 2022, 11:40:28 AM (6 days ago) May 13
to
Python a formulé la demande :
Le français, pas les fautes de frappe.

Richard Hachel

unread,
May 13, 2022, 11:49:48 AM (6 days ago) May 13
to
Le 12/05/2022 à 18:31, François Guillet a écrit :
> Python a exprimé avec précision :

> On ne sait pas de qui vous parlez. Quand vous parlerez en civilisé et
> pas comme un vindicatif avec ses "lavache", en pleine projection donc
> question "couiner", revenez nous voir. Ras-le-bol des beaufs.

Il ne faut pas trop lui en vouloir, on l'a surtout connu pendant la
guerre de usenet, ce Python.

Dans la vraie vie, il est peut-être charmant.

C'est comme Hitler, les gens gueulent après Hitler, mais on l'a surtout
connu pendant la guerre, cet homme.

A sa décharge, il a quand même établit le plus beau parcours
autoroutier de son temps, et il adorait les animaux, en particulier les
labrador.

Et puis, je ne l'ai jamais entendu dire du mal de Mussolini.

R.H.


Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages