Crop Circle Film avec Colin Andrew "a place to stay"

0 vue
Accéder directement au premier message non lu

news

non lue,
17 oct. 2002, 05:43:5717/10/2002
à
Nouveau Film avec Colin Andrew "a place to stay"
http://www.chez.com/cropcircles
Le plan de la future "ambassade des Elohim " www.rael.org
inspiré d'un "crop circle"
http://www.chez.com/cropcircles/Embassy_crop.htm
de grandes photos dans
Hors serie VSD n° 5. Octobre 2002. OVNIS
Les premiers signes ?
Symboles étranges dessinés sur le sol, observations aériennes,
atterissages mystérieux...
Dossier spécial " Le mystère des Crop Circles"

> Peu connu du grand public français, le phénomène des « Crop Circles »
> vogue entre art moderne surgi des champs de céréales et paranormal en
> soucoupes volantes, mêlant avec humour et insolite la beauté et le
> mystère. Ils font parler deux dans l'Hexagone grâce à la sortie du film
> « Signs » en octobre, dernière production des studios Disney, réalisé,
> produit et scénarisé par Shyamalan ("Sixième" sens et "Incassable")
> Les « Crop Circles » sont d'immenses dessins dans les champs de
> céréales, de géométrie sophistiquée, mais essentiellement à base de
> cercles. Ils sont réalisés anonymement, de nuit, par aplatissement
> mécanique des tiges pour former une figure en creux. Les dessins ainsi
> créés ressemblent à de grandes rosaces élégantes, agrémentées de
> quelques autres figures, lignes, spirales, anneaux. Vus d'avion ou d'une
> hauteur, ils s'étendent de façon majestueuse et imposante


olivier...@yahoo.fr

non lue,
20 oct. 2002, 17:50:5420/10/2002
à
ce n'ai pas ce qui a été filmé !
voir les vidéos des petites boules lumineuses qui plient à distance les blés
en quelques seconde
http://www.chez.com/cropcircles

"yvon.lara" <yvon...@freesbee.fr> a écrit dans le message de news:
> Un ami m'a montré que des moissonneuses modernes ont des porte-faux
> d'une longueur (largeur de coupe ) de huit mètres..... ayant été surpris
> par cette info, j'ai été attentif à deux ou trois documents généralistes
> sur l'agriculture intensive aux Usa. Il me semble bien que cette largeur
> de coupe est bien dépassée.
> c'est simple de penser à ce qu'on peut faire en une nuit comme dessins,
> avec de tels outils. Est-ce simpliste de le penser ?
>
> --
> Rassurez-vous, tout va mal !
>
> Yvon
>
>


jean francois chevalier

non lue,
21 oct. 2002, 14:19:2421/10/2002
à

"yvon.lara" <yvon...@freesbee.fr> a écrit dans le message de news:
3DB26187...@freesbee.fr...

> Un ami m'a montré que des moissonneuses modernes ont des porte-faux
> d'une longueur (largeur de coupe ) de huit mètres..... ayant été surpris
> par cette info, j'ai été attentif à deux ou trois documents généralistes
> sur l'agriculture intensive aux Usa. Il me semble bien que cette largeur
> de coupe est bien dépassée.
> c'est simple de penser à ce qu'on peut faire en une nuit comme dessins,
> avec de tels outils. Est-ce simpliste de le penser ?
Bj
Non, c'est pas du tout idiot, et inversement, je m'étonne que tant de
personnes insistent si lourdement sur l'image d'Epinal des deux retraités
(Bower et Chorley) fabriquant nuitamment leur Crop Circle avec trois fois
rien dans les années 70...80 , comme s'il fallait absolument que ce soit
TOUJOURS le cas plus de 20 ans après !
Ce sophisme sert en fait d'assise à l'argument dialectique : "impossible
qu'un CC si complexe soit d'origine humaine" , argument bien peu pertinent
vu les moyens utilisables aujourd'hui . L'homme a marché sur la Lune,
fabriqué des ordinateurs dont l'horloge tourne à plusieurs milliards de fois
par seconde, réalisé des greffes cardiaques, modifié le vivant etc... même
les étudiants s'y mettent, font la coupe de robotique, étudient des
véhicules solaires etc.. et il serait impossible à quelques personnes bien
outillées et motivées, (pas la peine d'avoir la technologie spatiale tout de
même) de faire des cercles même un peu complexe dans les champs ?! mais
c'est à mourir de rire :-))

----------------------
passage d'un de mes messages sur le forum Ovni :

Personnellement, si on me demandait de réaliser un CC je tenterais de voir
ce que je peux faire avec des visées laser pour centrer les axes, un GPS, et
pourquoi pas un petit engin motorisé bricolé pour la circonstance à partir
d'un materiel existant (rouleau) et, (j'en rajoute:-) un asservissement de
la direction par un PC portable... et tant qu'à faire, j'essaierais de
passer un marché avec le proprio d'un champ pour avoir le temps et la
tranquilité de le faire, et surtout, éviter les mauvais proçès :-))

Le proprio pourrait ensuite faire payer l'accès, et tiens donc ! comme c'est
étrange, c'est d'ailleurs souvent ce qui se passe en Angleterre par exemple,
une coincidence surement ! :-)
Voir la rubrique CC de :
http://www.cnegu.fr.st


MCo

non lue,
22 oct. 2002, 08:24:0322/10/2002
à
j'ai vu votre dossier crop circles sur le site

http://www.cnegu.fr.st

et je voudrais savoir si vous ne pensez pas qu'il est possible de distinguer
les "vrais" cercles des faux ?

En effet, il semble impossible aux hoaxers des plier les tiges sans les
casser. En tout cas c'est ce qui ressort à chaque fois des articles de
presse ou émissions tv. Je voudrais savoir si vous, vous arrivez à plier les
tiges sans les casser avec votre méthode ?

Si oui, je voudrais savoir si elles ont alors le même aspect que sur les
photos montrées dans le dernier hors série VSD, et qu'on doit surement
trouver aussi sur le web (faudrait que je cherche mais il me semble bien en
avoir vu) ?

Je ne sais pas si vous êtes de votre coté complètement sceptique ou pas,
mais vous ne semblez pas l'être quand on lit votre conclusion sur le site.
Pour moi, dans cette affaire, il est primordial de classer les crops
authentique d'un coté et les autres à part...

rodja pfeiffer

non lue,
25 oct. 2002, 11:47:4625/10/2002
à
Halala.... ou plutôt Hallali sur les "sagouins" qui cassent autant de
nourriture alors que des millions dans le monde crèvent la faim.

Ou serait ce un moyen élégant de respecter la PAC.....

PS le blé était il transgénique ou pas ?

R. Pfeiffer

"MCo" <mfi...@yahoo.fr> a écrit dans le message de news:
f4c2650b.02102...@posting.google.com...

MCo

non lue,
17 nov. 2002, 09:36:0717/11/2002
à
"rodja pfeiffer" <pfeiffe...@free.fr> wrote in message news:<3db9668a$0$258$626a...@news.free.fr>...

> Halala.... ou plutôt Hallali sur les "sagouins" qui cassent autant de
> nourriture alors que des millions dans le monde crèvent la faim.
>
> Ou serait ce un moyen élégant de respecter la PAC.....
>
> PS le blé était il transgénique ou pas ?
>
> R. Pfeiffer

hummm, le fameux humour des sceptiques je suppose. Une façon de fermer
les yeux des curieux de moins en moins efficace.
En fait depuis je me suis beaucoup documenté, et franchement, je ne
vois pas comment on peut encore aujourd'hui se permettre de dire que
ça n'est pas un thème scientifique ni qu'il n'y a pas là une énigme
incroyable à résoudre.

Pour commencer voyez les sites comme celui de BLT Research et faites
des recherches sur Levengood, Haselhoff. D'ailleurs ce dernier vient
de publier une traduction de son livre aux éditions Favre, "Les
cercles dans les blés et leurs mystères". Cet ouvrage est un appel aux
scientifiques à se pencher sur le problème.

Quelqu'un, quelque chose est capable de plier nos blés (enfin, ceux
des anglais principalement, c'est rassurant) en leur donnant des
caractéristiques physico-biologiques sans que personne au monde n'ait
pu apporter "l'explication" satisfaisante...

Bon courage,
Mathieu

rodja pfeiffer

non lue,
18 nov. 2002, 05:33:3818/11/2002
à

> > PS le blé était il transgénique ou pas ?
> >
> > R. Pfeiffer
>
> hummm, le fameux humour des sceptiques je suppose. Une façon de fermer
> les yeux des curieux de moins en moins efficace.

Pourquoi vouloir fermer les yeux ? ils sont là les ronds.....

> En fait depuis je me suis beaucoup documenté, et franchement, je ne
> vois pas comment on peut encore aujourd'hui se permettre de dire que
> ça n'est pas un thème scientifique ni qu'il n'y a pas là une énigme
> incroyable à résoudre.

Moi aussi je me suis documenté, et franchement je ne vois pas comment on
peut encore aujourd' hui se permettre que de dire qu' il y a là une énigme à
résoudre. J' ai fait des ronds dans mon jardin avec ma tondeuse....

> Pour commencer voyez les sites comme celui de BLT Research et faites
> des recherches sur Levengood, Haselhoff. D'ailleurs ce dernier vient
> de publier une traduction de son livre aux éditions Favre, "Les
> cercles dans les blés et leurs mystères". Cet ouvrage est un appel aux
> scientifiques à se pencher sur le problème.

Moi j' ai fait appel aux scientifiques à se pencher sur le problème de la
malnutrition chez "nous" et de la sous nutrition ailleurs...... et pourtant
le blé est cassé....

> Quelqu'un, quelque chose est capable de plier nos blés (enfin, ceux
> des anglais principalement, c'est rassurant) en leur donnant des
> caractéristiques physico-biologiques sans que personne au monde n'ait
> pu apporter "l'explication" satisfaisante...

Encore un coup de Briggs et Strattonseh.....Deux scientifiques s' étant
inspiré des ouvrages de Mr Otto fin XIX Siècle ainsi que du scientifique
pseudo A. Diabatique.

> Bon courage,

Surtout pour créer une bourse de recherche sur les ronds de blé. (Ignatius
Nobel va se retourner là où il est)

> Mathieu
>

R. pfeiffer

MCo

non lue,
18 nov. 2002, 12:40:1918/11/2002
à
"rodja pfeiffer" <pfeiffe...@free.fr>
wrote in message news:<3dd8c189$0$22999$626a...@news.free.fr>...

>
> Moi aussi je me suis documenté, et franchement je ne vois pas comment on
> peut encore aujourd' hui se permettre que de dire qu' il y a là une énigme à
> résoudre. J' ai fait des ronds dans mon jardin avec ma tondeuse....
>

Parlons nous bien de la même chose ? Si votre tondeuse est capable de
reproduire ces effets biologiques, méfiez vous : c'est un four
micro-onde !

Vous vous êtes documenté, avez vous lu les rapports de BLT Research ?
Avez vous lu ceux d'Haselhoff ?

http://www.deepeningcomplexity.com/
est une publicité pour son livre, mais vous y apprendrez au passage
son cursus. Ce n'est pas un Nobel, mais pas le premier des idiots non
plus.

http://www.bltresearch.com/plantab.html
permet de rentrer dans le vif du sujet.

http://www.fgk.org/01/Eltjo/comment-to-blt.html
(in PHYSIOLOGIA PLANTARUM 105:615-624, 1999)

A savoir quand même, l'analyse d'un seul cercle (non pas d'une
formation, mais d'un seul de ses cercles) demande de prélever un
millier de tiges de blé, si on veut que les résultats soient
statistiquement fiables. C'est le cas pour les résultats présentés, et
ça explique qu'il y ait si peu de formations analysées.


> > Pour commencer voyez les sites comme celui de BLT Research et faites
> > des recherches sur Levengood, Haselhoff. D'ailleurs ce dernier vient
> > de publier une traduction de son livre aux éditions Favre, "Les
> > cercles dans les blés et leurs mystères". Cet ouvrage est un appel aux
> > scientifiques à se pencher sur le problème.
>
> Moi j' ai fait appel aux scientifiques à se pencher sur le problème de la
> malnutrition chez "nous" et de la sous nutrition ailleurs...... et pourtant
> le blé est cassé....
>

L'objet de ce fil est "les crop circles", pas la faim dans le monde.
Il y a aussi des scientifiques qui font des recherches sur les bombes
biologiques ou chimiques, on ne leur reproche pourtant pas de ne pas
régler le problème de la faim dans le monde. Pourquoi vouloir tout
mélanger ? Juste parce que ça parle de blé ?

Ce forum est censé être scientifique, et je ne vois aucune discussion
sur les résultats de ces chercheurs. La science décide donc des thèmes
qu'il est valable d'étudier ? Il est interdit de poser des questions
en dehors de ces thèmes ?


> > Quelqu'un, quelque chose est capable de plier nos blés (enfin, ceux
> > des anglais principalement, c'est rassurant) en leur donnant des
> > caractéristiques physico-biologiques sans que personne au monde n'ait
> > pu apporter "l'explication" satisfaisante...
>
> Encore un coup de Briggs et Strattonseh.....Deux scientifiques s' étant
> inspiré des ouvrages de Mr Otto fin XIX Siècle ainsi que du scientifique
> pseudo A. Diabatique.
>

Je ne vois pas le rapport, pouvez vous préciser ?

rodja pfeiffer

non lue,
18 nov. 2002, 13:54:4118/11/2002
à
Bonsoir


J' ai regardé succintement ce site :

> http://www.fgk.org/01/Eltjo/comment-to-blt.html
> (in PHYSIOLOGIA PLANTARUM 105:615-624, 1999)

Faire des statistiques sur une dizaine de points n' est en aucun cas
scientifique (regression sur 5 points......)


> A savoir quand même, l'analyse d'un seul cercle (non pas d'une
> formation, mais d'un seul de ses cercles) demande de prélever un
> millier de tiges de blé, si on veut que les résultats soient
> statistiquement fiables.

En fait on admet que 50 points sont le mini pour utiliser une distribution
normale, avec 1000 points ce serait hyper interessant mais quand on voit que
ces "scientifiques" travaillent avec 5 points ca devient hilarant.


> > > Pour commencer voyez les sites comme celui de BLT Research et faites
> > > des recherches sur Levengood, Haselhoff. D'ailleurs ce dernier vient
> > > de publier une traduction de son livre aux éditions Favre, "Les
> > > cercles dans les blés et leurs mystères". Cet ouvrage est un appel aux
> > > scientifiques à se pencher sur le problème.

Avec 5 points :-), aucun scientifique ne cautionnera.....

> >
>
> L'objet de ce fil est "les crop circles", pas la faim dans le monde.
> Il y a aussi des scientifiques qui font des recherches sur les bombes
> biologiques ou chimiques, on ne leur reproche pourtant pas de ne pas
> régler le problème de la faim dans le monde. Pourquoi vouloir tout
> mélanger ? Juste parce que ça parle de blé ?
>
> Ce forum est censé être scientifique, et je ne vois aucune discussion
> sur les résultats de ces chercheurs. La science décide donc des thèmes
> qu'il est valable d'étudier ? Il est interdit de poser des questions
> en dehors de ces thèmes ?

Si on parle des scientifiques, 5 points pour définir une loi universelle,
non.....quant à la science, elle ne décide de rien : elle est ce qu' elle
est.

Rien ne vous empêche de suivre une formation scientifique et de faire ces
recherches....vos résultats vous pourrez les mettre dans un livre et vous
pourrez en vivre......

> >
> > Encore un coup de Briggs et Strattonseh.....Deux scientifiques s' étant
> > inspiré des ouvrages de Mr Otto fin XIX Siècle ainsi que du scientifique
> > pseudo A. Diabatique.
> >
>
> Je ne vois pas le rapport, pouvez vous préciser ?

C' est une énigme non encore résolue qui permettait de créer des outils pour
faire des ronds dans le blé par un système mécanique transformant une
rotation en mouvement linéaire sans échange d' énergie avec le milieu
ambiant.....C' est une solution pour votre question, mais elle est très
difficile à être démontrée.

Bonne chance


MCo

non lue,
19 nov. 2002, 03:14:3719/11/2002
à
"rodja pfeiffer" <pfeiffe...@free.fr> wrote in message news:<3dd936f6$0$20698$626a...@news.free.fr>...

> Bonsoir
>
>
> J' ai regardé succintement ce site :
>
> > http://www.fgk.org/01/Eltjo/comment-to-blt.html
> > (in PHYSIOLOGIA PLANTARUM 105:615-624, 1999)
>
> Faire des statistiques sur une dizaine de points n' est en aucun cas
> scientifique (regression sur 5 points......)

et voila, vous regardez "succintement" et vous prétendez vous être
documenté. Il ne s'agit pas de 5 points. Je cite ce qu'il y a dans le
bouquin, page 91 :

"Entre 20 et 25 échantillons de plantes en chaque point ont été pris
dans le cercle". Les différents échantillons sont pris sur 3
diagonales et en 9 points sur chaque, dont le premier à l'extérieur,
ce qui nous fait, le centre n'étant compté qu'une fois : (9 + 2x8) x
20 = 500 et (9 + 2x8) x 25 = 625. Soit donc à récolter entre 500 et
625 tiges pour chaque cercles et le tout sur 25 points. L'étude de la
longueur des noeuds montre une répartition FONCTION de la distance au
centre du cercle.
La longueur moyenne des noeuds des plantes prises à 9 endroits à
l'extérieur de la formation est de 2 mm, l'écart type de 0,3 mm. Sur
les échantillons du centre du cercle, la longueur des noeuds est de
plus de 4 mm pour un écart type de 0,4 mm. Dès le premier point
d'échantillonage à l'intérieur du cercle la longueur moyenne est de 3
mm.

"Ce sont des mesures statistiquement pertinentes, et elles démontrent
que l'allongement moyen des noeuds s'est produit selon la même
symétrie circulaire que l'agroglyphe lui-même. Cela nous permet de
considérer que ce qui a créé le cercle dans le champ - quoi que ce
soit - est également responsable de la modification des noeuds."

"On connait les mécanismes qui peuvent expliquer une augmentation de
la taille du noeud : connu sous le nom de gravitropisme, il résulte de
l'effet qui permet à une plante de se redresser après avoir été
inclinée. Dans un tel cas, cependant, on a pu démontrer que ce
mécanisme pouvait provoquer un allongement des noeuds de 10 à 20% par
semaine. Les quelques 200% d'allongement mesurés au centre de la
formation constituent un phénomène remarquable."

>
>
> > A savoir quand même, l'analyse d'un seul cercle (non pas d'une
> > formation, mais d'un seul de ses cercles) demande de prélever un
> > millier de tiges de blé, si on veut que les résultats soient
> > statistiquement fiables.
>
> En fait on admet que 50 points sont le mini pour utiliser une distribution
> normale, avec 1000 points ce serait hyper interessant mais quand on voit que
> ces "scientifiques" travaillent avec 5 points ca devient hilarant.
>
>
> > > > Pour commencer voyez les sites comme celui de BLT Research et faites
> > > > des recherches sur Levengood, Haselhoff. D'ailleurs ce dernier vient
> > > > de publier une traduction de son livre aux éditions Favre, "Les
> > > > cercles dans les blés et leurs mystères". Cet ouvrage est un appel aux
> > > > scientifiques à se pencher sur le problème.
>
> Avec 5 points :-), aucun scientifique ne cautionnera.....
>

Des scientifiques ont déjà cautionné, la revue Physiologia Plantarum
est une revue à comité de lecture.
Il ne s'agit pas de "5 points" comme dit plus haut.


> > >
> >
> > L'objet de ce fil est "les crop circles", pas la faim dans le monde.
> > Il y a aussi des scientifiques qui font des recherches sur les bombes
> > biologiques ou chimiques, on ne leur reproche pourtant pas de ne pas
> > régler le problème de la faim dans le monde. Pourquoi vouloir tout
> > mélanger ? Juste parce que ça parle de blé ?
> >
> > Ce forum est censé être scientifique, et je ne vois aucune discussion
> > sur les résultats de ces chercheurs. La science décide donc des thèmes
> > qu'il est valable d'étudier ? Il est interdit de poser des questions
> > en dehors de ces thèmes ?
>
> Si on parle des scientifiques, 5 points pour définir une loi universelle,
> non.....quant à la science, elle ne décide de rien : elle est ce qu' elle
> est.
>

Il ne s'agit pas pour Levengood, Talbott et plus tard Haselhoff de
définir une loi universelle, il s'agit simplement de démontrer qu'il y
a AUTRE CHOSE que des planches et des piquets à l'origine de ces
formations.


> Rien ne vous empêche de suivre une formation scientifique et de faire ces
> recherches....vos résultats vous pourrez les mettre dans un livre et vous
> pourrez en vivre......
>

A mon humble avis il avait deja suffisament d'argent comme ça vu le
job qu'on lui a confié dans la_vraie_vie. Sa démarche est de
sensibiliser le grand public et de lutter contre l'idée très fortement
répandue que ce sont deux vieillards qui créent ces cercles (l'un
d'eux est mort, paix à son ame).


> > >
> > > Encore un coup de Briggs et Strattonseh.....Deux scientifiques s' étant
> > > inspiré des ouvrages de Mr Otto fin XIX Siècle ainsi que du scientifique
> > > pseudo A. Diabatique.
> > >
> >
> > Je ne vois pas le rapport, pouvez vous préciser ?
>
> C' est une énigme non encore résolue qui permettait de créer des outils pour
> faire des ronds dans le blé par un système mécanique transformant une
> rotation en mouvement linéaire sans échange d' énergie avec le milieu
> ambiant.....C' est une solution pour votre question, mais elle est très
> difficile à être démontrée.
>

Super, et ça change la taille des noeuds leur méthode ? Ca colle les
mouches aux épis ? Ca colle des particules métalliques aux épis et aux
mottes de terre ? Bref, leur méthode permet-elle de reproduire les
faits observés ?

> Bonne chance

de même...

rodja pfeiffer

non lue,
19 nov. 2002, 05:03:5519/11/2002
à

"MCo" <mfi...@yahoo.fr> a écrit dans le message de news:
f4c2650b.02111...@posting.google.com...

> "rodja pfeiffer" <pfeiffe...@free.fr> wrote in message
news:<3dd936f6$0$20698$626a...@news.free.fr>...
> > Bonsoir
> >
> >
> "Entre 20 et 25 échantillons de plantes en chaque point ont été pris
> dans le cercle". Les différents échantillons sont pris sur 3
> diagonales et en 9 points sur chaque, dont le premier à l'extérieur,
> ce qui nous fait, le centre n'étant compté qu'une fois : (9 + 2x8) x
> 20 = 500 et (9 + 2x8) x 25 = 625. Soit donc à récolter entre 500 et
> 625 tiges pour chaque cercles et le tout sur 25 points. L'étude de la
> longueur des noeuds montre une répartition FONCTION de la distance au
> centre du cercle.

Oui certes, sauf que pour exploiter les statistiques, on utilise des
échantillons au hasard et non reparti à des points particuliers (diagonale,
centre ou coté.....) Celà fait partie des hypothèses. Si le problème est mal
posé pourquoi s' en préoccuper


> La longueur moyenne des noeuds des plantes prises à 9 endroits à
> l'extérieur de la formation est de 2 mm, l'écart type de 0,3 mm. Sur
> les échantillons du centre du cercle, la longueur des noeuds est de
> plus de 4 mm pour un écart type de 0,4 mm. Dès le premier point
> d'échantillonage à l'intérieur du cercle la longueur moyenne est de 3
> mm.

Les noeuds de quelles plantes ? (couchées, pas couchées, la sève pouvait
elle circuler dans toutes les plantes ? est ce le même type de blé ? même
lot de fabrication graines ? même épandage NPK ? même hauteur d' épandage ?
Vitesse de l' épandage controlée par GPS ? on va s' arrêter là, mais l'
agriculture est une science aussi).

Je ne vois nulle part une vérification par Khi2 pour les échantillons :
problème.

> "Ce sont des mesures statistiquement pertinentes,

Eh non, le mode opératoire est très simplifié ne serait ce que pour les
calculs.


>
> "On connait les mécanismes qui peuvent expliquer une augmentation de
> la taille du noeud : connu sous le nom de gravitropisme, il résulte de
> l'effet qui permet à une plante de se redresser après avoir été
> inclinée. Dans un tel cas, cependant, on a pu démontrer que ce
> mécanisme pouvait provoquer un allongement des noeuds de 10 à 20% par
> semaine. Les quelques 200% d'allongement mesurés au centre de la
> formation constituent un phénomène remarquable."

Ca dépend de la plante elle même. Même la pluie peut faire ca sur du blé.

> >
> > > A savoir quand même, l'analyse d'un seul cercle (non pas d'une
> > > formation, mais d'un seul de ses cercles) demande de prélever un
> > > millier de tiges de blé, si on veut que les résultats soient
> > > statistiquement fiables.

Un métier d' avenir.....quantifieur de la tige du blé.......


> Des scientifiques ont déjà cautionné, la revue Physiologia Plantarum
> est une revue à comité de lecture.
> Il ne s'agit pas de "5 points" comme dit plus haut.

Non 9, pris à des endroits particuliers


>
> Il ne s'agit pas pour Levengood, Talbott et plus tard Haselhoff de
> définir une loi universelle, il s'agit simplement de démontrer qu'il y
> a AUTRE CHOSE que des planches et des piquets à l'origine de ces
> formations.

Certes, mais ils s' y prennent comme des pieds. Pour l' instant personne n'
exclut qu' il y ait des choses particulières, mais l' inverse justifié par
des erreurs grossières n' est pas plus vrai et ridiculise le phénomène.


> A mon humble avis il avait deja suffisament d'argent comme ça vu le
> job qu'on lui a confié dans la_vraie_vie. Sa démarche est de
> sensibiliser le grand public et de lutter contre l'idée très fortement
> répandue que ce sont deux vieillards qui créent ces cercles (l'un
> d'eux est mort, paix à son ame).

Certes mais prendre le grand public pour des gogos.......là il utilise des
moyens pseudo scientifiques pour confirmer une conviction profonde. En tant
qu' ingénieur, je refute ce type de méthodes.


> Super, et ça change la taille des noeuds leur méthode ?

Voir question sur NPK

Ca colle les
> mouches aux épis ?

Voir question sur NPK

Ca colle des particules métalliques aux épis et aux
> mottes de terre ?

On parle d' épis, la composition du sol est un autre point (voire science
agricoles)

Bref, leur méthode permet-elle de reproduire les
> faits observés ?

Oui

>
> > Bonne chance
>
> de même...


MCo

non lue,
19 nov. 2002, 12:26:0319/11/2002
à
Cher(e) "rodja pfeiffer", je laisse tomber pour vous... je crois que
j'aurais beau continuer d'argumenter votre opinion est déjà faite. "Il
est plus difficile de désagréger un préjugé qu'un atome..."

A noter quand même qu'il me semble EVIDENT que l'épandage est le même
dans les cercles étudiés que dans les blés à proximité immédiate de
leurs périmètres. Accuser le comité de lecture de "Physiologia
Plantarum" de laisser passer des articles de PSEUDO SCIENCE est un
argument lui aussi bien léger. Quant au fait de prendre les
échantillons sur les diagonales la démarche me semble absolument
logique puisqu'il s'agissait aussi de déterminer s'il y avait une
relation entre la position de la plante par rapport au centre et
l'allongement des noeuds, le problème était donc correctement posé.

Pour les autres éventuels lecteurs de ce fil de discussion je dépose
une page contenant les illustrations concernant cette partie du livre
d'Haselhoff, histoire de bien comprendre de quoi on parle :

http://membres.lycos.fr/signesdestemps/haselhoff/

A+
Mathieu

www.dcocc.com

non lue,
19 nov. 2002, 17:11:2719/11/2002
à

"rodja pfeiffer" <pfeiffe...@free.fr> wrote in message
news:3dd936f6$0$20698$626a...@news.free.fr...

> En fait on admet que 50 points sont le mini pour utiliser une distribution
> normale, avec 1000 points ce serait hyper interessant mais quand on voit
que
> ces "scientifiques" travaillent avec 5 points ca devient hilarant.

http://www.dcccs.org/homework.htm

After concerns spoken out on an Italian internet newsgroup, Dr Haselhoff
encourages all visitors of this web site (and in particular the skeptics
between them) to personally verify his measurements and conclusions. Raw,
photographic sampling data have been put on this web site, to be examined by
anyone!


rodja pfeiffer

non lue,
19 nov. 2002, 18:53:4919/11/2002
à

Ma réponse est dans le texte

>
> A noter quand même qu'il me semble EVIDENT que l'épandage est le même
> dans les cercles étudiés que dans les blés à proximité immédiate de
> leurs périmètres. Accuser le comité de lecture de "Physiologia
> Plantarum" de laisser passer des articles de PSEUDO SCIENCE est un
> argument lui aussi bien léger. Quant au fait de prendre les
> échantillons sur les diagonales la démarche me semble absolument
> logique puisqu'il s'agissait aussi de déterminer s'il y avait une
> relation entre la position de la plante par rapport au centre et
> l'allongement des noeuds, le problème était donc correctement posé.

Bonjour,

votre évidence n' est pas claire du tout malgré le téléchargement long des
images.

L' herbe foulée mécaniquement présente exactement les mêmes symptomes.

Ce phénomène est également très visible même sur la prêle après que soit
passé un broyeur de bas coté au mois de Juin.....

Mr Hasselhoff se qualifie de senior scientist : qu' il précise au moins sa
spécialisation.

J' habite à 15 Km d' un champ dévasté cet été par des signes bizarres. La
prêle est juste à coté.....avis aux amateurs.


> Pour les autres éventuels lecteurs de ce fil de discussion je dépose
> une page contenant les illustrations concernant cette partie du livre
> d'Haselhoff, histoire de bien comprendre de quoi on parle :

> http://membres.lycos.fr/signesdestemps/haselhoff/


Et j' invite après celà les lecteurs de se promener dans la nature....ils
evalueront par eux même :-), et celà ne fera pas de mal à leur intégrité
physique et mentale.

R. Pfeiffer


MCo

non lue,
20 nov. 2002, 06:59:4620/11/2002
à
"rodja pfeiffer" <pfeiffe...@free.fr> wrote in message news:<3ddace9c$0$2135$626a...@news.free.fr>...

> Ma réponse est dans le texte
> >
> > A noter quand même qu'il me semble EVIDENT que l'épandage est le même
> > dans les cercles étudiés que dans les blés à proximité immédiate de
> > leurs périmètres. Accuser le comité de lecture de "Physiologia
> > Plantarum" de laisser passer des articles de PSEUDO SCIENCE est un
> > argument lui aussi bien léger. Quant au fait de prendre les
> > échantillons sur les diagonales la démarche me semble absolument
> > logique puisqu'il s'agissait aussi de déterminer s'il y avait une
> > relation entre la position de la plante par rapport au centre et
> > l'allongement des noeuds, le problème était donc correctement posé.
>
> Bonjour,
>
> votre évidence n' est pas claire du tout malgré le téléchargement long des
> images.

oui, avec un modem c'est sans doute lent, mais bon... fallait bien
vous montrer toutes les figures présentes dans ce chapitre et j'ai
essayé d'obtenir le meilleur compromis entre lisibilité et lourdeur.

>
> L' herbe foulée mécaniquement présente exactement les mêmes symptomes.
>

C'est faux. Apportez la preuve de votre affirmation, montrez moi des
photos. De plus il ne s'agit pas d'herbe mais de blé. Ce genre de
phénomène a aussi été étudié dans le cas de plantes plus "molles" et
le résultat était différent. Mais bon, je ne vais pas non plus scanner
tout le livre d'Haselhoff...

> Ce phénomène est également très visible même sur la prêle après que soit
> passé un broyeur de bas coté au mois de Juin.....
>

Je doute fortement qu'un broyeur laisse les plantes dans le même état
que ce qu'on a trouvé dans les agroglyphes.

> Mr Hasselhoff se qualifie de senior scientist : qu' il précise au moins sa
> spécialisation.
>

Certe sa spécialité n'est pas l'agronomie...
Extrait du site de son livre :
"Eltjo Haselhoff has a Ph.D. in Theoretical and Experimental Physics,
and has been examining crop-circles for the past fourteen years. He
publishes many articles in peer-reviewed scientific journals, such as
Journal of Applied Physics, and The Physical Review. His most recent
article discussed the creation of crop circles by anomalous "balls of
light", and appeared in the prestigious, international scientific
journal, Physiologia Plantarum."

Soit donc docteur en physique théorique et expérimentale.

Extrait de la traduction française de ce site :
"Après avoir achevé le lycée, Eltjo Haselhoff a étudié la physique
expérimentale, se spécialisant dans les lasers à hautes énergie et la
détection de pulsations lumineuses ultra-courtes. Après avoir obtenu
sa Maîtrise, il a travaillé dans de nombreux instituts de recherche
européens et aux Laboratoires Nationaux de Los Alamos aux Etats-Unis.
Sa principale activité était dans le champ de recherche sur les laser
à électrons libres, la technologie des accélérateurs, la technologie
de vide ultra-haut, les photocathodes pour le faisceau d'électrons à
hautes énergies des accélérateurs, et les commutateurs ultra-rapides.

En Mai 1993, il obtient son Doctorat (Ph.D) de physique après avoir
brillamment défendu sa thèse «Aspects of A Compton Free-Electron
Laser». Aujourd'hui il travaille dans l'industrie, dans le département
de Résonance Magnétique d'un premier fournisseur d'équipement
d'imagerie médicale."

Ca n'a donc effectivement absolument rien à voir avec les plantes,
mais laisse quand même supposer qu'il est doter d'un esprit à tendance
scientifique...

> J' habite à 15 Km d' un champ dévasté cet été par des signes bizarres. La
> prêle est juste à coté.....avis aux amateurs.
>

D'accord, peut-on savoir s'il s'agit de la formation apparue dans
l'est de la France, à Gongelfang sur la commune de Waldwisse (deux ou
trois simples cercles juste à coté d'une voie d'accès) ? Si c'est le
cas alors effectivement cette formation a été justement déterminée
rapidement comme fausse à cause de l'abscence de ces signes physiques.

>
>
>
> > Pour les autres éventuels lecteurs de ce fil de discussion je dépose
> > une page contenant les illustrations concernant cette partie du livre
> > d'Haselhoff, histoire de bien comprendre de quoi on parle :
>
> > http://membres.lycos.fr/signesdestemps/haselhoff/
>
>
> Et j' invite après celà les lecteurs de se promener dans la nature....ils
> evalueront par eux même :-), et celà ne fera pas de mal à leur intégrité
> physique et mentale.
>

Bien sur, pas mal de personnes pensent aller faire un tour en
Angleterre l'été prochain... Mais dans la campagne française pour
l'instant y'a pas grand chose.

MCo

non lue,
20 nov. 2002, 07:09:3420/11/2002
à
"www.dcocc.com" <dc...@yahoo.com> wrote in message news:<arecvd$lta$1...@reader13.wxs.nl>...

http://www.dcccs.org/homework.htm

A la suite de propos sur un forum internet italien, le Dr Haselhoff
encourage tous les visiteurs de ce site web (en particulier les
sceptiques) à personnellement vérifier ses mesures et conclusions. Les
données et photographies ont été postées sur ce site web pour être
examinée par chacun !

MCo

non lue,
20 nov. 2002, 11:54:2720/11/2002
à
"www.dcocc.com" <dc...@yahoo.com> wrote in message news:<arecvd$lta$1...@reader13.wxs.nl>...

Debunk the Debunkers (j&#8217;arrive pas à traduire, désolé)
Leçon 3 : Homework !

Cet article peut être copié et distribué librement, mais uniquement
sans modifications.
Un lien vers www.dcccs.org serait apprécié.

J&#8217;ai récemment reçu quelques e-mails de personnes se sentant
concernées par plusieurs envois sur un forum italien. Il était
prétendu que les conclusions de mes travaux expérimentaux sur les crop
circles étaient le résultat de méthodes expérimentales mauvaises et
biaisées, comme par un manque de définition sans hypothèse, un manque
de test aveugle, un mauvais choix de contrôle, de mauvais schémas
d&#8217;échantillonnage, etc. etc.

Les soucis.

Dans les "leçons" précédentes j&#8217;ai cherché à expliquer le rôle
et l&#8217;importance de plusieurs des concepts laïques ci-dessus.
Néanmoins, les dernières plaintes sur le forum précité étaient que "je
refuserais de faire des tests en double aveugle", que les résultats
n&#8217;ont "aucune signification statistique", et que "j&#8217;adapte
mes expériences jusqu&#8217;à trouver des résultats confirmant mes
hypothèses".

C&#8217;est ainsi que fonctionne la science.

En tant que scientifique professionnel (senior), je pense que je peux
plutôt bien juger la valeur de ces remarques, mais il n&#8217;est pas
dans mon intention de convaincre les autres de mes propres idées.
Après tout, de bonnes conclusions sur n&#8217;importe quel sujet ne
peuvent être faites qu&#8217;après un engagement personnel et
l&#8217;expérimentation. Donc j&#8217;ai décidé de déposer quelques
données "brutes" de crop circles sur ce site web, pour que chacun,
laïques et scientifiques, "croppies" et sceptiques, puissent faire
leurs propres mesures sur ces données, en accord avec leur
perspicacité, et nous pourrons comparer les résultats. Après tout, je
ne prétends pas être le seul sage, et je suis toujours ouvert à la
critique constructive. C&#8217;est ainsi que la science fonctionne.

Le cas.

Ailleurs sur ce site web (http://www.dcccs.org/sample.htm), vous
trouverez un simple schéma d&#8217;échantillonnage que j&#8217;utilise
souvent dans les formations circulaires.

En dessous, vous trouverez aussi neuf photographies rapprochées des
échantillons de noeuds allongés, pris dans un crop circle, aux
positions indiquées par les points bleus. Dans ce cas particulier, les
points sont localisés à une distance de 1,50 mètre (pour les plus
besogneux disons plus ou moins 5 cm).

Schéma de positionnement des points.

A chaque position indiquée par un point bleu, un groupe de tiges a été
récolté. Les noeuds apicaux (supérieurs) de toutes les tiges de chaque
groupe (ou échantillon) ont été ensuite maintenus dans une armature,
et chaque échantillon a été photographié depuis une distance fixée, de
façon à ce que vous puissiez comparer les tailles entre chaque
photographie individuelle.

Homework

Je voudrais encourager tous ceux qui ont un intérêt pour les crop
circles, mais plus particulièrement les sceptiques qui ont statué que
mes méthodes ont été flouées, à produire un graphe de la longueur
moyenne des noeuds au long des neuf positions indiquées. Pour plus de
clarté : les noeud est la partie sombre de la tige, et sa longueur se
mesure verticalement, comme indiqué par la flèche jaune, comme montré
ci-dessous.

Photographie d&#8217;un noeud.

Vous pouvez imprimer les photographies et simplement mesurer la
longueur des noeuds avec une règle, sous un microscope, ou de la façon
dont je le fais, avec un programme informatique. Si besoin, vous
pouvez définir vos propres critères pour déterminer où commence et où
se termine le noeud (vous aller rencontrer quelques cas amusants et
devoir prendre des décisions sur la façon de procéder). Vous pouvez
renommer les images, et ainsi faire un test en simple ou double
aveugle, demander à des juges indépendants de faire les mesures, comme
bon vous semble.

Ceux qui savent comment faire cela, sont aussi encouragés à donner
leurs estimations pour une signification statistique, à définir une
hypothèse nulle ( ?? ndt) et calculer les p-valeurs, etc., et indiquer
les sources possibles d&#8217;erreur (statistique ou systématique)
inhérentes à la méthode, avec une estimation quantitative.

Toutefois, le résultat final devra inclure le graphe représentant les
valeurs moyenne de longueur des noeuds aux différentes positions.

Vous pouvez m&#8217;envoyer vos résultat, accompagné de vos
commentaires (dc...@planet.nl), de façon à ce qu&#8217;ils puissent
être publiés sur ce site. J&#8217;espère que ce faisant nous pourrons
déterminer comment les résultats individuels (et par conséquent, les
conclusions) diffèreront, en relation avec la façon dont les mesures
auront été faites.

Deux remarques techniques supplémentaires avant que vous commenciez :

1. Comme vous le voyez, il n&#8217;y a pas d&#8217;échantillon de
contrôle, mais uniquement des échantillons du crop circle (bien que
les échantillons 1 et 9 pourraient être considérés comme échantillons
"de contrôle") ;
2. Si vous voulez des nombres quantitatifs : la taille des images
correspond à 2.00 +/- 0.02 cm.

Si vous avez des questions n&#8217;hésitez pas à m&#8217;écrire
(dc...@planet.nl). Je suis en attente de vos résultats et
commentaires. Amusez vous bien !

Eltjo H. Haselhoff.

Les données brutes sont ici : http://www.dcccs.org/sample.htm

Traduction... Mathieu (mfi...@yahoo.fr)

MCo

non lue,
20 nov. 2002, 14:55:2420/11/2002
à
Désolé pour ma première traduction comportant des caractères illisibles...
je retente ma chance

Debunk the Debunkers (j'arrive pas à traduire, désolé)
Leçon 3 : Homework !

Cet article peut être copié et distribué librement, mais uniquement
sans modifications.
Un lien vers www.dcccs.org serait apprécié.

J'ai récemment reçu quelques e-mails de personnes se sentant


concernées par plusieurs envois sur un forum italien. Il était
prétendu que les conclusions de mes travaux expérimentaux sur les crop
circles étaient le résultat de méthodes expérimentales mauvaises et
biaisées, comme par un manque de définition sans hypothèse, un manque
de test aveugle, un mauvais choix de contrôle, de mauvais schémas

d'échantillonnage, etc. etc.

Les soucis.

Dans les "leçons" précédentes j'ai cherché à expliquer le rôle
et l'importance de plusieurs des concepts laïques ci-dessus.


Néanmoins, les dernières plaintes sur le forum précité étaient que "je
refuserais de faire des tests en double aveugle", que les résultats

n'ont "aucune signification statistique", et que "j'adapte
mes expériences jusqu'à trouver des résultats confirmant mes
hypothèses".

C'est ainsi que fonctionne la science.

En tant que scientifique professionnel (senior), je pense que je peux

plutôt bien juger la valeur de ces remarques, mais il n'est pas


dans mon intention de convaincre les autres de mes propres idées.

Après tout, de bonnes conclusions sur n'importe quel sujet ne
peuvent être faites qu'après un engagement personnel et
l'expérimentation. Donc j'ai décidé de déposer quelques


données "brutes" de crop circles sur ce site web, pour que chacun,
laïques et scientifiques, "croppies" et sceptiques, puissent faire
leurs propres mesures sur ces données, en accord avec leur
perspicacité, et nous pourrons comparer les résultats. Après tout, je
ne prétends pas être le seul sage, et je suis toujours ouvert à la

critique constructive. C'est ainsi que la science fonctionne.

Le cas.

Ailleurs sur ce site web (http://www.dcccs.org/sample.htm), vous

trouverez un simple schéma d'échantillonnage que j'utilise


souvent dans les formations circulaires.

En dessous, vous trouverez aussi neuf photographies rapprochées des
échantillons de noeuds allongés, pris dans un crop circle, aux
positions indiquées par les points bleus. Dans ce cas particulier, les
points sont localisés à une distance de 1,50 mètre (pour les plus
besogneux disons plus ou moins 5 cm).

Schéma de positionnement des points.

A chaque position indiquée par un point bleu, un groupe de tiges a été
récolté. Les noeuds apicaux (supérieurs) de toutes les tiges de chaque
groupe (ou échantillon) ont été ensuite maintenus dans une armature,
et chaque échantillon a été photographié depuis une distance fixée, de
façon à ce que vous puissiez comparer les tailles entre chaque
photographie individuelle.

Homework

Je voudrais encourager tous ceux qui ont un intérêt pour les crop
circles, mais plus particulièrement les sceptiques qui ont statué que
mes méthodes ont été flouées, à produire un graphe de la longueur
moyenne des noeuds au long des neuf positions indiquées. Pour plus de
clarté : les noeud est la partie sombre de la tige, et sa longueur se
mesure verticalement, comme indiqué par la flèche jaune, comme montré
ci-dessous.

Photographie d'un noeud.

Vous pouvez imprimer les photographies et simplement mesurer la
longueur des noeuds avec une règle, sous un microscope, ou de la façon
dont je le fais, avec un programme informatique. Si besoin, vous
pouvez définir vos propres critères pour déterminer où commence et où
se termine le noeud (vous aller rencontrer quelques cas amusants et
devoir prendre des décisions sur la façon de procéder). Vous pouvez
renommer les images, et ainsi faire un test en simple ou double
aveugle, demander à des juges indépendants de faire les mesures, comme
bon vous semble.

Ceux qui savent comment faire cela, sont aussi encouragés à donner
leurs estimations pour une signification statistique, à définir une
hypothèse nulle ( ?? ndt) et calculer les p-valeurs, etc., et indiquer

les sources possibles d'erreur (statistique ou systématique)


inhérentes à la méthode, avec une estimation quantitative.

Toutefois, le résultat final devra inclure le graphe représentant les
valeurs moyenne de longueur des noeuds aux différentes positions.

Vous pouvez m'envoyer vos résultat, accompagné de vos
commentaires (dc...@planet.nl), de façon à ce qu'ils puissent
être publiés sur ce site. J'espère que ce faisant nous pourrons


déterminer comment les résultats individuels (et par conséquent, les
conclusions) diffèreront, en relation avec la façon dont les mesures
auront été faites.

Deux remarques techniques supplémentaires avant que vous commenciez :

1. Comme vous le voyez, il n'y a pas d'échantillon de


contrôle, mais uniquement des échantillons du crop circle (bien que
les échantillons 1 et 9 pourraient être considérés comme échantillons
"de contrôle") ;
2. Si vous voulez des nombres quantitatifs : la taille des images
correspond à 2.00 +/- 0.02 cm.

Si vous avez des questions n'hésitez pas à m'écrire

ne...@wanadoo.fr

non lue,
5 déc. 2002, 16:44:5005/12/2002
à
quelques liens :
Le Film de Colin Andrew " a place to stay"
http://aplacetostay.biz/
Les cercles dans les blés (le très beau livre de M. Haselhoff )
http://www.deepeningcomplexity.com/les_cercles_dans_les_bles.htm
Elohim's crop circles
www.chez.com/cropcircles ?


"rodja pfeiffer" <pfeiffe...@free.fr> a écrit dans le message de news:

Répondre à tous
Répondre à l'auteur
Transférer
0 nouveau message