Saint Lô machines mécaniques

9 views
Skip to first unread message

mic54

unread,
May 8, 2022, 4:55:21 AMMay 8
to
Saint Lô

Bonjour,

https://www.facebook.com/groups/1180876685719924/permalink/1363515450789379/

Saint Lô, préfecture du département de la Manche, ville importante comme on
peut le constater avec les nombreux timbres à date visibles.

Mais on pourrait s'étonner cependant que ce ne soit pas Cherbourg la
préfecture, presque 4 fois plus peuplé que Saint Lô, pourtant Cherbourg n'est
que sous-préfecture de la Manche.

Le bureau de la gare de Saint Lô sous la direction du bureau principal
connait également un trafique important.

Ainsi la machine s'y trouve connu grâce à la flamme de 1930 à 1938, mais
savez-vous que la machine était déjà dans le bureau avant l'utilisation de
la flamme (c'était d'ailleurs assez courant).

Quand ? c'est une bonne question, d'abord une empreinte incomplète me permet
de deviner un jumelée dès 1927.

Ceci sera confirmé par deux autres empreintes un peu plus complètes, une en
janvier 1926 (ce sera ma première date pour ce bureau) et l'autre en juin
1927.

http://aremorica.free.fr/divers/daguin/dag.php?dag=1921

J'ai pu voir ce timbre à date dans le bureau-gare dès 1923, en remplacement
du timbre à date Gare de Saint Lô, mais rien ne prouve l'existence de la
machine à cette date, pour le moment.

En tout cas la machine est très mal connue dans ce bureau, la référence
actuelle, Dreyfus, ne la signale pas avant la flamme, pourtant, et c'est
logique pour une préfecture, la machine est dans le bureau en 1886, possible
même dès 1885.

http://aremorica.free.fr/divers/daguin/dag.php?dag=1019

C'est un bureau qui a été signalé utilisant la machine pour l'arrivée-distribution,
une pratique connue de quelques bureaux.

Dreyfuss indique la R.B.V. dans le bureau de St Lô à partir de 1939, mais je
l'indique dès 1937. De même que la même machine est indiquée au bureau-gare
en 1957 par le même spécialiste, je l'ai vue dès 1955 dans ce même bureau,
probablement la machine du bureau principal cédé à ce bureau.

On trouve deux fabrications bien différentes concernant le type R01, c'est
toujours assez curieux pour des fabrications « en même temps ». Combien de
ces timbres à date d'essai ont-ils étaient réalisés pour le bureau de St Lô
? 2,4, plus. De là à penser qu'un lot de ce type R01 était prévu pour l'utilisation
sur la machine Daguin.

Un ouvrage existe sur la poste de Saint Lô, mais vraiment pas d'informations
intéressantes concernant les machines mécaniques, la R.B.V. est indiquée
comme machine Krag.



Sincèrement,

Michel.


Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages