[VO] & [Biblio] & [Référence] : Fritz Leiber : Critical essays

0 vue
Accéder directement au premier message non lu

herve...@messagerie.net

non lue,
25 janv. 2008, 08:59:0125/01/2008
à
Slt,

un avis sur un ouvrage tout récent :

_Fritz Leiber : Critical essays_ : Benjamin SZUMSKYJ (éditeur,
1982- ) : McFarland : 2008 : 207 pages (avec index mais délibérément
sans biblio générale) : ISBN 978-0-7864-2972-1 : couverture
photographique : une vingtaine d'Euros pour un trade paperback.

Là : http://sf.marseille.mecreant.org/ouvrage/ouv029745.htm

--- Partie spéciale Laurent ---

Cet ouvrage est un recueil d'essais critique qui se veut combler le
manque d'ouvrages consacrés à ce géant (^_^) véritablement
transfictionnel (^_^) qu'était Fritz Leiber.

Composé de onze textes de longueur très varaible (de quarante à moins
de dix pages), il aborde les thèmes et/ou les oeuvres suivantes :

- Le problème de la civilisation (opposée à la barbarie)
principalement dans la série Lankhmar.

- Une étude détaillée sur l'expansion de la nouvelle _The pale brown
thing_ en le roman _Our lady of darkness_.

- Une étude par le fils de Leiber sur ses théories temporelles.

- Une autre sur la mort et la renaissance (se concentrant aussi sur
_Our lady of darkness_).

- Les chats dans l'oeuvre de Lieber au travers de trois portraits
(Lucky dans _The green millenium_, Gummitch dans _Space-time for
springers_ et Tigerishka dans _The wanderer_)

- Une étude freudienne de The girl with the hungry eyes_.

- Un texte de Joshi (un spécialiste de Lovecraft) sur la modernisation
du gothique par Leiber.

- Une analyse des poèmes de Leiber.

- Une étude sur les divers pouvoirs (pas magiques mais sociétaux) dans
la série Lankhmar.

- Encore un texte sur les rapports entre Lovecraft & Leiber.

- Une analyse de _Gather darkness_ sous l'angle du passé religieux de
Leiber.


--- Partie "avis, notes et gros mots" ---

On pourra noter que Leiber n'est quand même pas un des auteurs les
plus mal lotis en matière d'ouvrages de référence, j'en veux pour
preuve les livres suivants qui sont déjà dans ma modeste
bibliothèque :

Staicar : http://sf.marseille.mecreant.org/ouvrage/ouv025742.htm (se
disperse un peu)

Byfield : http://sf.marseille.mecreant.org/ouvrage/ouv028120.htm
(excellent)

pour l'analyse, et au moins deux bibliographies :

http://sf.marseille.mecreant.org/ouvrage/ouv026147.htm (Morgan)

http://sf.marseille.mecreant.org/ouvrage/ouv026146.htm (GCP)

Ceci dit, cet ouvrage est au final assez inégal, certains textes étant
très fouillés et très appuyés (le premier par exemple), d'autres étant
plus légers de ton (celui sur les chats) ou franchement plus
anecdotiques. C'est pour cette raison que ce livre souffre de la
comparaison avec le Byfield qui a l'avantage d'un auteur unique.
Il y a aussi des articles qui appellent un approfondissement (Leiber &
Lovecraft) et laissent un gout de "pas assez" qui est un peu dommage
au vu de la qualité générale des réflexions.

Leiber ayant pratiqué avec réussite tous les genres frères de
l'Imaginaire (tiens, je me mets à parler à la mode) : SF, Fantasy,
S&S, Fantasy Urbaine, Horreur, Fantastique, l'amateur de SF ne peut
que regretter la petite part consacré aux écrits de mon genre préféré.
En effet, l'ouvrage se base essentiellement sur le couple _Our Lady of
darkness_/Lankhmar et fait carrément l'impasse sur des textes aussi
importants (AMHA) que _The night of the wolf_ ou les multiples
nouvelles (_Catch that zeppelin_, _The moon was green_, _Coming
attraction_) et ne fait (par exemple) que survoler la série Changewar.

On notera aussi la très petite part accordées aux nouvelles hormis
_The girl with the hungry eyes_ (du fantastique) et celles du cycle de
Lankhmar (de la fantasy), alors que mes meilleurs souvenirs de
l'auteur (hormis _Gather darkness_ et _The big time_) sont sur ce
format.

Quoi qu'il en soit, c'est un ouvrage d'une bonne tenue, qui, une fois
traduit, agrémenté d'une biblio VF et muni d'une de ces fameuses
couvertures non-figuratives au style indéfinissable, ferait un
excellent compagnon aux ouvrages sur RAH et Anderson.

Note GHOR : 2 étoiles (par rapport au Byfield)

Hervé <The frost monstreme>

Répondre à tous
Répondre à l'auteur
Transférer
0 nouveau message