[Avis] Fate/Stay Night

2 views
Skip to first unread message

Romain Baudry

unread,
Sep 9, 2006, 4:47:10 PM9/9/06
to
Commençons par faire observer que "Fate/Stay Night", ça ne veut *rien dire*
! Mais bon, en tant que fans de japanimation, on a l'habitude d'être
confronté à ce genre de fantaisies à tout bout de champ et on ne va donc pas
en faire un fromage...

Fate/Stay Night a suivi un processus de création différent de la norme
puisque la série est tirée d'un jeu d'ordinateur du type "visual novel"
(roman visuel et interactif). Le jeu offrait plusieurs scénarios différents
et l'histoire de la série mélange ces scénarios (mais est surtout inspirée
de l'un d'entre eux). La série fait en tout 24 épisodes.

Le principe de base de l'histoire est le suivant : tous les 10-20 ans, sept
magiciens (ou "Maîtres") sont choisis pour se livrer bataille. Chacun
d'entre eux dispose d'un Serviteur ("Servant" en VO), généralement la
réincarnation temporaire d'un héros mythologique, doté d'une grande
puissance. Le magicien qui parvient à l'emporter (en éliminant les
Serviteurs de tous ses rivaux) obtient le Graal, qui exaucera le souhait
qu'il formulera.
A l'époque actuelle, la cinquième édition de cette Guerre du Graal est sur
le point de commencer. Emiya Shirou, le héros de l'histoire, est un lycéen à
peu près ordinaire (le "à peu près" est dû au fait que son père - désormais
disparu - lui a enseigné quelques rudiments de magie). Il ne connaît rien à
la Guerre du Graal, mais il va tout de même s'y retrouvé plongé lorsqu'un
Serviteur - une guerrière blonde surnommée Saber - apparaît et le désigne
comme son Maître.

Fate/Stay Night comprend bien sûr un certain nombre de combats, mais pas
autant qu'on pourrait le croire. La relation entre Shirou et Saber joue un
rôle central. D'autres personnages sont importants, mais ne sont pas
développés dans la même mesure. F/S N est une de ces séries où beaucoup des
personnages principaux sont élèves au même lycée. Ceci dit, après les
premiers épisodes, le cadre de l'établissement scolaire disparaît presque
complètement.

Fate/Stay Night est apparemment une série très populaire au Japon (et même
ailleurs). Personnellement, je dois dire que cela ne me paraît pas justifié.

La série démarre plutôt bien. Les tout premiers épisodes sont assez
excitants. On ne sait pas encore bien de quoi il retourne et plusieurs
combats viennent maintenir un niveau de tension élevé.

Malheureusement, elle commence ensuite à s'embourber. Shirou est un boulet
qui veut sauver l'univers entier à lui tout seul. En pratique, ça veut dire
qu'il passe son temps à risquer bêtement sa propre vie, sans même réfléchir
aux conséquences. Il tient obstinément à protéger Saber, se justifiant par
des réflexions agréablement machos du genre "les filles ne devraient pas se
battre", "les filles ne devraient pas se servir d'une épée" et autres. Il
reste obstinément aveugle au fait que son comportement met les autres en
danger bien plus qu'il ne les aide. A la longue, on a vraiment envie de
l'étriper.

Il finit heureusement par se raviser aux environs de la moitié de la série
et on a droit à un certain nombre d'épisodes sympas qui bougent bien.

5-6 épisodes avant la fin, la série commence subitement à s'essouffler.
Beaucoup trop de personnages ont disparu et les évènements commencent à se
faire très prévisibles. La fin de la série n'a vraiment rien qui surprenne
ni qui captive particulièrement l'imagination.

En-dehors des problèmes sus-mentionnés, il faut en mentionner un autre qu'on
remarque de plus en plus au fil de la série : les personnages sont
franchement stéréotypés. C'est une critique qui vaut pour beaucoup de séries
animées, mais elle est particulièrement valable ici. Le comportement et la
personnalité des personnages sont bourrés de clichés ; leurs réactions sont
prévisibles ; leurs relations n'ont rien d'original. C'est particulièrement
gênant pour une série qui attache tellement d'importance au développement
des personnages. Même la relation Shirou-Saber, qui est le centre de
l'histoire, se révèle en fin de compte très plate.


Arnaud Vajda

unread,
Sep 9, 2006, 7:38:04 PM9/9/06
to
Romain Baudry wrote:
[SNIP]

> En-dehors des problèmes sus-mentionnés, il faut en mentionner un autre qu'on
> remarque de plus en plus au fil de la série : les personnages sont
> franchement stéréotypés. C'est une critique qui vaut pour beaucoup de séries
> animées, mais elle est particulièrement valable ici. Le comportement et la
> personnalité des personnages sont bourrés de clichés ; leurs réactions sont
> prévisibles ; leurs relations n'ont rien d'original. C'est particulièrement
> gênant pour une série qui attache tellement d'importance au développement
> des personnages. Même la relation Shirou-Saber, qui est le centre de
> l'histoire, se révèle en fin de compte très plate.

Merci pour cet avis argumenté. Assez sec, sachant que Fate/STAY est une
des séries à gros succès pour le premier semestre 2006. Mais ça
m'évitera au moins personnellement de me pencher dessus.

Un petit mot, cependant, sur le côté stéréotypé des personnages. Je
pense que c'est un mal qui vient à force de regarder des animes. Ainsi,
lorsque je regarde un épisode de Tonagura (oui, jettez moi des pierres),
je suis sidéré devant le peu d'inventivité dont peuvent faire preuve les
auteurs de la chose. A croire qu'il y a un cahier des charges de
personnages et des situations qu'il faut absolument remplir avant la fin
de la série (avec les clichés de la SF pour Fate/STAY et les clichés du
harem-like pour Tonagura). Peut-être que ces redondances et autres
marroniers de l'animation n'apparaissent pas aux plus jeunes
téléspectateurs qui, dès lors, s'émerveillent devant les daubes
nouvelles de l'année. Pour donner un autre exemple, je suis très étonné
du nombre de gens qui attendent avec impatience le nouveau Kanon, comme
le Saint-Graal de l'anime de harem alors même que l'original date d'il y
a à peine deux-trois ans (et que le scénar du nouveau est exactement
celui du premier).

*Et tout ceci sans un mot sur les 4 nouveaux films d'Evangelion en
préparation, supervisés par Anno : un prequel, un side-story, un sequel
et un nouvel épilogue. Le tout pas fake, puisqu'en couverture du nouveau
Newtype.*

--
http://thewu.free.fr/

Mehdi Tibouchi

unread,
Sep 9, 2006, 8:35:56 PM9/9/06
to
Arnaud Vajda wrote in message <450351cf$0$19184$636a...@news.free.fr>:

>
> du nombre de gens qui attendent avec impatience le nouveau Kanon, comme
> le Saint-Graal de l'anime de harem alors même que l'original date d'il y
> a à peine deux-trois ans

Mais c'est KyoAni qui s'en charge, et les fans du jeu sont nombreux
(c'est quand même le titre phare de Key). Par ailleurs, je ne crois que
ce soit en tant qu'« anime harem » que Kanon est très attendu.

> *Et tout ceci sans un mot sur les 4 nouveaux films d'Evangelion en
> préparation, supervisés par Anno : un prequel, un side-story, un sequel
> et un nouvel épilogue. Le tout pas fake, puisqu'en couverture du nouveau
> Newtype.*

Euh, avant même que Newtype sorte officiellement, il y avait des scans de
la couvertures avec « Shingekijouban » en gros partout sur Internet (et
je ne parle même pas des rumeurs auparavant). Ça me semble un peu exagéré
de dire que personne n'en parle.

Arnaud Vajda

unread,
Sep 9, 2006, 9:58:51 PM9/9/06
to
Mehdi Tibouchi wrote:

> Mais c'est KyoAni qui s'en charge, et les fans du jeu sont nombreux
> (c'est quand même le titre phare de Key). Par ailleurs, je ne crois que
> ce soit en tant qu'« anime harem » que Kanon est très attendu.

Mais pourtant, c'est nul, Kanon. :-)

> Euh, avant même que Newtype sorte officiellement, il y avait des scans de
> la couvertures avec « Shingekijouban » en gros partout sur Internet (et
> je ne parle même pas des rumeurs auparavant). Ça me semble un peu exagéré
> de dire que personne n'en parle.

Personne n'en parle ici, je veux dire. Alors que c'est un sujet de troll
générallement efficace.

--
http://thewu.free.fr/

Mehdi Tibouchi

unread,
Sep 10, 2006, 6:41:27 AM9/10/06
to
Arnaud Vajda wrote in message <450372cf$0$7185$636a...@news.free.fr>:

>
> Mais pourtant, c'est nul, Kanon. :-)

Je ne connais ni le jeu ni le premier anime, donc je ne peux pas dire,
mais il est vrai que beaucoup d'adaptation de jeux bishoujo sont sans
intérêt. N'empêche, il y a des exceptions, et KyoAni a été responsable
d'une des plus remarquables (AIR a plein de défaut, mais ça me semblerait
vraiment injuste de l'écarter par un simple « c'est nul »).

> Personne n'en parle ici, je veux dire. Alors que c'est un sujet de troll
> générallement efficace.

On peut commencer : ce n'est apparemment pas Megumi Hayashibara qui fera
la voix d'Ayanami. Scandâle !

Fabien LE LEZ

unread,
Sep 10, 2006, 7:28:31 AM9/10/06
to
On Sun, 10 Sep 2006 03:58:51 +0200, Arnaud Vajda <ava...@ulb.ac.be>:

>[nouveaux films Eva]


>Personne n'en parle ici, je veux dire. Alors que c'est un sujet de troll
>générallement efficace.

Bof... Il me semble au contraire que les films d'Evangelion font
plutôt l'objet d'un silence méprisant sur fra.

Note que la série TV représente plutôt du troll au second degré. Dire
"Eva" dans un message, c'est comme parler de "point Godwin" : pas
besoin de troll ni de flamewar ; quelques lettres suffisent pour que
chacun se représente d'interminables threads haineux et vains.

Barnabé TONNEUSE

unread,
Sep 10, 2006, 8:46:41 AM9/10/06
to

bon il la nique a la fin ou pas ? On voit ses nichons ?


Romain Baudry

unread,
Sep 10, 2006, 9:33:41 AM9/10/06
to

> bon il la nique a la fin ou pas ? On voit ses nichons ?

Il se trouve que c'est un élément du jeu qui n'est pas conservé dans la
série.


Romain Baudry

unread,
Sep 10, 2006, 9:42:20 AM9/10/06
to

> Un petit mot, cependant, sur le côté stéréotypé des personnages. Je
> pense que c'est un mal qui vient à force de regarder des animes.

Ce n'est pas faux, même si on pourrait dire la même chose des films
hollywoodiens, des romans policiers et d'autres genres encore.

Il est certain que beaucoup de personnages d'animés semblent répondrent à
des sortes de "modèles", tels que le héros exagérément altruiste, la fille
renfermée et asociable, le/la psychopathe sans le moindre soupçon de
conscience, la fillette abusivement mignonne et envahissante, la fille
timide qui aime le héros sans que celui-ci ne s'en rende jamais compte, le
personnage comique constamment "genki", etc.

Personnellement, ce n'est pas parce que c'est courant dans la japanimation
que je m'y résigne. Au contraire, ça a tendance à m'agacer de plus en plus.
Il est certain que ce ne serait pas autant le cas si je n'avais abordé le
genre que récemment.


Barnabé TONNEUSE

unread,
Sep 10, 2006, 1:25:08 PM9/10/06
to

Et dans Fate/hollow Ataraxia ?


Romain Baudry

unread,
Sep 11, 2006, 4:56:51 PM9/11/06
to

> Et dans Fate/hollow Ataraxia ?

Fate/Hollow Ataraxia est la suite du jeu et n'a pas (encore ?) été adaptée
en une série. Par ailleurs, les personnages principaux ne sont pas les
mêmes.

Pourquoi cette obsession ?


unas

unread,
Sep 12, 2006, 7:22:27 AM9/12/06
to

Romain Baudry a écrit :

Perso, j'ai trouvé la série plutôt pas mal outre la personnalité de
Shirou un peu "neuneu" et les combats un peu limités vu le sujet de
l'anime. Sinon, c'est plutôt bien dessinné à mon goût et on
s'ennuie rarement aux fils des épisodes; de plus, la musique est
vraiment excellente (celle des combats).

Evangelion: j'ai vu la série et les 2 films: trop compliqué pour moi:
faut réfléchir tout le temps pour suivre quelquechose; sinon le
concept est intéressant mais j'aurai bien aimé lire une interview ou
quelquechose du même type sur le créateur de l'anime: ses
motivations, l'histoire, le pourquoi (si il y en a un?)...

Fabien LE LEZ

unread,
Sep 12, 2006, 7:39:53 AM9/12/06
to
On 12 Sep 2006 04:22:27 -0700, "unas" <unas...@gmail.com>:

>Evangelion: j'ai vu la série et les 2 films: trop compliqué pour moi:
>faut réfléchir tout le temps pour suivre quelquechose

Une remarque générale à propos des oeuvres "intello" : il est très
difficile de faire la différence entre une oeuvre qu'on ne comprend
pas parce qu'elle est trop compliquée (profonde ?), et une oeuvre
qu'on ne comprend pas parce qu'il n'y a rien à comprendre.

Décider dans quelle catégorie Eva se place a fait couler beaucoup
d'encre sans réponse vraiment convaincante, mais d'une manière
générale, la deuxième catégorie me semble bien plus fournie que la
première, en anime comme ailleurs.

Vecna

unread,
Sep 15, 2006, 1:56:16 PM9/15/06
to
In article <ee0q4n$1rjl$1...@nef.ens.fr>,
Mehdi Tibouchi <med...@alussinan.org> wrote:

> Arnaud Vajda wrote in message <450372cf$0$7185$636a...@news.free.fr>:
> >
> > Mais pourtant, c'est nul, Kanon. :-)
>
> Je ne connais ni le jeu ni le premier anime, donc je ne peux pas dire,
> mais il est vrai que beaucoup d'adaptation de jeux bishoujo sont sans
> intérêt. N'empêche, il y a des exceptions, et KyoAni a été responsable
> d'une des plus remarquables (AIR a plein de défaut, mais ça me semblerait
> vraiment injuste de l'écarter par un simple « c'est nul »).

Hop, un petit avis sur Kanon qui avait été posté il y a quelques mois
ici même.
http://groups.google.fr/group/fr.rec.anime/browse_thread/thread/97c54b6e0
75ab102/71476288e04e463c?lnk=gst&q=kanon&rnum=1#71476288e04e463c

Mehdi Tibouchi

unread,
Sep 15, 2006, 2:17:15 PM9/15/06
to
Vecna wrote in message
<vecna-96E8A7....@nnrp10-1.proxad.net>:

>
> Hop, un petit avis sur Kanon qui avait été posté il y a quelques mois
> ici même.

Oui. C'était bien entendu un avis sur la série originale. Le remake ne
souffrira pas forcément des mêmes travers.

unas

unread,
Sep 16, 2006, 11:04:41 AM9/16/06
to

Mehdi Tibouchi a écrit :

Sinon, il y a une deuxième saison pour faith (je vois pas trop ce
qu'ils vont faire: une nouvelle quête avec de nouveaux ou les ancien
personnages?) et une nouvelle série pour Evangelion (je me demande si
l'auteur de l'anime fait partie du lot, déjà qu'il était pas
d'accord pour les films) je crois.

Arnaud Vajda

unread,
Sep 16, 2006, 10:59:43 AM9/16/06
to

Le graphisme a l'air plus joli. Mais au vu du prologue, c'est
*exactement* le même scénario. Donc, c'est poubelle sans remord pour moi...

--
http://thewu.free.fr/

Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages