Netd@ys

38 vues
Accéder directement au premier message non lu

Philippe Ehrle

non lue,
25 oct. 1997, 03:00:0025/10/1997
à

J'ai participé à l'encadrement de quelques élèves du lycée Blaise Pascal à
St Dizier (Haute Marne) pour la participation au concours Netd@ys.


Voici le fruit du travail de l'équipe :

perso.wanadoo.fr/pn.ehrle/netdays

--
--
pn.e...@wanadoo.fr

Anne Le Guennec

non lue,
26 oct. 1997, 02:00:0026/10/1997
à

Philippe Ehrle <pn.e...@wanadoo.fr> wrote (écrivait) :

> J'ai participé à l'encadrement de quelques élèves du lycée Blaise Pascal à
> St Dizier (Haute Marne) pour la participation au concours Netd@ys.
>
>
> Voici le fruit du travail de l'équipe :
>

> http://perso.wanadoo.fr/pn.ehrle/netdays

C'est sans doute super, votre truc, mais innaccessible depuis mon pauvre
Netscape 3.01. Et en prime, j'ai droit à une fenêtre où s'affichent tous
vos codes HTML.
Lors d'une journée de présentation d'Internet chez moi, j'ai froissé des
susceptibilités en disant qu'il fallait éviter l'emploi des logiciels
Microsoft parce qu'ils généraient un code difficilement lisible par
d'autres navigateurs. La preuve...
en espérant vous lire bientôt.

PS- connais-tu un nouveau livre : Internet pour les Profs ?


--
Veuillez transformer le spouniseur refroidi
avant de détecter sciemment.

Charlie Nestel

non lue,
29 oct. 1997, 03:00:0029/10/1997
à

Exactement le meme genre de reflexion que j'ecrivais dans le thread
Internet au lycée. Je suggere donc que Net@days devrait s'appeler
Bill@days :-)))))

Francis Gastellu

non lue,
29 oct. 1997, 03:00:0029/10/1997
à

Anne Le Guennec wrote:

> C'est sans doute super, votre truc, mais innaccessible depuis mon
> pauvre
> Netscape 3.01. Et en prime, j'ai droit à une fenêtre où s'affichent
> tous
> vos codes HTML.
> Lors d'une journée de présentation d'Internet chez moi, j'ai froissé
> des
> susceptibilités en disant qu'il fallait éviter l'emploi des logiciels
> Microsoft parce qu'ils généraient un code difficilement lisible par
> d'autres navigateurs. La preuve...
> en espérant vous lire bientôt.

Euh... je n'ai rien a voir avec l'education, peut-être ne devrais-je pas
lire ce newsgroup, mais quand même je suis assez étonné de trouver un
site sur l'education basé sur le
"tout-microsoft-et-uniquement-microsoft", oubliant que Bill est loin
d'etre seul sur le marché des browsers, mais surtout cela ne pose t'il
pas une question d'éthique ? Etant completement novice sur le sujet, je
ne porterai pas de jugement, mais quand meme, reflechissons a ce qu'est
Microsoft, et ce qu'est l'education nationnale... n'y a t'il pas une
contradiction ? Il y a une norme nommée HTML qui est au départ
compatible avec tous les browsers. "Optimiser pour explorer",
concretement, cela signifie utiliser sciemment de quoi envoyer valser
netscape et autres... Dans quel but ? Pourtant bon nombre de sistes sont
compatibles avec tout les browsers et n'en sont pas moins attrayants
visuellement ni moins fonctionnels.

Je suis tout a fait novice dans ce sujet mais j'avoue avoir du mal a
comprendre... cela me fait enormement penser a certaines entreprises qui
revendent ce qui est libre de droit (3615 CDmachin)... En clair: faire
circuler l'information qui est sensée etre librement accessible sur un
support qui, lui, est purement commercial... (cf egalement le JO &
l'ORT)

Y aurait-il une ame charitable pour m'aiclairer ?

Francis Gastellu.


Charlie Nestel

non lue,
30 oct. 1997, 03:00:0030/10/1997
à

Guy.B...@imag.fr wrote:

> Pourtant on est prévenus dès la premiere page :
> "Ces pages sont optimisées pour Internet Explorer 3.x" ce qui est un
> euphémisme qu'on peut traduire par :
> Hors d'Internet Explorer point de salut.
>
> "Quiconque appose sur une page du web un logo du type : 'Cette page est
> optimisée pour le navigateur X' est quelqu'un qui apparemment souhaite
> revenir à l'époque préhistorique d'avant le web, lorsque l'on avait très
> peu de chances de pouvoir lire un document écrit sur un autre ordinateur,
> un autre traitement de texte, ou un autre réseau."
>
> -Tim Berners-Lee in Technology Review, Juillet 1996
>
> Rejoignez le club "any browser" :
>
> http://www.worldnet.fr/~hertgen/anybrowser.html

Comment te dire merci ?
Ce type d'info devrait également circuler sur fr.network.internet

Cela dit ca pose quand meme un probleme de taille concernant les sites
de l'Education Nationale, et meme ceux de la République. On nous abreuve
de simulacres sur la "morale republicaine". Et dans le meme temps, sur
Internet, là où les institutions et l'Etat devraient donner l'exemple,
on assiste exactement à l'inverse.

Prenons le Journal Officiel. Nul n'est censé ignorer la loi. Cela dit,
qui sait qu'en France, parmi les deux premiers sites Web a avoir été
censurés (il n'a jamais été relevé UN SEUL cas de pédophilie malgré les
contre-vérités du rapport du sénateur Türk et du projet de loi Guiguou
relatif à la prévention et à la répression des infractions sexuelles
ainsi qu'a la protection des mineurs) se trouvait un site qui avait
reproduit l'information citoyenne du Journal Officiel ?

Qui sait que les services de l'ex-premier ministre ont sous-traités a
l'ORT une concession de service public des bases de données juridiques ?

Qui sait que cette information peut circuler librement hors du sol
français et est soumise aux droits d'auteur sur le territoire national
(c'est la raison pour laquelle les sites qui reprennent le JO ne sont
pas basés en France)? Tandis que le site web de l'ORT (la derniere fois
que j'y suis allé, ca a peut etre changé) affiche le JO au format Bitmap
et non pas en format Texte, ce qui le rend inutilisable pour rediriger
les utilisateurs sur le service Minitel en 3617 ?

Qui sait que ce type de concession serait considéré comme ILLEGAL meme
dans un pays considéré ultra-libéral comme les Etats Unis ?

Qui sait que des professions a statut féodal comme les greffiers pillent
en toute légalité l'information de la République pour la rediffuser en
3617 sur Minitel avec des sites du genre "controlez la santé de votre
entreprise", "et touc", etc... ?

Qui sait qu'une base de données rattachée aux services du premier
ministre existe et qu'il suffirait de la mettre en ligne pour que
l'information de la République commence à devenir dans ce pays
reellement citoyenne ?

Même chose pour les services de l'Education Nationale.

Comment expliquer que l'école laïque fasse insidieusement la promotion
de systemes propriétaires ?

La plupart des pays du Tiers Monde francophones on des débits qui ne
leur permettent pas d'utiliser des browsers trop sophistiqués. Des
associations en réseaux de BBS et Internet comme l'APC qui relient des
milliers d'ONG a travers le monde, sont la pour en témoigner. Comment
expliquer que la République fasse la promotion d'un Bill Gates, y
compris dans les manuels scolaires des livres de sixieme de technologie
?

Pourquoi l'Education Nationale a travers sa technostructure pyramidale
n'encourage-t-elle pas la mise en ligne de documents, compatible avec la
culture, la netiquette et l'ethique d'Internet, accessibles par TOUS les
browsers HTML ?

Pourquoi ne se refere-t-elle pas dans les marchés de licence mixte aux
logiciels libres et se cantonne bien souvent qu'au lobby Microsoft ?

Comment encourager nos EXCELLENTS labvoratoires de recherche en
informatique et en I.A. si les produits libres qui sont développés ne
sont pas diffusés au sein de l'Education Nationale ?

Le mammouth n'est-il pas du côté des technostructures et des hierarchies
?

Je me permets de rappeler que l'Education Nationale ce n'est pas
seulement des écoles, là où l'on dispense des cours, mais c'est aussi un
ENORME MARCHE (quasi captif) lié à une économie de Tiers Secteur qui
regroupe centrales d'achat, assurances, mutuelles, tourisme social,
éducation populaire, éditeurs, producteurs cinématographiques comme la
Ligue de l'Enseignement..., sans oublier les lobbies du secteur privé
(les grands éditeurs de manuels scolaires et de produits multi-média,
les multinationales comme Microsoft, etc...). Ne pas oublier que
Segolene Royal est députée des Deux-Sevres et vise la Mairie de Niort
(là où est concentrée toute la gestion de l'économie de Tiers Secteur
liée à l'Education Nationale). Ne pas oublier que lorsque Chevenement
était ministre de l'EN, furent livrés dans les collèges pour 30 millions
de centimes de matériel destiné à l'enseignement de la technologie dont
une partie fut fabriquée à Belfort [avec le meme budget chaque
étalissement aurait pu recevoir une dotation de 3 Mac+ de l'époque qui
aurait bouleversé l'informatique à l'école]). Sans oublier le Plan
Câble, le Plan Ville, le Plan Informatique Pour Tous où furent gaspillés
des milliards de francs lourds dans des marchés captifs avec Infogrammes
(devenu Infonie) etc...

Comment enseigner une morale républicaine a l'école quand l'Etat, à son
plus haut niveau, s'éloigne des principes fondateurs de la citoyenneté
républicaine et de l'école laïque ?

Internet à l'école ne passera pas par la technostructure de l'Education
Nationale, incapable de mettre le moindre savoir validé en ligne
(essayez donc de trouver en français des biographies utiles aux élèves
sur la plupart des grands poètes et auteurs comme Beaudelaire) mais par
la communauté dont les membres seront capables, sur Internet, de
défendre la morale républicaine en demandant que les documents soient
accessibles par tous les browsers, en digitalisant des ouvrages de
domaine public, et en mettant en ligne les travaux de leurs élèves.

Transformons fr.education.divers, puisque nous sommes non pas dans une
structure hiérarchique mais sur Usenet, en outil d'échange
d'informations et de mise en place d'un Internet citoyen et républicain
au service de l'ecole.

Amicalement, Charlie.

Frederique Voisin-Demery

non lue,
30 oct. 1997, 03:00:0030/10/1997
à

Charlie Nestel wrote:

[a propos de l'EN]


> Pourquoi ne se refere-t-elle pas dans les marchés de licence mixte aux
> logiciels libres et se cantonne bien souvent qu'au lobby Microsoft ?
>
> Comment encourager nos EXCELLENTS labvoratoires de recherche en
> informatique et en I.A. si les produits libres qui sont développés ne
> sont pas diffusés au sein de l'Education Nationale ?

Peut-être parce que l'EN a été échaudé par les échecs du LSE et des
T07, M05 etc...Utiliser les produits Microsoft, c'est être sûr qu'on
n'est pas complétement à côté de la plaque, non?

--
Frederique Voisin-Demery
voi...@icps.u-strasbg.fr

...En bleu de ciel

Charlie Nestel

non lue,
30 oct. 1997, 03:00:0030/10/1997
à

Frederique Voisin-Demery wrote:
>
> Charlie Nestel wrote:
>
> [a propos de l'EN]
> > Pourquoi ne se refere-t-elle pas dans les marchés de licence mixte aux
> > logiciels libres et se cantonne bien souvent qu'au lobby Microsoft ?
> >
> > Comment encourager nos EXCELLENTS labvoratoires de recherche en
> > informatique et en I.A. si les produits libres qui sont développés ne
> > sont pas diffusés au sein de l'Education Nationale ?
>
> Peut-être parce que l'EN a été échaudé par les échecs du LSE et des
> T07, M05 etc...Utiliser les produits Microsoft, c'est être sûr qu'on
> n'est pas complétement à côté de la plaque, non?
>

Avant tout, j'aimerais, si tu veux bien, te poser une question.

Ton e-mail provient de l'Université Louis Pasteur. Je ne connais pas
cette université et encore moins les cursus. Mais permets moi cette
induction : si un département Informatique avait existé dans cette
Université, penses-tu un seul instant que les professeurs de ce
département auraient conseillé le LSE, les TO7, MO5 etc... ?

Aussi, je trouve que tu ne peux pas, sur le plan de l'honneteté
intellectuelle, assimiler les laboratoires informatiques universitaires
à du LSE, pour ensuite valider le choix exclusif des produits Microsoft
par l'Education Nationale.

Le fait que des sites de l'Education Nationale (comme ce fut le cas pour
les sites des académies de Paris, Creteil, Versailles... cf. article du
journal Libération) ne soient accessibles que par des navigateurs de
Microsoft est non seulement en décalage avec la netiquette (et nous fait
passer une fois de plus pour des gros neu-neus aux yeux de la communauté
internationale) mais est meme en contradiction flagrante avec les
principes de l'école laïque.

L'argument que tu énonces "d'être sûr qu'on ne sera pas complétement à
côté de la plaque" est non seulement discutable, -personnellement j'y
vois la suite de la logique absurde des LSE et autres TO7-, mais
n'interdit pas de rendre ses pages HTML compatibles avec le reste de la
communauté qui utilise le réseau. Ce n'est pas simplement un probleme de
politesse et de netiquette. C'est un probleme politique qui concerne
l'exclusion, le respect des regles democratiques basées la pluralité et
non sur la pensée unique. Si c'est ta conception de l'école, alors je la
combats comme étant une conception féodale contraire à mes principes
républicains.

L'école de la République ne peut pas promouvoir un seul et unique
systeme informatique propriétaire.

Amicalement Charlie

Charlie Nestel

non lue,
30 oct. 1997, 03:00:0030/10/1997
à

Francis Gastellu wrote:

>
> Je suis tout a fait novice dans ce sujet mais j'avoue avoir du mal a
> comprendre... cela me fait enormement penser a certaines entreprises qui
> revendent ce qui est libre de droit (3615 CDmachin)... En clair: faire
> circuler l'information qui est sensée etre librement accessible sur un
> support qui, lui, est purement commercial... (cf egalement le JO &
> l'ORT)
>
> Y aurait-il une ame charitable pour m'aiclairer ?
>
> Francis Gastellu.

Francis, des mecs comme Patrice Guichard, le sysop d'Aristote avait créé
avant que débarque en France la norme HTML, une interface graphique
hypertexte pour Virtual Net, son petit réseau de BBS et ça intégrait
meme la synthese vocale..

Quand est arrivé le HTML à la fac de Paris VIII, au bocal t'avais des
mecs qui proposaient comme sujet de maitrise des Browsers HTML
programmés sous TK-TCL. En DEA d'I.A., on ne compte pas les travaux sur
les agents intelligents, les moteurs de recherche etc...

Ce n'est donc pas la ressource humaine qui manque dans ce pays. Et
effectivement, c'est malheureux de voir l'Education Nationale ne
promouvoir que certains types de produits qui ne meriteraient meme pas
une maitrise a l'Universite de Paris VIII. Et le plus grave, c'est que
ce sont des produits commerciaux. Imagine un peu la honte a la face du
reste de l'humanité. La France pays des droits de l'homme qui porte haut
levé le drapeau de coca cola...

Et puis, quand je parle de Patrice Guichard ca me rappelle que le SICOB
a été interdit à toute personne mineure non accompagnée d'un adulte en
1986. Ca correspond à l'époque ou les compatibles PC voulaient evincer
l'informatique ludique du SICOB, donc son public bien plus averti (la
moindre machine tournant sur un 68000 et méprisée etait 1000 fois plus
puissante et bien moins chere que les 8086 dont s'équipait joyeusement
l'Education Nationale heureuse de traumatiser les profs avec une doc de
traitement de textes qui faisait 3 fois en volume la notice
d'utilisation d'un Mac+ de l'époque)...

Pendant ce temps là, des sysops de 16-17 ans comme Patrice Guichard
qu'étaient exclus du systeme scolaire se faisaient recruter sur leur
serveur RTC par des chasseurs de tetes de Ross Perot Industries. Ce fut
le cas de Patrice qui travailla plusieurs années au Texas avant de
revenir en France et recreer un BBS.

On vit dans un pays qui exclut des jeunes que ce soit du Sicob ou du
systeme scolaire que des americains viennent recruter pour leurs boites
a qui nous achetons les logiciels :-))))) Bon, Ok je carricature un
peu. N'empeche que je pense en ce moment à des mecs comme Laurent Chemla
qui dans son idealisme le plus pur, s'etait mis a developper une malette
pour que chaque école puisse créer son petit serveur Minitel sur les MO5
(le materiel de l'EN à l'époque) pour 500 fr. Au lieu de ca, l'Education
Nationale achetait a Infogrammes et SMT Goupil des produits équivalents
ou beaucoup plus lourds qui, materiel + logiciel, coutait plus de 50 000
balles (au moins) sans être capable de mettre en ligne le moindre
telechargement. Au meme moment, des centaines de RTC et de BBS faits par
des jeunes, des enseignants, des postiers, des fanas jetaient les bases
du cyberspace français en s'interconnectant avec le réseau universitaire
planétaire pré-existant.

AMHA, la réponse à ta question c'est que les technocrates qui gerent
l'Education Nationale se sont coupés de la jeunesse et des forces vives
de cette nation. Ils ont dans la tete un modele pyramidal et au lieu de
voir que le monde a changé, ils ne savent plus comment gérer les
ressources humaines, -ayant oublié que l'ecole se fonde d'abord sur la
relation humaine-, ils petent les plombs et parlent de "morale a
l'ecole", d'"abstenteisme", delèguent leur vrai pouvoir de décision sur
l'avenir de l'école -qui ne peut etre que necessairement en reseaux- à
des multinationales comme Microsoft.

Cette defaite ideologique de l'Etat francais, cette absence de
RESISTANCE face a une multinationale qui represente un nouveau danger
totalitaire, crée aussi malheureusement sur le plan politique -la
politique en tant qu'art de la guerre par d'autres moyens ayant horreur
du vide- une place de libre pour la propagande du Front National qui n'a
plus qu'a occuper l'espace laissé vide.

Penses-tu que le petit nazillon qu'a lancé son thread sur LES NOIRS SONT
ILS balabla aurait pu publiposté son racisme nauséabond en
fr.network.internet ?
Non seulement presque personne n'aurait appuyé sur Reply pour ne pas
donner prise a l'enfilade mais le mec ce serait pris un tel flam qu'il
ne serait pas revenu deux fois. La, ici en fr.education.divers, l'espace
est laissé libre et donc automatiquement il est occupé.

L'Education Nationale ne pourra pas bouger si les profs n'entrent pas en
resistance et comprennent qu'il n'y a pas de décalage entre les regles
d'Internet et les principes de la Republique. Ce sont les memes qui
vident les gamins de moins de 18 ans du Sicob qui ont peur de la
République.

Il est temps d'abolir les privileges. :-))))

Charlie

Anne Le Guennec

non lue,
31 oct. 1997, 03:00:0031/10/1997
à

Francis Gastellu <gast...@club-internet.fr> wrote (écrivait) :

> Anne Le Guennec wrote:
>

>
> Y aurait-il une ame charitable pour m'aiclairer ?
>
> Francis Gastellu.

complètement d'accord avec toi. Je me fâche avec des collègues, mais
j'ai fait le pari, et je l'impose parfois, qu'on pouvait se passer de
Microsoft. Au collège les gamins travaillent sur Clarisworks, et on l'ai
d'apprécier plus que Works. Clarishomepage va leur plaire. Filemaker pro
est tout à fait opérationnel pour ce que je fais. J'utilise aussi des
produits Adobe... Ils ne se plaignent pas. Manque plus qu'un ou deux
Macs pour achever de leur ouvrir l'esprit.
Mais là, ça craint. J'en connais qui perdraient leur (minable)
pouvoir...
--
Le Beurk me cause trop de crise de foie
pour que je perde ma foi en Apple
non mais des fois


Charlie Nestel

non lue,
31 oct. 1997, 03:00:0031/10/1997
à

Michel Guillou wrote:
>
> Charlie Nestel a écrit :

>
> >Le fait que des sites de l'Education Nationale (comme ce fut le cas pour
> >les sites des académies de Paris, Creteil, Versailles... cf. article du
> >journal Libération) ne soient accessibles que par des navigateurs de
>
> Salut Charlie. Ce que tu dis est faux pour ce qui concerne l'académie de
> Versailles.
>
> --
> Michel Guillou, au soleil

Article de Libé du 21 mars 1997, signé Francis Mizio :

"connectez-vous sur le serveur des académies d'Ile-de-France
(http://www.ac-idf.jussieu.fr) avec une version 2 du logiciel de
navigation Netscape Navigator.

Logiciel rappelons-le, largement répandu et version pas si ancienne. Or
le site des académies est programmé pour être idéalement consulté avec
le logiciel concurrent, Microsoft Internet Explorer, dans sa version
3.0.

Il suffit de cliquer sur une quelconque rubrique pour subir le message
suivant : "Vous utilisez Netscape 2! Cette version est ancienne et vous
pouvez des a present telecharger gratuitement la version 3.01 de
Microsoft Internet explorer en cliquant sur OK."

etc....

Effectivement :

a) cette information date du mois mars
b) le site de l'academie specifique de l'academie de Versailles n'est
pas (ou plus) a l'adresse http://www.ac-idf.jussieu.fr
c) suite a l'article de Liberation le serveur des academies d'Ile de
France a peut etre changé

Il n'en demeure pas moins que des 1986, le choix de l'Education
Nationale apres les Thomson s'est porté sur des 8086 qui sont tous
presque tous aujourd'hui a la poubelle tandis que les écoles catholiques
(je precise que je ne suis pas catholique) optaient pour le Macintosh.
Un Mac+ acheté en 1986 est toujours opératoire aujourd'hui pour du
traitement de texte et les fichiers sont reconnus sans probleme sur un
Mac contemporain.

Le MS-DOS etait le systeme d'exploitation le plus primitif que l'on
pouvait trouver a l'epoque sur le marché. En optant pour ce systeme dans
les annees 80, a une epoque ou la jeune generation developpait une
culture informatique sur ATARI, AMIGA etc... l'Education Nationale a
joué la carte de la pensée unique Microsoft.

La culture d'entreprise puritaine (certaines entreprises amercaines
fonctionnent comme des sectes prosélythes) de Microsoft s'est imposée a
l'Education Nationale (via les structures de formation, les licences
mixtes etc...) et c'est la raison pour laquelle on trouve aujourd'hui
des sites Web emanant de l'Education Nationale accessibles qu'avec le
navigateur Internet Explorer.

L'echec du Plan Informatique pour Tous ne trouve pas seulement son
origine dans des problemes techniques, les aspects techniques dependent
de mauvais choix issus d'une mauvais apprehension culturelle de
l'informatique a l'ecole.

Aujourd'hui, ca recommence avec le MultiMERDIA.

Le multimedia n'est pas un concept nouveau. Il existait deja dans les
performances artistiques du debut des annees 70. Et aujourd'hui le "mot"
multimedia semble devenu le mot clé-magique de l'informatique a l'ecole.

Multimedia n'est pas HYPERmedia.

Les hypermedia sont basés sur le principe des hypertextes, sur des
graphes non hierarchiques ; les multimedia sur le principe de
l'arborescence (avec derriere le marché de l'édition).

Le multimedia c'est l'intégration sur un meme support du son, de
l'image, du texte etc... Il n'apporte rien de fondamentalement nouveau
dans l'organisation des connaissances contrairement au principe des
hypertextes.

Et c'est vrai que si l'on reflechit a une ecole hypertexte, alors on
reflechit aussi en terme de reseaux et on se donne les moyens que les
pages soient accessibles par tous les browsers.

Libé nous apprend aujourd'hui que France Telecom et Microsoft viennent
de signer un accord pour un kiosque HTML. La logique pyramidale du
Minitel rejoint sans probleme la culture Microsoft (qui fut des le
depart basée sur la logique de l'ordinateur personnel, monotache,
mono-utilisateur). Mizio conclut son article par "il est peut etre temps
d'inventer le Web service public".


L'Education Nationale se trouve aujourd'hui confrontée a ce choix la.


Amicalement, Charlie

Charlie Nestel

non lue,
31 oct. 1997, 03:00:0031/10/1997
à

Michel Guillou wrote:
>
> Charlie Nestel a écrit :
>
> >a) cette information date du mois mars
> >b) le site de l'academie specifique de l'academie de Versailles n'est
> >pas (ou plus) a l'adresse http://www.ac-idf.jussieu.fr
>
> Le site de l'académie de Versailles (je n'en suis pas responsable) est en
> http://www.ac-versailles.fr et ça n'était pas très difficile à trouver.

Effectivement. Je me suis tres mal exprimé. Je voulais dire que le site
de l'académie de Versailles accessible par http://www.ac-idf.jussieu.fr
est consultable par tout les browsers HTML. Ce qui n'etait pas le cas au
moment où Philippe Mizio du journal Libération avait écrit l'édito du
multimédia cité précedemment.

Ce qui ne change rien a l'affaire. C'est révélateur d'une sorte
d'inféodation, de capitulation devant Microsoft.

Aujourd'hui on vient d'apprendre que France Telecom lance un Kiosque
pour la migration des sites Minitel, appelé curieusement Kiosque HTML
(sic). En l'état des informations dont on dispose, ce kiosque ne sera
accessible que par les broswers de Microsoft.

Ca ne me gene pas outre mesure que la France se cree son petit Intranet,
surtout avec ce qu'on trouvait sur le Minitel. Et pour aller plus loin,
je pense meme que c'est une benediction pour la culture du net que ces
gens la restent entre eux, dans leur culture Minitel et Microsoft. Par
contre ca révèle quand meme une réalité sur la collusion entre la
technostructure de l'appareil d'Etat francais et l'entreprise
multinationale Microsoft.

Par contre que cette culture se retrouve au sein de l'Education
Nationale me semble autrement plus grave. L'ecole de la Republique ce
n'est pas "ne pas mettre sa casquette en classe", ni le respect d'un
certain nombre de simulacres. L'ecole de la Republique, celle de Louise
Michel qui devient institutrice lors de sa déportation en Nouvelle
Calédonie, c'est celle qui s'inscrit dans l'abolition des privilèges
féodaux, les droits de l'homme, l'accès a tous au savoir et a
l'information. Traduit en termes de modernité, ca ne peut être
l'inféodation a un seul systeme informatique propriétaire.

Le concept moderne de la laïcité ce n'est pas de combattre l'ecole
privée, c'est de combattre l'hegemonie planetaire de Microsoft qui met
des droits d'auteur sur le savoir.


>
> Il n'y a aucune limitation liée à l'utilisation de tel ou tel navigateur.
>
> Je ne commenterai pas plus (plus tard peut-être) le reste de ton propos.
> Une remarque quand même : Thomson, Microsoft, Apple, même combat.

je lirais tes commentaires avec beaucoup d'attention. D'autant plus que
le débat sur les marques, en dernière analyse, importe peu. Le bon vieux
logo qu'il fut sur Thomson ou sur n'importe quelle autre marque demeure
tres formateur. le probleme c'est le temps.

PS. Je te remercie d'intervenir dans les News. Et je tiens a ce que tu
saches que lorsque je critique des elements politiques ou culturels en
matiere d'Education, en aucune maniere je ne permettrais de remettre en
cause ta fonction et ton travail qui, rien qu'a te lire, temoignent
d'une passion.
Unjour, quant a moi, j'ecrirai un article de fond pour expliquer
pourquoi je considere que les discours sur le multimedia sont creux.

Amicalement, Charlie

Michel Guillou

non lue,
31 oct. 1997, 03:00:0031/10/1997
à

Charlie Nestel a écrit :

>a) cette information date du mois mars
>b) le site de l'academie specifique de l'academie de Versailles n'est
>pas (ou plus) a l'adresse http://www.ac-idf.jussieu.fr

Le site de l'académie de Versailles (je n'en suis pas responsable) est en
http://www.ac-versailles.fr et ça n'était pas très difficile à trouver.

Il n'y a aucune limitation liée à l'utilisation de tel ou tel navigateur.

Je ne commenterai pas plus (plus tard peut-être) le reste de ton propos.
Une remarque quand même : Thomson, Microsoft, Apple, même combat.

--
Michel Guillou, au soleil


Charlie Nestel

non lue,
1 nov. 1997, 03:00:0001/11/1997
à

Vu sur le site
http://www.education.gouv.fr/int/netday6.htm

Les partenaires de l'opération

Afin que ces " Journées des réseaux et du multimédia dans
l'Éducation "
permettent d'initier ou de renforcer, tant au niveau local que
national, des
collaborations indispensables à l'entrée de l'école dans la société
de
l'information, le Ministère a invité les éditeurs et les sociétés
avec lesquelles il
est en contact à s'impliquer dans ces manifestations sous
différentes formes,
par exemple :

en proposant des actions de promotion des produits reconnus
d'intérêt
pédagogique ou en licence mixte (accès en ligne,
téléchargements,
données complémentaires, ou tarifs promotionnels pendant une
période déterminée) ;
en participant aux actions que les académies mettent en place
(contact
: le conseiller auprès du Recteur pour les Technologies de
l'Information et de la Communication pour l'Enseignement).

A l'occasion des Netd@ys-Europe et de la semaine des réseaux et du
multimédia organisés en France du 18 au 25 octobre 1997, des
sociétés
françaises (opérateurs, constructeurs, éditeurs) souhaitent être
associées à
cette opération.

Vous trouverez dans cette rubrique une information sur leurs
propositions :

ACL-Les éditions du Kangourou
AGI-SOFT
Camif Collectivités
Editions Chrysis
Côte Ouest Soft Editions
Dassault Electronique
Didier, Foucher, Hachette, Hatier
Digital Equipment, France
France-Télécom
Grolier Interactive Europe : ID-CLIC
Havas Interactive
Instant Internet
Institut National de l'Audiovisuel
Intégral Media
Jeulin
Labodidact
Lotus
Le Club des Poètes
Le Monde Diplomatique
Microsoft
Monde sur CD-ROM sous licence mixte
Oda Edition
Ordinateur Express
Sira Média
Sphinx
Webnet - La Poésie sur le Net


ACL-Les éditions du Kangourou.

Le serveur http://www.mathkang.org, propose pendant les Netd@ys
Europe
97 :
. Une information sur le jeu-concours Kangourou des Mathématiques
(1,5 millions de participants en Europe).
. Une promotion sur l'ensemble des publications éditées par ACL-Les
éditions du Kangourou.
. Le téléchargement d'une version-démo du logiciel "Geoflash-Une
encyclopédie de la géométrie" ; cédérom réalisé avec l'appui de la
DISTNB-B2
du Ministère de l'Education Nationale.


AGI-SOFT

Promotions sur tous les produits reconnus d'intérêt pédagogique et
en
licences Mixtes : (pour les commandes reçues entre le 18 et le 30
octobre
comportant la mention "Netdays Europe 97)

Produits concernés : (-10% sur le prix catalogue)
Logicarte, Bases de cartes et données add.,
Egypte,
Grèce,
Math-Graph.
-50% pour CLIO-Cartes L'Europe en Cartes 1492-1996

AGI-SOFT Applications Graphiques Informatiques

Pour plus d'informations, consultez le serveur :
http://www.vtech.fr/AGISOFT
Les Algorithmes Batiment Platon
145 rue Michel Carré
95100 Argenteuil


Camif Collectivités

Dans le cadre de la convention Camif Collectivités-CNDP,
possibilité de
démonstrations, de connexions sur internet et d'accès aux bases de
données
de l'EN, avec des équipements Camif Collectivités dans les CRDP de
Lille,
Nice... les CDDP de Bourg-en-Bresse, Saint-Etienne.
Serveur Camif Collectivités : http://www.camif.fr/cce/index.htm
Contact : cami...@bpcoll.camif.fr


Editions Chrysis

1-QUIZZ on-line avec 8 questions relatives aux produits CHRYSIS
reconnus d'intérêt pédagogique ou en Licence Mixte. Les réponses
aux
questions seront à rechercher dans les différentes pages du site
CHRYSIS.
Les gagnants, tirés au sort, recevront par courrier des lots tels
que logiciels,
cédéroms...

2-Un cadeau offert à chaque client pour les 50 premières commandes
d'un
des logiciels disponibles en téléchargement (SMAO 6ème, 5ème, 4ème
ou
3ème, SAMAO Seconde Tome 1, Ecobases, Sismolog) reçues avant le 31
octobre 1997 à condition que soient inscrits, sur le bon de
commande, les
mots de passe d'accès au service de téléchargement.

3-Rappel :
Action de promotion de produits en Licence Mixte : Sur le site des
Editions
CHRYSIS (http://www.chrysis.com) : Téléchargement de logiciels en
versions partielles pleinement fonctionnelles (Collection SMAO,
SAMAO
Seconde, Lirebel Ecole, Ecobases, Sismolog). Un système de mots de
passe
n'autorise l'accès qu'aux Etablissements Scolaires.


Côte Ouest Soft Editions

Notre site http://www.coteouest.com comprend une page destinée aux
enseignants qui les informe de l'actualité concernant les produits
pédagogiques : licence mixte, dernières versions, mise à jour, etc.
Les
enseignants peuvent également télécharger des versions d'évaluation
des
logiciels étudiés en cours. Destinées à la découverte des produits,
ces
versions disposent de toutes les fonctionnalités des logiciels,
mais sont
limitées en quantité d'information (10 bulletins pour la paie, 100
écritures
pour la comptabilité, etc.). Elles ne doivent en aucun cas être
utilisées de
manière continue comme outil pédagogique. Les enseignants
trouveront
également sur notre site une liste de questions courantes concerant
la
comptabilité et auront la possibilité de télécharger le paramétrage
de
différents modèles de paie. Ils pourront envoyer directement un
message à
notre service technique par e-mail : assis...@coteouest.com.


Didier, Foucher, Hachette, Hatier

Les éditeurs scolaires Didier, Foucher, Hachette et Hatier se
réunissent pour
ouvrir un site à l'occasion des Netd@ys
http://www.netdays.hachette-livre.fr

Les éditeurs scolaires ainsi réunis souhaitent à cette occasion :
- entrer en contact avec un maximum d'acteurs intéressés dans
l'utilisation
des nouvelles technologies interactives pour enseigner, instruire,
éduquer, se
documenter et apprendre ;
- faire connaître leurs produits multimédia interactifs dans le
cadre d'une offre
promotionnelle ;
- démontrer le potentiel de l'accès en réseau avec des produits en
ligne :
* Dictionnaire en ligne
* Encyclopédie permanente
* Questions/Réponses sur l'école
* Dictées, exercices en ligne
* Comptines
* Concours, QCM, dialogue...
* Liens vers d'autres sites pertinents


Dassault Electronique

Dassault Électronique développe et industrialise actuellement un
produit de
réseau local sans fil conforme à la norme européenne HIPERLAN. La
commercialisation débutera au deuxième semestre 1998 et des
pré-produits
seront disponibles début 1998 à des fins de démonstrations pilotes.

Les bénéfices à attendre d'un réseau sans fil HIPERLAN sont
multiples.
HIPERLAN permet de connecter l'ensemble des postes informatiques
d'un
site sans câblage ; chaque poste communique par radio avec les
autres
postes à un débit élevé de 23 Mbps compatible avec les applications
multimédia actuelles. De plus le réseau radio ainsi constitué peut
être
connecté à un réseau cablé, HIPERLAN étant compatible de l'Ethernet
10
Mbps. Le coût d'installation d'un réseau HIPERLAN est réduit à
l'adjonction
d'une carte sur chaque poste. La connexion sans fil du PC lui
confère une
mobilité totale, le réseau est donc reconfigurable à l'infini sans
détérioration
des locaux.

Avec le Ministère de l'Éducation nationale, de la Recherche et de
la
Technologie Dassault souhaite mettre en oeuvre la technologie
Hiperlan sur
un ou deux sites pilotes. Dassault Électronique étudiera le projet
avec le
ministère et les conseillers aux Technologies de l'Information et
de la
Communication auprès des Recteurs

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez formuler votre
requête sur
la messagerie : Hipe...@dassault-elec.fr


Digital Equipment, France


Dans le cadre des Netd@ys, la société Digital offre, à travers sa
filiale de
formation GKN, 1400 journées de formation aux personnels de
l'Éducation
nationale (premier et second degrés et personnels d'IUFM). Ces
formations,
mises en place à la demande des recteurs, sont toutes centrées sur
le
développement de la communication (courrier électronique, maniement
de
logiciels de présentation, conception de pages Web et mise en place
de
serveurs Web). Réparties dans toute la Fance, elles s'étalent du 14
octobre
au mois d'avril.


France Télécom

France-Télécom, en tant que membre fondateur du Partenariat
européen
pour l'Éducation, compte parmi les entreprises parrainant
l'initiative Netd@ys
au niveau européen. À ce titre, le réseau de ses Directions
régionales et
agences a été mobilisé pour participer aux Journées d'action
organisées en
France : France Télécom apporte ainsi son soutien technique ou
financier à
plus d'une trentaine de projets d'initiative locale répartis sur
tout le territoire
français. Quatre de ces opérations bénéficient d'un parrainage plus
important
au niveau national. Cette implication forte s'inscrit dans la
nouvelle politique
de France Télécom pour l'éducation, qui s'est déjà traduite par une
série de
mesures des tinées à faciliter l'accès à l'Internet via Numéris et
qui repose sur
une volonté de partenariat avec tous les acteurs concernés pour
aider au
développement des usages pédagogiques.

Lien avec notre site web : http://www.francetelecom.fr


Grolier Interactive Europe : ID-CLIC

http://www.club-internet.fr/id-clic/netdays

Ce service est accessible gratuitement aux établissements français
et
européens du 13 au 30 octobre.
Cet accès permettra de découvrir l'ensemble des programmes
ludo-éducatifs
en langue française que nous avons conçus avec nos partenaires.


Havas Interactive

Recevez un Larousse Multimédia Encyclopédique pour votre classe : 5
000
cédéroms offerts par Liris Interactive !
Dans le cadre des journées Netd@ys, Liris Interactive offre 5000
Larousse
Multimédia Encyclopédique.
Pour recevoir le cédérom, il suffit de vous inscrire sur le site
Internet de Liris
Interactive du 18 au 25 octobre 1997.
Par la suite, il vous sera demandé de remplir une fiche pédagogique
pour
nous aider à mieux connaître les besoins des enseignants et leur
utilisation de
ce cédérom en classe.

A noter :
Les 50 premières fiches renvoyées par les enseignants feront gagner
une
dotation supplémentaire à leur classe : une collection d
'Encyclopédies
thématiques Larousse comportant les titres suivants :

* Encyclopédie des Sciences
* Encyclopédie du Corps Humain 3 D
* Encyclopédie de la Nature
* Encyclopédie de l'Espace et de l'Univers

Pour en savoir plus : http://www.liris-interactive.com


Instant Internet

Dans le cadre des journées Netd@ys, nous avons le plaisir de vous
communiquer un prix exclusif "Education Nationale" pour le produit
INSTANT INTERNET.

Instant Internet qui permet la connexion à l'Internet depuis tout
poste, micro,
d'un réseau IPX ou IP, a été retenu pour deux raisons essentielles
:
- Sa simplicité de mise en oeuvre (pas de modification du réseau en
place).
- Ses outils d'administration qui, de façon très simple, permettent
de
restreindre pour chaque utilisateur les services ou serveurs WEB
accessibles.

INSTANT INTERNET passerelle IPX/IP via Numéris à l'Internet est
proposé au prix de 9 990,00 FF TTC (prix public environ 20 000,00
FF
HT) avec une licence pour 20 utilisateurs simultanés et les
logiciels suivants :
outils d'administration, WinWeb (browser), Eudora (messagerie),
CuteFTP
et WinVN.

INSTANT INTERNET est commercialisé par :

AID COMPUTERS
132/134 bd Camélinat - 92240 MALAKOFF
Tél : 01 40 92 73 33 Fax : 01 40 92 73 34
E-mail : aid-...@imaginet.fr


Institut National de l'Audiovisuel

À l'occasion des Netdays Europe 1997, le département Innovation de
l'INA
propose de participer à l'information sur les opportunités
pédagogiques
offertes par l'audiovisuel et le multimédia.
(1) Adresse du site Médiaport : http://www.ina.fr

Intégral Media

Integral Media propose pour les Netd@ys :

- une application de mise en relation des écoles et collèges,

- des remises sur sa collection de cédéroms " Galswin, Les
aventures
éducatives " destinés au grand public et au public scolaire.

Les cédéroms " Les aventures éducatives " permettent d'associer les
compétences de différents enseignants à la création et à
l'utilisation de
nouveaux outils. Les élèves de différents établissements (ville,
région, pays)
peuvent utiliser ces contenus ludiques et pédagogiques.

Pour en savoir plus, cliquez sur le serveur d'Integral Media


Jeulin

Jeulin met à la disposition des établissements, gratuitement,
pendant la
période des Netd@ys, la Banque d'Images SVT (Sciences de la Vie et
de la
Terre), composée de plus de 900 photographies. On peut accéder à
cette
banque par le serveur Jeulin (http://www.jeulin.fr), rubrique
photothèque.

Labodidact

Consultation de versions de démonstration dans le domaine de la
simulation
de gestion, plus particulièrement :

Simstrate, Kervalande

Conditions préférentielles proposées pendant les Netdays Europe
http://ourworld.compuserve.com/homepages/labodidact


Le Club des Poètes

Le Club des Poètes (fondé par Jean-Pierre Rosnay en 1961) a pour
vocation de "rendre la poésie contagieuse et inévitable".

Il inaugure "un Atelier de traduction" dont l'objet est de réaliser
des versions
en français des joyaux de la poésie internationale en collaboration
avec les
enseignants et les élèves.

http://www.franceweb.fr/poesie/


Le Monde Diplomatique

Dans le cadre des journées réseaux et multimédia dans l'éducation,
nous
proposons
1) une offre spéciale, réservée aux élèves, enseignants et
personnels de
l'Education nationale, sur notre cédérom d'archives. Ce cédérom,
qui a
connu un grand succès dans sa première édition (9500 ex. vendus),
voit sa
deuxième édition paraître ces jours-ci, qui contient l'intégralité
du Monde
diplomatique de 1987 à 1997. Il est proposé aux institutions au
prix de 850
F TTC, et aux particuliers au tarif de 250 F TTC. Le prix spécial,
valable
pour les commandes passées entre le 18 et le 30 octobre 1997 par
l'intermédiaire d'une page spéciale sur notre site internet, est de
200 F TTC.
2) de mettre en valeur auprès des enseignants le fait que Le Monde
diplomatique est accessible, depuis plusieurs années, sur Internet,
ainsi que
ses traductions en allemand, italien et anglais.

Ces deux points sont présentés sur une page spéciale, à l'adresse
http://www.monde-diplomatique.fr/md/edu/


Lotus

Lotus fournit gratuitement ses technologies Internet et Intranet à
tous les
établissements scolaires et universitaires désireux de développer
un projet
dans le cadre des Netd@ys.

À cette occasion et en partenariat avec le Ministère de l'Éducation
nationale,
tous les logiciels Lotus permettant de monter des projets
pédagogiques
autour d'Internet et d'Intranet seront fournis gratuitement aux
établissements.
Grâce aux solutions qu'édite Lotus Development, la communauté
éducative
aura la possibilité de se connecter de trois manières différentes :
les écoles
entre elles, de la maison à l'école et de l'école à l'entreprise.

Le serveur Lotus Domino est la composante essentielle de l'offre
faite au
système éducatif. Ce serveur allie les fonctionnalités de travail
de groupe et
les standards de l'Internet. Avec cette technologie, les élèves,
les étudiants et
les enseignants pourront publier des documents, mais aussi les
partager et les
mettre en commun avec leur navigateur internet ou avec Lotus Notes.
Cette
contribution se fera à partir de leurs outils bureautiques. La
suite bureautique
" SmartSuite 97 " fait partie de l'offre Lotus.

Lotus met également à disposition Lotus IntranetStarterPack (LISP)
qui
permet d'installer et de configurer le serveur Domino avec quelques
clics de
souris et de démarrer plus rapidement l'Intranet.

Actuellement, une quarantaine de projets pédagogiques très divers
sont
concernés par cette offre à laquelle les établissements peuvent
encore
souscrire.

Pour profiter de cette opportunité, les établissements devont
envoyer une
description de leur projet au Conseiller pour les Technologies de
l'Information et de la Communication de leur académie.


Microsoft

Microsoft partenaire du ministère et des Académies dans
l'organisation de
ces journées.

A l'occasion de cette semaine, une rubrique spéciale Netdays
ouverte sur le
site Web Education Microsoft à l'adresse :
http://www.microsoft.com/France/education/

On peut y trouver des informations concernant :

- La participation de Microsoft aux manifestations organisées par
les
Académies de Créteil, Nancy, Strasbourg, Aix-Marseille, Poitiers,
Lyon,
Paris, Nice, Lille, Amiens et Rennes.

- Les informations concernant les produits Microsoft notamment, la
ré-édition du Cédérom Internet pour l'Enseignement déjà diffusé à
près de
5.000 exemplaires dans les établissements du Primaire et du
Secondaire.
Ce Cédérom conçu en partenariat avec le CRDP de Bretagne et des
étudiants de l'Ecole Centrale intègre les nouvelles versions de
Microsoft
Internet Explorer, IE4.0, et des outils complémentaires.

Le Monde sur CD-ROM sous licence mixte !

Cette édition électronique recense l'intégralité des articles du
quotidien et ses
suppléments réguliers depuis 1987, soit près de 500 000 articles.
Le Monde
sur CD-ROM est disponible sous la forme d'un abonnement annuel avec
mises à jour trimestrielles cumulatives et de quatre disques
rétrospectifs
1995/1996, 1993/1994, 1990/1992 et 1987/1989.
Une remise de 15% sur l'abonnement courant et de 50% sur les
disques
archives est accordée pour toute commande passée avant le 25
octobre
1997.
Pour de plus amples renseignement, contacter l'Office Central de
Documentation au 33.1.44.08.78.30.

Oda Edition

Oda Édition, éditeur de cédéroms à caractère culturel s'associe à
Netd@ys
Europe en ouvrant son site à l'ensemble des enseignants,
chercheurs, élèves,
étudiants, documentalistes.

Vous pourrez :

- découvrir sur le site http://www.site.oda.fr/cd/ une présentation
d'ensemble
des titres édités à ce jour,

- télécharger la salle DARU du Musée du Louvre, qui figure sur le
cédérom
Musée du Louvre, Peinture Française

- et enfin commander, en bénéficiant d'une remise exceptionnelle de
30 %
sur chacun de ces cédéroms, pendant la durée de la manifestation.


Ordinateur Express

Logiciel PC Tap pour Windows : à chaque commande d'un établissement
scolaire, public ou privé, reçue pendant la période des Netdays
Europe
(cachet de la poste faisant foi), sera ajouté à l'envoi, sans aucun
frais
supplémentaire, le logiciel "Le clavier : découverte et
utilisation".
Pour une version d'évaluation de PC Tap pour Windows : (
http://www.pctap.com) ou (http://www.ordinateur-express.fr)

Le Sphinx

Le sphinx propose pendant la période des Netdays, une réduction sur
la
gamme de logiciels Le Sphinx (traitement d'enquête) en licences
mixtes.http://www.lesphinx-developpement.fr

Sira Média

À l'occasion des Netd@ys, les Éditions SiraMédia proposent leurs
cédéroms en offre spéciale du 18 au 30 octobre 1997 :

- Notre-Dame de Paris, réalisé avec le soutien du Centre National
de la
Cinématographie et du Ministère de l'Industrie (Maryse E. Lustig,
docteur ès
Lettres)

- Reims, une cathédrale royale de Patrick Demouy, maître de
conférences
en histoire de l'art à l'université Reims-Champagne-Ardenne.

Ces cédéroms comprennent environ 550 illustrations originales, des
visites
thématiques, des parcours diversifiés (architectural, biblique,
historique). Ils
ont, en outre, un catalogue programmable, un bloc notes, des jeux,
et
fonctionnent sur Mac et PC.

Chaque cédérom est proposé au prix de 220 F (+ 35 F de port) soit
255 F
TTC. Cette offre est réservée aux élèves, enseignants et personnels
de
l'Éducation.

Pour plus d'informations, cliquez sur le serveur des éditions Sira
(sira...@wanadoo.fr)


Webnet - La Poésie sur le Net

Le site http://www.webnet.fr/poesie offre une anthologie très
complète
(1500 poèmes) de la poésie française, de la Renaissance au
début du
20ème siècle. Certains poèmes sont dits, voire chantés. On
peut
retrouver un poème à partir de tout ou partie du nom de
l'auteur, du
titre, ou d'un vers.

À l'occasion des Netdays, Webnet propose de créer des poèmes
en
ligne : à partir d'un premier vers, chacun pourra ajouter un
vers et ainsi
de suite.
Ainsi seront créés les poèmes des Netdays.

Webnet est une société spécialisée dans la conception et la
réalisation de
sites internet-intranet-extranet.
url : http://www.webnet.fr
Contact : Claire LE PARCO - Société Webnet
lep...@webnet.fr
Webnet - Solutions Internet pour l'entreprise -
http://www.webnet.fr

© Ministère de l'éducation nationale, de la recherche et de la
technologie

Dominique Delefortrie

non lue,
3 nov. 1997, 03:00:0003/11/1997
à

Charlie Nestel <cne...@mail.iway.fr> wrote (écrivait) :

> Les partenaires de l'opération

OUF !

On se croirait dans un supermarché le samedi après-midi ;-)

M'enfin, le relais n'a pas été foudroyant au niveau des établissements ;
dans le mien, il y a bien une petite démo entre "initiés" avec venue
d'un journal local, mais ça n'a pas été plus loin. En fait, on n'a été
au courant que *après* l'événement.

--
----------
Dominique Delefortrie/ Lille
dd...@calva.net / 10135...@compuserve.com

Répondre à tous
Répondre à l'auteur
Transférer
0 nouveau message