Maître Eckhart

0 views
Skip to first unread message

jmd

unread,
Oct 6, 2006, 1:39:43 PM10/6/06
to

R.V. Gronoff

unread,
Oct 6, 2006, 6:41:43 PM10/6/06
to
jmd a écrit :

Eckhardt reste à prendre avec des pincettes. On trouve chez lui tout
autant des éléments de gnosticisme issus peut-être des Cathares avec un
intellectualisme d'où la grâce, qui suppose la distinction même au cœur
de l'unité hypostatique, la différenciation dans l'éternité parce que ce
n'est pas mon ego qui est l'Un, mais l'amour, qui a la fois m'unit à
Dieu et qui *est* Dieu. (Lire "Voir Dieu tel qu'Il est" du bienheureux
Ancien Sophrony de Maldon).

Le fait qu'Eckhardt ait régulièrement réaffirmé la double procession du
Saint Esprit laisse planer un sérieux doute sur l'authenticité de son
expérience spirituelle, confondue avec une auto-réflection de
l'intellect propre au gnosticisme.

A lire (elle est à la bibliothèque de Saint Serge, par exemple): la
thèse de Vladimir Lossky sur Eckhardt d'un point de vue orthodoxe,
publiée chez Vrin.

--
Virez Ahmadinejad pour me répondre.
Remove Ahmadinejad to reply.

R.V. Gronoff

unread,
Oct 6, 2006, 6:43:25 PM10/6/06
to
jmd a écrit :

Eckhardt reste à prendre avec des pincettes. On trouve chez lui tout

autant des éléments de gnosticisme issus peut-être des Cathares avec un
intellectualisme d'où la grâce, qui suppose la distinction même au cœur
de l'unité hypostatique, la différenciation dans l'éternité parce que ce
n'est pas mon ego qui est l'Un, mais l'amour, qui a la fois m'unit à

Dieu et qui *est* Dieu, est absente, l'union entre la déité et l'âme
étant, chez Eckhardt, éternelle et "naturelle". (Lire "Voir Dieu tel

Message has been deleted

jmd

unread,
Oct 7, 2006, 2:28:14 AM10/7/06
to
R.V. Gronoff wrote:
>
> jmd a écrit :
> > ombres et lumières
> >
> > http://stmaterne.blogspot.com/2006/10/matre-eckhart.html
> >
>
> Eckhardt reste à prendre avec des pincettes. On trouve chez lui tout

merci du rappel - il me semble que c'est bien ce que je dis

> Le fait qu'Eckhardt ait régulièrement réaffirmé la double procession du
> Saint Esprit laisse planer un sérieux doute sur l'authenticité de son
> expérience spirituelle, confondue avec une auto-réflection de
> l'intellect propre au gnosticisme.

reste que je n'ai rien trouvé de semblable dans ses textes allemands, qui sont vraiment
très différents de l'infection thomistes omniprésente dans ses textes latins

> A lire (elle est à la bibliothèque de Saint Serge, par exemple): la
> thèse de Vladimir Lossky sur Eckhardt d'un point de vue orthodoxe,
> publiée chez Vrin.
>

ahhhh, ça par contre, je te remercie pour le tuyau, je cherchais ce genre d'info. Je vais
rajouter sur la page d'hier, merci!

jm

jmd

unread,
Oct 10, 2006, 11:11:32 AM10/10/06
to
Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages