CONTACT - performance by HP Process >> to follow in real time on the web - friday 2 November - 20:30 - E-formes 4

6 views
Skip to first unread message

Hortense Gauthier

unread,
Dec 1, 2011, 11:04:36 AM12/1/11
to digita...@googlegroups.com

Colloque E-Formes 4 - université de St Etienne (France)
vendredi 2 novembre 2011 - 20h30 ///// Maison de l’université - amphithéâtre

Nouvelle version de CONTACT >>  in situ et en temps réel sur le web : 

suivez la performance à partir de 20h30 sur le site : www.contact-hp.com

...............................................................................................................................................................................................................................................


CONTACT
, une performance de poésie action numérique, se déroule comme un chat qui, grâce aux potentialités ouvertes par 
[ODC/open data chat], logiciel open source créé par Philippe Boisnard sur PureData, transcende les possibilités offertes par les chats traditionnels pour ouvrir à un espace communicationnel esthétique, poétique et érotique entre un homme et une femme. 

CONTACT
 
est une expérience d’écriture vivante : Hortense Gauthier et Philippe Boisnard construisent un dialogue de manière improvisée, autant au niveau de l’écriture du texte à l’écran, que de la parole et du son. Le texte est composé, tapé, projeté, samplé, destructuré en temps réel par les deux performeurs entre lesquels se joue une rencontre médiatisée par [ODC] qui permet de mixer texte/son/video. 
Ils composent ainsi en direct une poésie visuelle et sonore, dans une esthétique synesthésique d’accumulation, de condensation, de brouillage, en interaction avec un lent crescendo sonore composé à partir de leur voix retraitées en temps réel, et avec leur corps qui se font vecteurs de transformation du texte.

>>  de nouveaux processus apparaissent dans 

CONTACT

__ le texte écrit par Philippe Boisnard et Hortense Gauthier sur scène de façon improvisée sera visible et lisible sur le web en direct, mais de façon modifiée, et l'internaute pourra suivre le dialogue entre "Elle" et "Lui". Ce déplacement est celui d'une déformation, avec des bugs et des agencements qui lui sont propres. A partir de la poésie visuelle tissée sur scène, une autre se crée selon les normes du web, selon des possibilités d'une générativité du code, qui construira le site au fur et à mesure de la performance.
__ le flux d’écriture sera capté en temps réel et le texte sauvegardé, mais selon une logique de déplacement, la sauvegarde modifie l’agencement du texte qui ne se donne pas tel qu’il a eu lieu dans la réalité de sa construction. L’ensemble du dialogue sera conservé sous formes de fichier texte (imprimables) et au fur et à mesure des performances, les dialogues accumulés formeront des archives

Entre Net-Art, poésie sonore, générative et interactive, HP Process tente, avec cette nouvelle version de CONTACT, d’agencer tous les médiums numériques dans une logique intermédia où le texte éclaté entre la scène, la voix, le corps et le web crée des conjonctions et des disjonctions. L’écriture en tant que flux qui circule des doigts à l’écran, de l’écran au son et au réseau pour revenir envelopper la peau et créer d’autres espaces de projection de soi et de l'autre.
Le dispositif d’écriture performatif en temps réel, retransmis sur le web en temps réel, fonctionne comme une mise en abîme de la communication sur les réseaux où les êtres tentent de se trouver, de se toucher, de transcender la distance tout en la maintenant comme condition même du désir, où les corps s’effacent pour mieux resurgir de façon brouillée, modifiée, diffractée … Cette extension sur le web de CONTACT pose la question de la transposition du texte d’un espace à un autre, d’un médium à un autre, et de sa mutabilité ; elle interroge le web comme espace même de l’archive de la parole, dans lequel les logiques de l’éphémère et de la mutation sont à l’oeuvre.

.................................................................................................................................................................................................................................................

New version of CONTACT >>  in situ in real time on the web : 

follow the performance starting at 20h30 on the website : www.contact-hp.com

CONTACT, a performance of "digital action poetry" takes place like a chat room, thanks to the possibilities opened by [ODC / data open chat], open source software created by Philippe Boisnard on PureData, wich transcends the possibilities of traditionals chat rooms  to open an aesthetic, poetic and erotic communicative space between a man and a woman.
CONTACT
 is a living writing experience : the performance is built around an exchange between Hortense Gauthier and Philippe Boisnard in an improvised manner, both in terms of writing the text on the screen, as speech and sound. The text is composed, typed, screened, sampled, unstructured in real-time by the two performers between which plays a meeting mediated by [ODC] that mix text / sound / video.
They make a live visual and sound poetry, in an  synaesthetic aesthetic of accumulation, condensation, jamming, interacting with a slow sound crescendo made from reprocessed voice in real time, and with body becoming vectors for text's tranformations

>> New processes appear in 
CONTACT
__ The text written by Philippe Gauthier Boisnard and Hortense improvised on stage will be visible and legible live on the web, but it will be modified, and the user can follow the dialogue between "She" and "He". This shift is that of a strain with bugs and arrangements of its own. From visual poetry spined on stage, another is created according to web's standards, according to the possibilities of generative code, which will build the website as performance goes along. 
__ The writing's flow will be captured in real time and the text saved, but according to a moving logic, backup changes the arrangement of the text which isn't given as it took place in the reality of its construction. The composed dialogue will be  stored as a whole as a text file (printable) and as performance goes along, the accumulated dialogues will make up archives

From Net-Art, generative and interactive poetry, and sound poetry, HP Process attempt with this new version of CONTACT, to arrange all digital mediums on a intermedia logic where the text exploded between scene, voice, body, and web creates conjunctions and disjunctions. Writing as a stream flowing from fingers to the screen, from the screen to the sound to return to envelop the skin and create other projection's spaces.
The device of performative writing in real-time, broadcast on the web in real time, functions as a play-within-a-play of communication networks where people are trying to find each other, to touch each other, to transcend the distance while maintaining  it as a condition for desire, where bodies fade to reappear in a blurred, modified, diffracted way ... This extension on the web of CONTACT raises the question of the transposition of the text from one space to another, from one medium to another, and its mutability ; it questions the web as a space of speech's archive, in which the logic of the ephemeral and the mutation are at work.

Colloque E-Formes 4 - university of St Etienne
Friday 2 november 2011 - 20h30
Maison de l’université - amphithéâtre



:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
HP Process  - digital action poetry

Philippe Boisnard / Hortense Gauthier
100, rue du Gond - 16000 Angoulême
FRANCE
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages