NON AUX MEDECINS ASSASSINS ! (1)

9 views
Skip to first unread message

DaneelO...@aol.com

unread,
Oct 9, 2009, 4:24:03 PM10/9/09
to culture...@yahoogroupes.fr, destina...@googlegroups.com, don...@yahoogroups.co.in, pas-...@yahoogroupes.fr, siliciumG5_lo...@yahoogroupes.fr, vac...@yahoogroupes.fr, in...@alliance-ecologiste-independante.fr
Dans un courrier daté du 9/10/09 "Contac...@aol.com" a écrit :
<< Bonjour !

Y a-t-il une liberté de choix face à un tel matraquage publicitaire de
l'Industrie pharmaceutique ?

Résistons à cette forme sournoise d'obligation vaccinale.

Voir fichier ci-joint.


Marie-Lise Geffroy
Association A.G.N.V.S.
(& Conseils, Ecrits sur l'oeuvre de La Vie Claire
publiée par Henri-Charles Geffroy)

A.G.N.V.S.
6 rue de la Mairie
77710 Paley
Courriel : Contac...@aol.com
Site : agnvswebmestre.free.fr

P.S. : Ne manquez pas notre toute dernière "Lettre de l'AGNVS" consacrée à
ce problème (*)
(adhésion annuelle comme membre sympathisant : 18 euros ; associé : 44
euros). >>

-------------

<< En tant que chercheur, en tant que membre de plusieurs sociétés
savantes et de collectifs de chercheurs, je ne me vaccinerai pas contre H1N1.
C'est un choix réfléchis et éclairé par la masse d'information que j'ai pu
consulter depuis le début avril de cette année.
Mais j'ai trop vu le battage médiatique en cours.
Je vois les grosses ficelles de l'industrie et du gouvernement qui veut
remplir les poches de certains labo.
Je rappelle qu'un frère du président travaille pour des firmes et il y
a tellement de conflits d'interets dans cette injonction thérapeutique
stupide qu'il vaut mieux donner sa dose vaccinale aux autres.


Des groupes pharma disent qu'ils produisent massivement ce vaccin et
ces adjuvants chaque année.
Je rappelle que ce qui se prépare est une vaccination de masse.
Qu'habituellement on vaccine les vieux, les malades et les fragiles.
Aussi les effets indésirables potentiels ne sont pas trop remarqués.

Face à cette grippette, le point important est de constater que le
vaccin à venir ne servira à rien dans le cas d'une mutation du virus.


Ce que j'ai constaté c'est que les morts sont venues à la suite de
surinfections bactériennes dans des pays peu préparés ou dans des pays touchés
massivement par une forme de laxisme médical (Pays d'Obama).


Enfin, je rappele que 50% du corps médical français refuse la vac
cination et qu'on voit le meme mouvement s'amplifier dans les Etats de New York...


En tant que chercheur, en tant que citoyen, je ne me vaccinerai pas
contre H1N1, ou grippe porcine, grippe mexicaine ou grippette.

Yannick Comenge, Chercheur.
Phd in microbiology

Master en Virologie Fondamentale (Cours Institut Pasteur - ¨Paris VI)

Postdoctorant INSERM - Autophagie -Spates, Sat - U75X

ps: un chercheur est chercheur toute sa vie. Il a un devoir d'ingérence
lorsque la politique dessert le progrès et l'homme.

(Cf.
"http://www.lepost.fr/article/2009/10/05/1727235_en-tant-que-chercheur-je-ne-me-vaccinerai-pas-contre-h1n1.html")

-------------

<< PARIS
- 1.080 centres de vaccination contre la grippe H1N1 "sont recensés
sur l'ensemble du territoire", a indiqué mardi le ministre de
l'Intérieur Brice Hortefeux devant la Commission des affaires sociales
de l'Assemblée nationale.


"L'ouverture des centres s'adaptera à
la livraison des vaccins, qui montera en puissance d'ici la fin de
l'année", a-t-il précisé.

"En gros, le premier million de doses
devrait nous être livré aux alentours du 15 octobre", a estimé le
ministre, ajoutant que cela permettait "d'envisager le lancement de la
campagne vaccinale dans les centres prévus à la fin du mois d'octobre".


"Les
plages horaires seront limitées, on va privilégier les soirées et le
samedi pour faciliter l'accès du plus grand nombre", a-t-il précisé.
196 équipes mobiles ont en outre été prévues pour les personnes dans
l'incapacité de se déplacer.

Sur la question du recrutement des
personnels, M. Hortefeux a souligné que les personnels de santé
relevaient du ministère de la Santé.
En ce qui concerne les personnels
administratifs, le ministre a indiqué qu'il mobiliserait les agents de
l'Etat, "mais aussi les personnels de la fonction publique territoriale
qui pourraient être placés sous le régime de la réquisition".

Pour
ce qui est du financement engagé par les collectivités pour la mise à
disposition de locaux notamment (gymnases, salles polyvalentes), "le
principe même de l'indemnisation par l'Etat est acquis", a déclaré le
ministre.

(©AFP / 06 octobre 2009 20h39)
>>

-------------

Vaccin, lettre d'un médecin à un ami ...


Monsieur KESSLER,


J'étais convaincu dès le départ d'être face à une fumisterie et que je
refuserai le vaccin.
Ma famille s’est moquée de moi jusqu'à hier : Ma belle sœur est au Conseil
Général d'Aquitaine en tant que pharmacien, elle a eu une réunion où on les
a alerté sur les risques des adjuvants vaccinaux, le mercure mais aussi le
squalène, un dérivé lipidique des requins qui est fortement immuno-réactif,
les médecins bordelais ont tous décidé de refuser le vaccin, du coup mon
épouse m'a donné raison !


D'autres points de réflexion :

* Le vaccin va être dispensé dans au moins 3 centres par DEPARTEMENT, soit
500.000 personnes a vacciner dans 3 centres en 2-3 mois fait le

calcul du temps de queue ! Si tu n'as pas la grippe tu l'attraperas là dans
la queue.


* Les flacons seront multidoses, 10 doses, et ne comporteront pas
d'indication du labo d’origine, tu devras d'ailleurs avoir à le rappel dans 3
semaines avec le MEME LOT pour une bonne traçabilité, on pourra donc retrouver le
labo avec le n° du lot, en fait il y a 5 labos (selon ma belle-sœur), les 3
connus + 2 qui sont « bidons ».


* Tu devras signer une feuille que tu es volontaire !


* Une infirmière de psychiatrie d'Erstein vient de me raconter que les
"débiles" de la section dépendance mentale viennent d'être vaccinés, je lui ai
annoncé que vaccin n'a pas encore d'AMM : ILS SONT DONC EN TRAIN DE LE TESTER
SUR LES DEBILES MENTAUX !!!


- Le Pr CARRAT dans le PANORAMA DU MEDECIN (pas VOICI ou GALA) a précisé
qu'une vaccination de masse est un non sens et risque de provoquer une

vraie mutation du virus, ce que le Pr CHRISTMANN de Strasbourg pense aussi.


* CE TRUC EST UNE HORREUR : JE REFUSE DE ME FAIRE VACCINER MOI ET MA
FAMILLE !


* En ce qui concerne la létalité elle est de 0,05% pour H1N1, pour la
grippe saisonnière elle est de 0,1%, cela laisse rêveur…


* Les ALLEMANDS qui ne sont pas plus cons, n'ont commandé du vaccin que
pour 30% de la population : ils font donc une vaccination CIBLEE, comme

les SUISSES (40%) or NOVARTIS est Suisse...


- Effectivement en 76 les Ricains ont vacciné 50.000.000 de personnes :
bilan 500 morts et 5000 cas de paralysies diverses pour une pandémie qui

n'a jamais eu lieu (tu le trouves sur Internet).


* Les vrais masques FFP2 sont introuvables sauf peut être dans les réserves
tenues secrètes des reporters de PARIS MATCH... Drôle de secret

si des reporters ont pu prendre des photos. Tout cela est une gigantesque
intoxication,


------------ JE PENSE QU'IL FAUT REFUSER LE VACCIN --------------


Cordialement
Dr Lilian P.

A faire suivre à volonté !!


Bien cordialement,

Hubert KESSLER

Oberhausbergen

France >>

-------------

Ne baissez pas la garde !!!


Info officielle du 03/10/09 dans la commune X...

Sous l'autorité du sous-préfet de Gironde.

Réunion de 2h30 avec 2 représentants de la DASS, 1 représentant de l'Ordre
des médecins, le maire de la commune, des médecins, infirmièr(e)s et
citoyens.


Le but de la réunion est de convaincre la population de se faire vacciner.

La campagne de vaccination débutera entre le 15 et le 19 octobre 2009. Elle
durera jusqu'à fin janvier 2010.

La vaccination ne sera pas obligatoire. (!?!)

Des listings précis seront établis pour identifier les vaccinés et les
non-vaccinés.

Il y aura deux injections à trois semaines d'intervalles. Possibilité d'une
seule injection selon les labos.

Les médecins et le système hospitalier sont EXCLUS de la campagne de
vaccination.

Les crèches ne seront pas concernées par cette campagne.

Les femmes enceintes devront aller se faire vaccciner dans les hôpitaux,
par des unités mobiles présentes dans ces mêmes hôpitaux.

Des unités mobiles seront prêtes à vacciner dans les établissements
scolaires.

Des centres de vaccination ont été réquisitionnés pour recevoir les
volontaires qui se feront vacciner par des unités mobiles.

Ces unités mobiles seront volontaires (étudiants en médecine notamment) ou
réquisitionnées si les autorités font face à un manque de volontaires.

Les vaccins seront présentés sous forme "multi-doses". 1 dose pour 10
vaccins.


QUESTIONS :

Pourquoi les femmes enceintes doivent-elles aller à l'hôpital ?

Pourquoi exclure les professionnels de santé ?

Pourquoi des multi-doses, qui excluent l'analyse (en labo) du produit
injecté ?

Et... pourquoi cette campagne de vaccination dans l'hémisphère Nord, alors
que l'hémisphère Sud sort d'un hiver sans pandémie H1N1 ?


A toutes les questions posées, le sous-préfet a opposé une fin de
non-recevoir !

Il semble avéré que les personnes ayant pris les devants en faisant signer
une décharge de l'administration seront protégées.


Beaucoup de professionnels de la santé se posent des questions d'un point
de vue éthique.

La seule réponse : DESOBEISSANCE CIVIQUE !
Avant d'injecter un quelconque produit, pensez que vous avez en face de
vous votre enfant... ou votre vie !


Merci de faire suivre ce courriel à vos contacts ! >>

-------------

Dans un courrier daté du 4/10/09, "Contac...@aol.com" a écrit :

<< H1N1 : immunité juridique des laboratoires !

Au moment où monte une controverse tant sur le bien-fondé de la vaccination
de masse que sur les risques potentiels de ces vaccins préparés en urgence,
les laboratoires pharmaceutiques américains, eux, n’ont rien à craindre.
Ils sont en effet protégés contre la menace d’éventuelles poursuites
judiciaires et d’indemnités à payer en cas d’effets indésirables survenant chez
des personnes vaccinées contre le virus H1N1.

Voir l’article de Paul Benkimoun, publié le 15.09.09 dans le journal "Le
Monde" : http://www.lemonde.fr/planete/artic...

En France, les dispositions offrant une protection en matière de
responsabilité civile s’appliquent aux professionnels de santé volontaires pour
participer à la campagne de vaccination prévue par le gouvernement et qui seront
couverts dans le cadre juridique de la réquisition.
Elles ne couvrent pas la responsabilité des fabricants de vaccins.

==> http://www.syndicat-infirmier.com/H1N1-immunite-juridique-des.html ...
>>


A VOIR :
"Vaccins : la mort d'une adolescente... nommée DÉMOCRATIE !"
- "http://groups.google.fr/group/destination2013"
- "http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1454"


(*) Dans cette nouvelle "Lettre de l'AGNVS", on peut lire notamment :
<<... Le commerce vaccinal était déjà estimé en juin 1998 à 20
milliards de francs, et devait déjà doubler en l'an 2000...
En 2009, on peut encore lire dans “le Point” du 1er octobre (article
intitulé “L’eldorado des vaccins”) :
« Rien qu’avec la grippe saisonnière, le laboratoire Sanofi-Pasteur a
réalisé l’an dernier un chiffre d’affaire de 736 millions d’euros.
Et lorsqu’un vaccin est recommandé à grande échelle par un ou plusieurs
États, c’est le jackpot !
Le secteur devrait rapporter près de 15 milliards d’euros dans les
trois ans... »
(Soit environ 100 milliards de francs !!!) (...) >>

UNE PETITE LEÇON HISTORIQUE...
MAIS ENCORE TELLEMENT ACTUELLE :

« Quand, en 1846, le jeune médecin hongrois de 28 ans, Ignace-Philippe
Semmelweis lance son cri d'alarme : "Professeurs, étudiants, lavez-vous les
mains, vous êtes responsables de cette hécatombe", il reçoit alors
ricanements et vexations.
(Il faut savoir qu'à l'époque, ces "braves médecins" qui accouchaient
les parturientes pratiquaient également dans le même temps des vivisections
tant humaines qu'animales... et ne prenaient aucune mesure d'hygiène avant
d'aller plonger leurs mains pleines de miasmes morbides dans l'utérus des
jeunes mamans !!!) Le heurt est brutal. Semmelweis, le "sauveur des mères",
est révoqué (...)
Il s'acharne, mais à Vienne, comme à Prague, Amsterdam ou Paris, on
refuse d'admettre la vérité. Partout c'est l'indifférence et le sarcasme
(...)
Ses lettres ouvertes aux sommités médicales de l'Europe entière signent
son exécution. Par lui le scandale arrive. Il est déclaré fou.

Fou furieux, il l'est devant tant de coupable ignorance et de
suffisance criminelle. On l'expulse de Vienne.
Il revient à Budapest et, sur les murs de sa ville natale, colle des
affichettes :
"Non aux médecins assassins ! Non à la mort !".

Pendant 18 ans, il ne lâchera plus sa vérité, se débattra sans relâche,
au-delà du mépris, des cabales, de la calomnie : "illuminé", "alcoolique",
"fantasque", dit-on... Après ces scandales, le docteur Semmelweis - seul
dans ce combat -, a tout perdu : son crédit, son honneur, et sa raison de
vivre. Épuisé physiquement et moralement, sa famille et ses amis le conduisent
dans un asile psychiatrique où il y mourra à 47 ans, le 16 août 1865 !... »


QUELLE DIFFÉRENCE ENTRE CES CRIMINELS MÉDECINS "MOYENNÂGEUX" (!)...
ET NOS BRAVES MÉDECINS D'AUJOURD'HUI QUI VACCINENT LEURS PATIENTS À
TOUR DE BRAS TELS DES AUTOMATES, SANS RÉFLÉCHIR ?...


NON AUX MÉDECINS ASSASSINS !
NON À LA MORT !...


Comme le disait si justement le pape Pie XII :
<< Je m'insurge contre la médecine de troupeau qui asservit le malade
aux appétits mercantiles des grands laboratoires et le bien portant aux
appétits plus meurtriers encore des fabricants de vaccins !... >>

Et encore, comme le disait lui aussi si pertinemment le Pape Léon XII
(en 1829 à propos de la vaccination anti-variolique) :
<< La vaccination est un défi contre le ciel... Quiconque procède à la
vaccination cesse d’être un fils de Dieu ! >>

(Pour devenir forcément un "esclave de Satan" !...
Ainsi que l'enseignait déjà Jésus-Christ dans "l'Évangile de la Paix"
traduit par Edmond Bordeaux-Szekely...
("Satan" y étant désigné là comme "Le Père des maladies et des
souffrances tant physiques que psychiques" !!!))


*************</HTML>

H1N1.pdf
Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages