Négationnisme écolo (!) (Kervasdoué, DDT, etc.)

45 views
Skip to first unread message

DaneelO...@aol.com

unread,
Feb 12, 2014, 1:55:02 PM2/12/14
to culture...@yahoogroupes.fr, destina...@googlegroups.com, pas-...@yahoogroupes.fr, in...@alliance-ecologiste-independante.fr
Aujourd'hui 12 février 2014, sieur Kervasdoué était encore une fois à
l'honneur dans les médias ("C à dire" ici) pour nous asséner ses si chères
absurdités anri-écolos dont il est devenu très friand ces dernières années....
Cette fois pour tenter notamment de faire croire au bon peuple victime de
ces si dangereux écologistes que : "le bio serait en fait dangereux pour la
santé" (!) (sic) (Il reprend là en fait un hoax avéré basé sur "un faux
témoignage de fausse maman" qui aurait été "élevée au bio"... et dont nous avons
déjà parlé il y a quelques jours !!!)
Enfin bref....
Cela m'a rappelé les précédents exploits de cet énergumène (qui n'est rien
d'autre à l'écologie que ce qu'Allègre est à la science du réchauffement
climatique.... un guignol (!)), et que je relatais déjà il y a plus de 5 ans
dans un article de mon vieux forum "Culture Net 2013" :

- Dans un courrier daté du 30 septembre 2008, mon ami "Hari" a osé
transmettre cet écrit comme s'il disait "la vérité".
Je le cite :
<< L'INTEGRISME ECOLOGIQUE ET LE FLEAU DU PALUDISME
Bien plus encore que le sida, le paludisme est un fléau qui tue des
centaines de milliers de personnes chaque année.
Dans une tribune du « Figaro » (8 septembre) deux chercheurs affirment : «
Le paludisme, transmis par les moustiques menace 3,2 millions de personnes
en Afrique australe et en Asie mais aussi en Amérique latine. »
Mauvaise nouvelle... Mais, bonne nouvelle, une harmonisation des actions
sur le plan international a permis de faire reculer le paludisme depuis 1998.
Les auteurs de cet article écrivent : « Depuis l'échec relatif des
tentatives d'éradication lancées dans les années 1950, le monde semblait s'être
résigné à l'extension régulière de ce fléau connu déjà dans l'Antiquité. » C'est
donc en 1998 que le plan salvateur entra en vigueur. Le moyen principal
d'enrayer le développement de cette maladie fut « la distribution de
moustiquaires imprégnées d'insecticides », en l'occurrence : de DDT.

Pourquoi évoquer le paludisme aujourd'hui ? Parce que cet article tait
ce qui est accablant pour les écologistes. Sans être éradiqué, le paludisme,
dans les années soixante-dix, avait considérablement diminué grâce au DDT.
Or des chercheurs « écolo », dans les années soixante, avaient démontré
que ce produit fragilise la coque des oeufs de certains oiseaux sauvages,
menaçant ainsi la survie de l'espèce. En 1967, quatre scientifiques
américains créent le Fond de défense de l'environnement et poursuivent les fabricants
de DDT. Résultat : sa production et donc sa commercialisation sont
interdites en 1972, aux Etats-Unis et par l'OMS. On ne pouvait plus déverser de DDT,
sur les terres africaines notamment. Le paludisme se développa de plus
belle. Et voici ce qu'écrit Jean de Kervasdoué, titulaire de la chaire
d'économie et de gestion des services de santé au Conservatoire des arts et métiers,
ancien directeur des hôpitaux publics en France :
« Qui a conscience que des dizaines de millions d'enfants sont morts
parce que des ornithologues amateurs de Long Island, aux Etats-Unis ont
conduit à interdire le DDT pour protéger les oiseaux sauvages de cette
villégiature privilégiée des New Yorkais ? »
(« Les prêcheurs de l'apocalypse ». Ed Hachette, page 80)

Vous avez bien lu : des dizaines de millions d'enfants « sacrifiés » -
il n'y a pas d'autre mot - aux oiseaux.
L'intégrisme écologiste peut ainsi être criminel. On comprend que les
auteurs de l'article du « Figaro » sautent de 1950 à 1998 en faisant
l'impasse sur ce qui s'est passé entre-temps ! Devant l'hécatombe enfin reconnue en
1998 et en l'absence d'autre solution pour lutter contre le paludisme, l'OMS
s'est prononcée à nouveau en faveur de l'usage du DDT « pour lutter contre
le paludisme », reconnaissant que « utilisée à bon escient et correctement,
la pulvérisation permettrait de réduire, jusqu'à 90%, la transmission du
paludisme ». Il aura fallu des dizaines de millions de morts pour s'en rendre
compte. Or personne ou presque n'en parle... >>


- La réponse de Daneel :
SI PERSONNE N'EN PARLE (OU PRESQUE), C'EST JUSTE PARCE QUE CES
ASSERTIONS NE SONT QUE DES MENSONGES ODIEUX ET INSENSÉS !...
(A SE DEMANDER SI CE NE SONT PAS ENCORE DES THURIFÉRAIRES DE
L'INDUSTRIE PHARMACOCHIMIQUE (*) - OUI, CETTE FAMEUSE "INDUSTRIE DU MAL" QUI RÉPAND
SES OGM, PESTICIDES ET VACCINS TOXIQUES PARTOUT SUR LA PLANÈTE ET AU COEUR
MÊME DE NOS CELLULES ET NEURONES !!! (**) - QUI ONT PONDU CE GENRE
"D'INFORMATIONS" COMPLÈTEMENT FAUSSES, ERRONÉES ET FALLACIEUSES !...)

Si ce << Jean de Kervasdoué, titulaire de la chaire d'économie et de
gestion des services de santé au Conservatoire des arts et métiers, ancien
directeur des hôpitaux publics en France >> a bien écrit ce qui est cité là -
et il semblerait bien que c'est malheureusement le cas (!) - , eh bien, ce
n'est qu'un imbécile, non seulement médisant et calomnieux à l'égard des
braves écologistes qui se sont battus pour tenter d'interdire ce poison toxique,
mais aussi méprisant envers la cause écologique elle-même.
Cette déclaration n'est qu'un gros et gras mensonge, une grave
manipulation médiatique, une consternante et criminelle pollution mentale, distillée
par des amalgames trompeurs et des "réécritures de l'Histoire" digne des
plus grands faussaires et escrocs de la Science et de la Littérature !!!

Bref : une véritable intoxication de l'esprit !...
(Comme l'ont fait d'ailleurs pendant des décennies d'autres
"prestigieux médaillés" comme lui qui, eux, tout en dénigrant les courageux solitaires
qui tentaient de mettre un frein à leurs industries de la mort, vantaient <<
scientifiquement >> les mérites de l'amiante, de l'alcool ou du tabac...
(et ne parlons même pas de ceux qui aujourd'hui encore vantent les mérites des
vaccins, des chimiothérapies... du nucléaire et même du pétrole !!!))

Alors certes, les écologistes de terrain avait effectivement constaté à
l'époque que les hautes concentrations de DDT rendaient excessivement mince
les coquilles des oeufs de certains oiseuax de mer, tels que les petits
pingouins, les guillemots et les pygargues à queue blanche... Mais cela n'était
qu'un des très nombreux aspects de la dramatique nocivité de ton cher DDT
!...

La vérité sur le DDT et le véritable "intégrisme criminel" ?

La voiçi, telle qu'on pouvait la lire par exemple en 1990, dans le
magnifique ouvrage "5000 jours pour sauver la planète" (Edward Goldsmith,
Nicholas Hildyard, Peter Bunyard, Patrick McCully)...
Voici donc, dans la série "LES GRANDS DÉLIRES DE L'HUMANITÉ" (***), le cas
exemplaire du DDT. L'un des plus vaste fiasco catastrophique de nos
"glorieux scientistes", mais qui n'a apparemment pas encore servi de leçon puisque
qu'on s'apprête à recommencer :
<< Durant les années 60, pour tenter de faire disparaître la malaria,
l'Organisation mondiale de la santé a mis en route un vaste programme destiné
à débarrasser les régions tropicales des moustiques, vecteurs de cette
maladie.
Bornéo faisait partie des pays "bénéficiant" de ce traitement, et l'OMS
entreprit, dans les zones les plus affectés, une grande campagne de
pulvérisation de DDT (Daneel : depuis, et jusqu'à nos jours, la même "OMS" a
entreprit de grandes campagnes d'injections de vaccins !... Les conséquences
catastrophiques ont déjà commencé depuis bien longtemps, mais comme tous ces
g-braves gens passent leur temps à s'aveugler et aveugler leurs concitoyens, ont
continue allègrement le massacre des innocents !!!)...

Le programme de l'OMS commença par être couronné de succès et le nombre
de moustiques diminua de façon spectaculaire.

Mais cette population ne fut pas la seule à être exterminée : de
nombreuses autres espèces furent intoxiquées par le DDT, et, parmi elles, une
minuscule guêpe, prédatrice des chenilles qui vivent dans le chaume des maisons
locales. Une fois les guêpes décimées, le nombre de chenilles s'accrut et
prit les proportions d'un véritable fléau : dévorant le toit des maisons,
elles provoquaient leur effondrement...

Le programme de pulvérisation du DDT ne s'en poursuivit pas moins,
mais, seconde conséquence néfaste, les cadavres des moustiques servirent de
nourriture aux geckos qui abondent à Bornéo, et ces lézards, rendus malades par
le DDT, devinrent une proie facile pour les chats du pays qui accumulèrent
dans leurs tissus de fortes concentrations du DDT. Les chats trépassèrent par
milliers, et les rats de Bornéo connurent alors une véritable explosion
démographique. Or, non seulement ces rongeurs dévorent les récoltes locales,
mais ils sont porteurs d'une menace bien pire : la peste bubonique. En
désespoir de cause, le gouvernement de Bornéo a demandé qu'on parachute des chats
dans les régions les plus atteintes...

A l'heure actuelle, les moustiques ont réinvesti les zones où l'on
avait vaporisé le DDT et la malaria y sévit toujours.
Beaucoup d'insecticides ont perdu leur efficacité, car les moustiques y
sont devenus résistants ! >>


Eh oui... voilà la réalité des faits !...
Ce n'est pas à cause des "écolos voulant protéger les petits oiseaux"
que les pulvérisations de DDT ont été stoppées, mais bel et bien parce que
celui-ci avait provoqué une série de catastrophes en chaîne...
Donc, s'il y a vraiment eu "des dizaines de millions d'enfants morts",
ce n'était certainement pas à cause des "ornithologues amateurs", mais bel
et bien de << l'intégrisme chimiste >> !!!


-------------


Mais puisque la polémique a été relancé, précisons encore quelques
détails qu'ont certainement "oubliés" ces << diabloiques consciences >> qui
tentent de relancer la dissémination du DDT en accusant de manière si infâmante
et abjecte les valeureux écologistes de l'époque d'être des "criminels
responsables du sacrifice de dizaines de millions d'enfants" :
- << Généralement, les taux de produits toxiques sont minimes, mais
certaines substances s'accumulent dans les tissus : ex. DDT et pesticides
liposolubles : des vaches ingérant des fourrages contaminés par peu de DDT et ne
présentant aucun signe d'intoxication ont un lait suffisamment contaminé
pour provoquer des troubles nerveux chez des veaux encore à la mamelle (...) En
1984 en G.-B., on a même trouvé des traces de DDT dans des choux de
Bruxelle... 20 ANS APRÈS L'ÉPANDAGE ! >> (Cf. QUID 1995)

- << On trouve à l'heure actuelle des traces de composés organochlorés
non biodégradables (D.D.T.,...), dans l'organisme des Mammifères du Grand
Nord canadien ou dans celui des manchots de l'Antarctique ! (...) Le DDT,
employé pour la démoustication, fut épandu par avion et pendant plusieurs années
consécutives sur certains marais de Long Island. Les faibles concentrations
utilisées avaient été choisies de façon à ne provoquer aucun effet toxique
immédiat sur les poissons et la sauvagine. En dépit de ces précautions, on
constata peu à peu une modification de la faune. (...) Ainsi, l'insecticide
non biodégradable se concentrait au fur et à mesure de son passage le long
des "chaînes alimentaires" et les doses initiales inoffensives pour les
individus se rélélaient à la longue létales pour les populations. (...) Le DDT
est immédiatement très toxique pour la plupart des Invertébrés et des
Vertébrés poecilothermes. Chez les oiseaux, il n'entraîne aucun trouble apparent,
mais interfère fâcheusement sur le métabolisme du calcium : les oeufs pondus
ont une coquille extrêmement fragile qui se brise sous le poids du couveur,
réduisant parfois à néant la fécondité d'une population. Chez les Mammifères,
aucun effet semblable sur la reproduction n'a encore été décelé à ce jour,
mais on a déjà commencé à noter l'existence d'hépatomes chez la souris, et
l'apparition de lésions hépatiques chez le rat. De même, P. Kastli (1955) a
observé une inhibition nette de la croissance et des accidents nerveux graves
chez les veaux allaités par des vaches nourries avec des fourrages souillés
de petites quantités de DDT (...)
On a, par exemple, pu démontrer que les neiges qui tombent dans les
zones centrales de l'inlandsis antarctique sont contaminés par le DDT, alors
que cet insecticide n'a jamais été utilisé à moins de 4.000 kilomètres à vol
d'oiseau de cette zone ! (...) En milieu terrestre, les lombrics - vers de
terre - peuvent accumuler le DDT à un taux 150 fois supérieur à sa
concentration édaphique. (...) Certaines huîtres ont, de cette façon, accumulé le DDT
dans leur tissu à une concentration 70.000 fois supérieure à celle de l'eau
de mer dans laquelle elles étaient cultivées. Des moules ont concentré de la
même façon les biphényles polychlorés (300.000 fois)... >> (Cf.
Encyclopaedia Universalis, 1988)

Et ne croyez surtout pas que l'on vient de découvrir toutes ces
interactions que récemment grâce à nos nouveaux ordinateurs...
Les "Responsables" - ou plutôt "irresponsables" - qui nous gouvernent
savent depuis déjà très longtemps que que leurs décisions en faveur de leurs amis
industriels de la chimie allaient provoquer, tant dans l'environnement que
chez les humains eux-mêmes...
L'un des Pères du mouvement écologique moderne, George Perkins Marsh, avais
déjà mis en évidence, Il y a plus d'un siècle, la facilité avec laquelle on
pouvait déséquilibrer les écosystèmes : Marsh avait été le premier
ambassadeur des États-Unis en Italie, mais aussi un botaniste accompli, bien qu'il
ne pratiquât cette science qu'en amateur. Il a démontré comment, en
détruisant les larves de moustiques le long des rives d'un fleuve, on peut exercer
une action fatale sur l'existence des saumons !...
Eh oui. A la suite tout simplement de patientes observations, il avait
noté que, dasn les zones boisées ou abonden moustiques et moucherons, leurs
larves représentent la nourriture favorite des truites. Celles-ci consomment
aussi les larves des éphémères, qui, elles, se nourrissent des oeufs de
saumon. Ainsi, écrivait Marsh : "Comme par l'effondrement d'un chateau de
cartes, la destruction du moustique, qui nourrit la truite qui consomme
l'éphémère qui détruit les oeufs qui produisent le saumon qui fait les délices du
gourmet, peut déterminer une pénurie de saumon dans les eaux où, autrement, il
abonderait"... (****)


*************


Un autre article de Culture Net 2013 qui en parlait encore :


.... A propos, dans ce lien négationniste que nous communiquait justement
Geoffroy (Cf. "Climat de Terreur" (!), niant même carrément la réalité du
"Réchauffement Climatique" !), on peut y découvrir en exergue une citation du
tristement célèbre Jean de Kervasdoué... Vous connaissez pas ce type ?
Un anti-écolo primaire qui passe son temps à affirmer et propager des
contre-vérités absolues, pas seulement en ce qui concerne le débat
climatologique, mais tout ce qui concerne l'écologie... Comme je le dénonçais déjà en
février 2009 dans mon article "Coup de gueule !" (*) :
Extrait :
- C'est ce soir sur France 2 : "Les prêcheurs de l'apocalypse : quand
l'écologie perd la raison !"...
Eh oui, rien que ça : "les écologistes sont fous" !!! (...)

On peut lire par exemple sur "Le Parisien" de ce jour (jeudi 19 février
2009) : "Selon certains scientifiques, le souci écologique qui fait consensus,
pourrait masquer des préoccupations plus importantes concernant la survie de
l'humanité." M'ouais... et quelles sont donc les "préoccupations masquées"
de ces "certains scientifiques" (!) qui osent ainsi NIER avec tant d'applomb
des faits pourtant avérés et indéniables ? J'en ai aussi entendu parler ce
matin à l'émission de Morandini sur Europe 1 (11 heures à midi)...
En gros, le "révisionniste patenté" dont les thèses éminemment
négationistes sont à l'honneur ce soir par la télévision publique, défend l'idée que les
écolos sont des imbéciles inconséquents parce qu'ils osent critiquer le
nucléaire "indispensable à notre indépendance énergétique et sans effet de
serre" (sic)... et les OGM "l'unique solution pour nourrir la population
mondiale qui sans Monsanto créverait de faim la gueule ouverte" (sic) (bon certes,
c'est pas les mots employés par l'énergumène, mais traduit en français
populaire c'est exactement ce qu'il prétendait !!!)... J'ai même entendu évoquer
- comme "vrai" évidemment- cette fumeuse thèse du "bon DDT stupidement
interdit par ces cons d'écolos" dont je parlais déjà dans l'un de mes messages
précédents (**).

Je me demande s'il ne serait pas du genre également à prétendre que les
pesticides n'ont jamais tué personne et les vaccins non plus !
(?????????????)... Il ne lui resterait plus qu'à se joindre à ces autres "Négationnistes du
Réchauffement climatique"... mais là non ; "oh surprise", il ne nie pas le
réchauffement climatique. Preuve d'un reste de bon sens chez l'individu ?...
Oh ben non, comment il pourrait promouvoir l'énergie nucléaire s'il niait
également ce problème ? Il serait alors bien obligé de penser à tous ces
déchets radioactifs que l'État français sème allègrement sur tout son
territoire.......

(*) (Cf.
"https://groups.google.com/group/destination2013/browse_thread/thread/806873bbcfd93d15/3d32548764dacea3?hl=fr")

(**) Extraits :
"Un lobby conservateur longtemps financé par la compagnie pétrolière
ExxonMobil offre 10.000 dollars à des scientifiques pour rédiger des articles
critiquant le rapport du GIEC !"...

Franchement, comment peut-on prendre ces prétendus “scientifiques” au
sérieux, quand on sait par ailleurs comment, dans le passé, ce même genre d’
“Hommes de Science” (soumis aux politiques, aux industriels et à leurs
financiers) ont su si odieusement truquer leurs recherches et manipuler leurs
résultats, pour étouffer aux yeux des consommateurs les dangers réels - mais niés
obstinément pendant des décennies - de l’amiante, des vaccins, des
pesticides, de la viande, du tabac, etc. ?! (...)
Si ce "Jean de Kervasdoué, titulaire de la chaire d'économie et de gestion
des services de santé au Conservatoire des arts et métiers, ancien directeur
des hôpitaux publics en France" a bien écrit ce qui est cité là (à propos
de ce "bon DDT stupidement interdit par ces cons d'écolos" ), eh bien, ce
n'est qu'un imbécile, non seulement médisant et calomnieux à l'égard des braves
écologistes qui se sont battus pour tenter d'interdire ce poison toxique,
mais aussi méprisant envers la cause écologique elle-même.
Cette déclaration n'est qu'un gros mensonge, une grave manipulation
médiatique, une consternante et criminelle pollution mentale, distillée par des
amalgames trompeurs et des "réécritures de l'Histoire" digne des plus grands
faussaires et escrocs de la Science et de la Littérature !!!
Bref : une véritable intoxication de l'esprit !...
(Comme l'ont fait d'ailleurs pendant des décennies d'autres "prestigieux
médaillés" comme lui qui, eux, tout en dénigrant les courageux solitaires qui
tentaient de mettre un frein à leurs industries de la mort, vantaient
"scientifiquement" les mérites de l'amiante, de l'alcool ou du tabac...
(Et ne parlons même pas de ceux qui aujourd'hui encore vantent les mérites
des vaccins, des chimiothérapies... du nucléaire et même du pétrole !!!))

Alors certes, les écologistes de terrain avait effectivement constaté à
l'époque que les hautes concentrations de DDT rendaient excessivement mince les
coquilles des oeufs de certains oiseaux de mer, tels que les petits
pingouins, les guillemots et les pygargues à queue blanche...
Mais cela n'était qu'un des très nombreux aspects de la dramatique nocivité
de ton cher DDT !...

La vérité sur le DDT et le véritable "intégrisme criminel" ?
La voiçi, telle qu'on pouvait la lire par exemple en 1990, dans le
magnifique ouvrage "5000 jours pour sauver la planète" (Edward Goldsmith, Nicholas
Hildyard, Peter Bunyard, Patrick McCully)... Voici donc, dans la série "LES
GRANDS DÉLIRES DE L'HUMANITÉ", le cas exemplaire du DDT. L'un des plus vastes
fiascos catastrophiques de nos "glorieux scientistes", mais qui n'a
apparemment pas encore servi de leçon puisque qu'on s'apprête à recommencer :
"Durant les années 60, pour tenter de faire disparaître la malaria,
l'Organisation mondiale de la santé a mis en route un vaste programme destiné à
débarrasser les régions tropicales des moustiques, vecteurs de cette maladie.
Bornéo faisait partie des pays "bénéficiant" de ce traitement, et l'OMS
entreprit, dans les zones les plus affectés, une grande campagne de pulvérisation
de DDT (Daneel : depuis, et jusqu'à nos jours, la même "OMS" a entreprit de
grandes campagnes d'injections de vaccins !... Les conséquences
catastrophiques ont déjà commencé depuis bien longtemps, mais comme tous ces braves
gens passent leur temps à s'aveugler et aveugler leurs concitoyens, ont
continue allègrement le massacre des innocents !!!)... Le programme de l'OMS
commença par être couronné de succès et le nombre de moustiques diminua de façon
spectaculaire.
Mais cette population ne fut pas la seule à être exterminée : de nombreuses
autres espèces furent intoxiquées par le DDT, et, parmi elles, une
minuscule guêpe, prédatrice des chenilles qui vivent dans le chaume des maisons
locales. Une fois les guêpes décimées, le nombre de chenilles s'accrut et prit
les proportions d'un véritable fléau : dévorant le toit des maisons, elles
provoquaient leur effondrement...
Le programme de pulvérisation du DDT ne s'en poursuivit pas moins, mais,
seconde conséquence néfaste, les cadavres des moustiques servirent de
nourriture aux geckos qui abondent à Bornéo, et ces lézards, rendus malades par le
DDT, devinrent une proie facile pour les chats du pays qui accumulèrent dans
leurs tissus de fortes concentrations du DDT. Les chats trépassèrent par
milliers, et les rats de Bornéo connurent alors une véritable explosion
démographique. Or, non seulement ces rongeurs dévorent les récoltes locales, mais
ils sont porteurs d'une menace bien pire : la peste bubonique. En désespoir
de cause, le gouvernement de Bornéo a demandé qu'on parachute des chats dans
les régions les plus atteintes...

A l'heure actuelle, les moustiques ont réinvesti les zones où l'on avait
vaporisé le DDT et la malaria y sévit toujours. Beaucoup d'insecticides ont
perdu leur efficacité, car les moustiques y sont devenus résistants !..."

Eh oui... voilà la réalité des faits !...
Ce n'est pas à cause des "écolos voulant protéger les petits oiseaux" que
les pulvérisations de DDT ont été stoppées, mais bel et bien parce que
celui-ci avait provoqué une série de catastrophes en chaîne... Donc, s'il y a
vraiment eu "des dizaines de millions d'enfants morts", ce n'était certainement
pas à cause des "ornithologues amateurs", mais bel et bien de "l'intégrisme
chimiste" !!!...

A voir : Vive le DDT !!! ("Paludisme et écologie"...)
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1182)


*************

(Et pour ceux que ces données ne suffiraient pas encore à comprendre où
est le véritable "Fléau" et ses authentiques << criminels >>, on peut lire
- ou relire (!) - ces articles :
==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/611">
LA POLLUTION CHIMIQUE !</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/611)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1009">
La plus importante étude nutritionnelle... enterrée !</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1009)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1074">
L'affaire Solomidès... ou : LA DICTATURE DANS SES OEUVRES !</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1074)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/501">
Complot politique contre La Vie Claire !</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/501)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/221">
1. LA FRAUDE DES MÉDIAS</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/221)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/222">
2. LA FRAUDE DES MÉDIAS</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/222)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/223">
3. LA FRAUDE DES MÉDIAS</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/223)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/224">
4. LA FRAUDE DES MÉDIAS</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/224)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/225">
5. LA FRAUDE DES MÉDIAS</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/225)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/226">
6. LA FRAUDE DES MÉDIAS</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/226)


Et aussi :
==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/170">
LES PRODUITS LAITIERS... sont-ils vraiment "nos amis pour la vie" ? (1)</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/170)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/169">
LES PRODUITS LAITIERS (2)</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/169)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/172">
LES PRODUITS LAITIERS (3)</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/172)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/173">
LES PRODUITS LAITIERS (4)</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/173)


Et bien d'autres encore.... tels :

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/362">
JAMAIS MALADE ! ... POURQUOI ?</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/362)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1020">
1- Il y a 60 ans : La naissance de LA VIE CLAIRE</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1020)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1023">
2- Il y a 60 ans : La naissance de LA VIE CLAIRE</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1023)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1026">
3- Il y a 60 ans : La naissance de LA VIE CLAIRE</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1026)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1028">
4- Il y a 60 ans : La naissance de LA VIE CLAIRE</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1028) ...


*************


(*) Oui, les mêmes "savants imbéciles" - ou criminels ! - qui sévissent
également au sujet de la polémique du réchauffement de la Terre, et tentent
obstinément de nier la réalité écologique, en affirmant et répandant
médiatiquement toutes les contre-vérités possibles et imaginables !...
Voir notamment :

==> <A HREF="http://agnvswebmestre.free.fr/effetdeserre.htm">"Effet de
serre: chimère notoire ?"</A>
(http://agnvswebmestre.free.fr/effetdeserre.htm)

Et aussi :
==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/964">
L'Effet de serre existe-t-il ? (1)</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/964)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/966">
L'Effet de serre existe-t-il ? (2)</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/966)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/968">
L'Effet de serre existe-t-il ? (3)</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/968)

-------------

(**)
==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1167">
60 ans de résistance à la diabolique dictature vaccinale !</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1167)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1176">
Ils se moquent de nous et vous le voulez bien ?</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1176)... >>

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1179">
Un Nobel pour promouvoir le vaccin contre le Sida !</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1179)

==> <A HREF="http://www.votresante.org/suite.php?dateedit=1223241989">Pour
la liberté vaccinale</A>
(http://www.votresante.org/suite.php?dateedit=1223241989)

-------------

(***) Au sujet de ces "grands délires", voir notamment :

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1121">
Dérives (4) (De la Terre plate à la terre creuse...)</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1121)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1125">
La leçon de la Montagne Pelée !</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1125)

==> <A HREF="http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1135">
Quand Hari... crucifie Daneel (PRÉAMBULE)</A>
(http://fr.groups.yahoo.com/group/culturenet2013/message/1135)


-------------

(****) ANECDOTE HISTORIQUE !
Voici l'édifiante histoire relatée dans un manuscrit chinois datant du
16ème siècle (mais qui elle aussi, apparemment, comme celle de la montagne
Pelée - et bien d'autres - n'a pas servi de leçon. L'Homme est-il donc
vraiment l'animal le plus stupide de la création ?) :
<< Les gens rivalisaient les uns les autres pour bâtir leurs maisons,
et dans les montagnes du Sud, les forêts étaient exploitées sans qu'on leur
laisse même une année de repos. Les indigènes profitèrent du dénuement des
montagnes pour les transformer en fermes...
Si des torrents se déversaient des cieux, rien ne ralentissait plus la
course des flots. Au soir, quand ils atteignaient la plaine, ils gonflaient
et dévastaient furieusement les rives, déplaçant souvent le lit du fleuve...
C'est ainsi que la région de Ch'i fut privée de sept dixièmes de sa
richesse. >>

</HTML>
Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages