La réforme du chômage ne s'appliquera qu'aux personnes dont le pouvoir n'a pas peur

0 views
Skip to first unread message

do mai68

unread,
Nov 21, 2022, 10:16:52 AM11/21/22
to p...@mai68.org
La réforme du chômage ne s'appliquera
qu'aux personnes dont le pouvoir n'a pas peur
 

Mathilde Goupil pour franceinfo, 21 novembre 2022 :

« Si le taux de chômage actuel se maintient, la période durant laquelle les chômeurs sont indemnisés diminuera d'un quart à partir du mois d'août 2023.

« Les exceptions : Le ministre du Travail a listé des exceptions à cette réforme. La modulation de la durée d'indemnisation ne sera ainsi pas mise en place dans les départements d'Outre-mer, en raison du contexte économique "trop particulier". Par ailleurs, plusieurs métiers, qui n'étaient déjà pas concernés par la précédente réforme de l'assurance-chômage, conserveront les règles d'indemnisation de l'ancien système. Il s'agit des marins, des pêcheurs, des dockers, des intermittents du spectacle et des expatriés. »

Note de do : La réforme ne s'appliquera qu'aux personnes dont le pouvoir n'a pas peur !

Article complet : http://mai68.org/spip2/spip.php?article13374

________________

Manifestation des Gilets Jaunes à Paris le 19 novembre 2022 - vidéo RT 5' :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article13370

_____________________

Gilets Jaunes - Quatre ans après, quel bilan ? vidéo RT 53'

Avec une critique de moi : http://mai68.org/spip2/spip.php?article13371

________________

N'ayez plus peur du pétrole et du CO2 - vidéo TF1 2'40'' :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article13368

(On sait fabriquer du pétrole avec des algues et du CO2)

________________

Coronavirus - Fraude sur les effets indésirables - vidéo 46'

Effets secondaires : « Il manque 6000 décès dans les bases de données »

Emmanuelle Darles - Vincent Pavan

Epoch Times France - 16 novembre 2022

Auteurs d'une étude critique du rapport sur les effets indésirables des vaccins produit par l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) au mois de juin, Emmanuelle Darles et Vincent Pavan pointent également du doigt « un défaut de vigilance » de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et de l'Agence européenne des médicaments (EMA) dans le cadre du dispositif de pharmacovigilance passive relatif aux vaccins.

« Il y a beaucoup d'interrogations sur les alertes de vigilance qui n'ont manifestement pas été produites. […] Je tiens à rappeler que l'ANSM a été condamnée dans l'affaire du Mediator pour défaut de vigilance. Depuis, rien n'a vraiment changé. […] Il y a une faillite des agences de santé, qu'il s'agisse des Centres régionaux de pharmacovigilance ou de l'Agence nationale de sécurité du médicament. »

il est urgent que les victimes d'effets indésirables soient reconnues, indemnisées et accompagnées : « Il faut que le doute puisse bénéficier aux patients et non aux labos pharmaceutiques. L'enjeu est là, aujourd'hui. »

La vidéo est ici : http://mai68.org/spip2/spip.php?article13358

____________________

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip2

 

 

 

 

 


Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages