L'actualité internationale vue autrement (Janv-Mars 2016)

1 view
Skip to first unread message

CTerrass

unread,
Mar 31, 2016, 11:58:08 AM3/31/16
to C Terrass
Bonjour à toutes et à tous,

Voici les articles d'actualité parus en ce début d'année 2016 sur notre Blog ilFattoQuotidiano.fr, en partant des plus récents vers les plus anciens.

A noter la soirée-débat exceptionnelle à Grenoble, avec le journaliste Denis Robert (qui a révélé l'affaire Clearstream) et le professeur de Finance Marc Chesney sur le thème "La face cachée de la Finance", l'occasion d'écouter et d'échanger avec ces deux spécialistes. Voir détails plus bas.

Bonne lecture.

--Christophe pour iFQ

PS : Vous pouvez nous suivre facilement en vous inscrivant au Flux RSS http://ilfattoquotidiano.fr/feed/ ou bien sur Twitter

* * *

GRENOBLE - Jeudi 7 avril - 19h30

Inline images 1
"La face cachée de la Finance"
De Clearstream à la "finance-casino"
quels moyens pour s’en sortir ?



* * *

La Belgique, l’Etat islamique et l’incubateur saoudien

http://ilfattoquotidiano.fr/la-belgique-letat-islamique-et-lincubateur-saoudien/Nous vous proposons ici deux articles provenant de deux sources différentes, mais qui racontent parfaitement l’avant et l’après de la même histoire. La Belgique a de très anciennes relations avec l’Islam, avec un certain Islam. Mais ici, Allah, le prophète, ou le Coran rentrent peu en ligne de compte. À l’inverse, il est beaucoup question d’argent et de pouvoir, de relations politiques et géopolitiques. Bruxelles n’est pas n’importe quelle ville, c’est l’une des capitales politiques mondiales. On y trouve le siège de l’OTAN ainsi que ceux des plus importantes organisations de l’Union européenne. Ce que vous allez découvrir ici (ou pas), ce sont les aspects les plus cachés de Bruxelles et certains indices de ce que pourrait être l’"État profond" en Belgique.

Voilà plusieurs mois, au lendemain des attentats parisiens du 13 novembre, … 

En savoir plus »

http://ilfattoquotidiano.fr/m-dinucci-qui-nous-menace-vraiment/Comment fait-on pour justifier la guerre s’il n’y a pas d’ennemi qui nous menace ? C’est simple, il suffit de l’inventer ou de le fabriquer. C’est ce que nous enseigne le général Philip Breedlove, le chef du Commandement européen pour les Etats-Unis qui va passer à un autre général étasunien le bâton de Commandant suprême allié en Europe. Dans sa dernière audition au Pentagone, il prévient qu’ « à l’Est l’Europe a en face d’elle une Russie résurgente et agressive, laquelle pose une menace essentielle à long terme ». Il renverse ainsi la réalité : la nouvelle guerre froide en Europe, contraire aux intérêts de la Russie, a été provoquée avec le putsch de Place Maïdan par la stratégie USA/Otan, qui continue à alimenter les tensions pour justifier le déploiement croissant de forces en Europe orientale.

Lire la suite sur mondialisation.ca

* * *

G.Chiesa : Bruxelles au centre de la stratégie de la terreur

Ce nouveau massacre à Bruxelles, avec des actions terroristes aussi coordonnées que sanguinaires, c’est-à-dire avec des bombes à forte puissance et non [uniquement] des kamikazes, ressemble fort à la poursuite d’un plan bien précis.

Mais de qui ? Et contre qui est-il dirigé ? Personne ne sait qui est le sancta santorum, le chef d’orchestre qui se cache derrière ce chaos, et donc, toutes les hypothèses sont aussi irrecevables les unes que les autres. Ceux qui avancent immédiatement l’hypothèse d’une "riposte" de Daesh à la capture du dernier terroriste survivant des attentats de Paris en novembre dernier ne font que se ridiculiser. Une petite frappe comme ce Salah, depuis longtemps sous la surveillance des services secrets,… 

En savoir plus »

* * *

Un voyage-enquête au coeur du côté le plus obscur et le moins débattu de la guerre afghane : la connivence entre les forces d’occupations US et alliées et le business de l’opium et de l’héroïne, au nom d’un choix parfaitement cynique de "realpolitik". Une stratégie sans pitié, orchestrée par la CIA selon des pratiques opérationnelles mises en place depuis ses tout débuts, et qui a provoqué le boom de la production afghane d’opium et du trafic international d’héroïne, avec l’implication des militaires alliés, y compris italiens. La conséquence est une nouvelle épidémie globale de toxico-dépendance qui fauche silencieusement 100 000 personnes chaque année, surtout en Europe et en Russie. Qui tire profit de tout cela ? 

En savoir plus »

Le premier groupe de mercenaires de la compagnie militaire privée américaine DynCorp est arrivé dans le sud du Yémen pour prêter main-forte à l’offensive menée par l’Arabie saoudite. Comme l’a rapporté hier l’agence de presse yéméniteKhabaragency, des soldats ont été expédiés au Yémen au titre d’un contrat de 3 milliards de dollars signé entre les Émirats arabes unis (EAU) et la société DynCorp. Un fonctionnaire du ministère de la Défense du Yémen, cité par Khabaragency, a expliqué que la mission des mercenaires américains consistait à appuyer l’armée des EAU, un des principaux alliés du régime saoudien dans cette guerre qui l’oppose à l’armée yéménite et au mouvement populaire Ansarolá.

En savoir plus »

Giulietto Chiesa – Rome 22 février 2016 : L’auteur des lignes ci-dessous, publiées dans le Boston Globe, s’appelle Stephen Kinzer. C’est un "Senior Fellow" de l’institut Watson pour les Études internationales à l’Université Brown. C’est lui qui a inventé le terme de "journalisme sténographique", qui ne signifie n’est rien d’autre que la fin pure et simple du journalisme. Du moins, la fin du journalisme "décent", et sa transformation en simple propagande. Les peuples, rendus parfaitement ignares, et par manque d’alternatives, se contentent d’acquiescer.

En savoir plus »

* * *

Il est urgent de sortir de l’OTAN

Le 20 février s’est tenue l’assemblée nationale du Comité No Guerra No Nato (Non à la Guerre, Non à l’OTAN), qui a validé le document que nous soumettons à votre attention ici. Ce texte synthétise un jugement extrêmement critique de la situation dans laquelle nous sommes plongés aujourd’hui, avec un risque de guerre toujours plus fort chaque jour...

En savoir plus »

* * *

France 2 : Enfin un reportage objectif sur la Syrie ?

Une fois n’est pas coutume, nous relayons l’information sur ce reportage de France2 diffusé hier soir sur le conflit en Syrie : "Un Œil sur la planète. Syrie : le grand aveuglement". Ce revirement éditorial de la chaine publique marque-t-il un virage à prévoir dans la position française vis-à-vis de ce conflit ? Le récent départ de Laurent Fabius du ministère des Affaires étrangères a-t-il quelque chose à voir avec un changement vers une posture plus médiatrice de la France ? Toujours est-il que nous vous conseillons vivement de regarder ce reportage de Samah Soula.

Avec une expression mêlant à la fois la reconnaissance objective de la réalité du monde et l’arrogance propre au pouvoir, l’un des plus grands milliardaires de la planète a eu ces mots : "La lutte des classes existe bel et bien, et ma classe est en train de la gagner." Il s’agit, en fait, d’une analyse claire et lucide des nouveaux rapports de force issus de la révolte des élites et de l’offensive néolibérale contre le monde du travail et des droits humains. Un scénario dont peu de gens ont conscience, tant il est vrai que le pouvoir fait tout pour nous induire en erreur et utilise ses armes de distraction de masse. Mais pour bien comprendre la portée réelle de cette nouvelle élite oligarchique comme agent du capital absolu-totalitaire dans cette époque de retour à une certaine forme d’esclavage, il n’est pas inutile de s’arrêter un instant sur le "Groupe Bilderberg", l’emblème de l’Internationale libérale-financière de notre ère néo-féodale.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser à première vue,…

En savoir plus »


* * *

[Numerama] Le ministère de l’Intérieur veut automatiser les blocages de sites Internet

Les policiers et gendarmes de la plateforme Pharos aimeraient bénéficier d’une procédure automatisée pour faire bloquer ou déréférencer des contenus ou sites internet qu’ils estiment illégaux. Faut-il aller jusqu’à permettre à la police de bloquer d’elle-même les sites internet qu’elle estime être illégaux, ou d’obtenir sans contrôle le déréférencement de contenus ? Déjà investi du pouvoir de demander aux intermédiaires techniques la censure de pages ou de contenus sans passer par la justice, le ministère de l’Intérieur souhaiterait désormais automatiser certaines procédures....


Lire la suite sur Numerama
 

* * *

Der Spiegel : La crise de la Deutsche Bank alarme les investisseurs

Après l’article paru sur ZeroEdge à propos de l’énorme exposition de la Deustche Bank dans le secteur des dérivés, et de ses investissements massifs dans les Credit Default Swap(*), le journal Der Spiegel publie une analyse de Stefan Kaiser sur la crise que traverse actuellement le colosse bancaire allemand : alors que son PDG John Cryan tente de rassurer les investisseurs, la crise de la Deutsche Bank, attribuée en grande partie au coût des sanctions pour la mauvaise gestion qu’elle a connue précédemment, et à une base de capitaux bien trop faible, continue d’inquiéter les marchés.

En savoir plus »

Venant s’ajouter aux préoccupations sur le très controversé projet d’accord entre les Etats-Unis et l’Union européenne dénommé TAFTA, la permission a été accordée à quelques députés allemands d’accéder, sous certaines contraintes, au texte de l’accord. Malgré cette initiative plutôt positive, la députée Katja Kipping (ci-contre) nous fait part de son inquiétude quant au manque de transparence de ces négociations. Même si certains ont accueilli favorablement le fait de pouvoir accéder à la salle de lecture du texte du TAFTA, et ont considéré cela comme une victoire de la transparence, Katja Kipping, du parti Die Linke, a énuméré les nombreuses limitations imposées aux parlementaires à partir du moment où ces derniers cherchent à comprendre les aspects les plus subtils de cet accord. Selon les procédures annoncées par le vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel,… 

En savoir plus »

* * *

Giulietto Chiesa : Pourquoi diabolisent-ils ainsi Poutine ?

Nous assistons à une campagne effrenée de diabolisation du président russe Vladimir Poutine. Beaucoup s’en sont aperçus, tellement elle est flagrante, mais tous n’en comprennent pas les raisons, et ne se rendent pas forcément compte de qui est derrière tout cela. D’abord, énumérons les faits. Les tout derniers, car cette campagne dure depuis déjà plusieurs années. Depuis que le président russe a compris qu’avec l’Empire, on ne peut que se défendre. Il doit avoir lu le livre d’Arnold Toynbee. Poutine "agresseur" de l’Ukraine… 

En savoir plus »

L’accumulation des mensonges éhontés par lesquels les journalistes de nos principales chaines télé et de nos grands journaux nous racontent les actuelles opérations militaires en Syrie – qui pourraient marquer un virage majeur dans le cours de cette guerre qui ensanglante le pays depuis cinq ans – est véritablement indigne et scandaleuse. Un sommet a été atteint récemment avec la description faite de la bataille d’Alep. La grande ville industrielle située au nord de la Syrie a toujours été la capitale économique du pays. En 2012, Alep a été attaquée par des groupes djihadistes de diverses tendances, en grande partie constitués de djihadistes et de mercenaires étrangers, ....

En savoir plus »

Interview de Marc Chesney, professeur de finance à l’Université de Zurich (Suisse)

Interview par Horizons et débats, nov. 2015

Après la faillite retentissante de la banque Lehmann Brothers en 2008 et avec la crise financière, l’exigence de contrôles plus efficaces par l’Etat et d’une meilleure protection des investisseurs est revenue au premier plan. Il fut permit aux grandes banques, allergiques aux contrôles étatiques, de devenir «too big to fail». Le contribuable, par le biais de milliards de dollars, d’euros et de francs renfloua ainsi les grandes banques ayant finalement réalisés des pertes abyssales dans le cadre de la finance casino. Mêmes les banques suisses durent être renflouées avec 50 milliards de francs. Les responsables politiques contraignirent les banques à augmenter leur capital propre   

En savoir plus »

* * *

Selon John McCain, c’est aux USA de décider la levée des sanctions (européennes) contre la Russie

Le sénateur John McCain (ci-contre) vient de déclarer qu’il revient aux USA de décider si les sanctions européennes contre la Russie doivent être levées ou pas. La décision devrait être évoquée à Munich la semaine prochaine, vu le nombre de pays européens qui se plaignent de l’impact de ces sanctions sur leur économie. "Je crois qu’il y a beaucoup de discussions entre les Européens à propos de la fin des sanctions… nombre d’entre eux attendent leur levée," a-t-il déclaré lors d’une interview à Sputnik. "Cela fait plusieurs mois que j’en entends parler, et il y a une énorme pression de la part de certains pays, notamment l’Allemagne, pour la levée des sanctions." Cependant, l’ancien candidat malheureux aux présidentielles américaines pense qu’au final c’est à Washington de décider s’il faut ou non mettre fin aux sanctions, expliquant… 

En savoir plus »

* * *

Le New York Times reconnait que la CIA et l’Arabie saoudite ont armé les djihadistes en Syrie

Les rebelles syriens ont été financés par les États-Unis et l’Arabie saoudite. Cela n’est pas bien nouveau. Ce qui est vraiment nouveau s’appelle "Bois de Sycomore" (Timber Sycamore). C’est le nom de code utilisé par la CIA pour couvrir les opérations d’entrainement des rebelles syriens en collaboration avec l’Arabie saoudite à partir de 2013. Dès le mois d’octobre 2013, le Washington Post, citant des sources militaires, écrivait que "la CIA est en train d’augmenter ses efforts pour entrainer les combattants appartenant à l’opposition en Syrie." Les miliciens sont formés sur une base en Jordanie avant d’être envoyés sur le front syrien. L’entrainement fourni aux éléments syriens par les Américains est très limité : techniques militaires de base ainsi que de faibles quantités d’armes.

À l’époque on ne sait rien de Bois de Sycomore. C’était une action de déstabilisation… 

En savoir plus »

* * *

Pour le ministre israélien de la Défense, en Syrie mieux vaut l’État islamique que l’Iran

Mardi dernier, le ministre israélien de la Défense Moshe Ya’Alon (ci-contre) a déclaré que l’Iran représentait une plus grande menace [pour Israël] que l’État islamique (EI), et que dans le cas d’un changement de régime à Damas, Israël préférerait que la Syrie passe sous le contrôle de l’EI plutôt que sous celui du pouvoir iranien. « En Syrie, si le choix est d’avoir soit l’Etat islamique, soit l’Iran, moi je choisis l’EI. Ils n’ont pas les capacités qu’a l’Iran, » a déclaré Ya’alon alors qu’il participait à une conférence à l’Institut des Études sur la Sécurité nationale à Tel-Aviv : « Notre plus grand ennemi est le régime iranien, qui nous a déclaré la guerre. » « L’Iran a essayé d’ouvrir un front terroriste contre nous sur les hauteurs du Golan, » a-t-il continué, faisant référence aux efforts iraniens pour soutenir le Hezbollah dans sa planification d’attaques contre Israël. Avec les accords sur le nucléaire… 

En savoir plus »

Cinq experts indépendants de l’ONU se sont unis pour dénoncer ensemble la législation sur l’état d’urgence et la législation sur la surveillance des télécommunications en France, qu’ils estiment attentatoire aux droits et libertés fondamentales. Il est rare qu’ils prennent la parole collectivement pour s’adresser à un même État. Dans une déclaration publique en commun, cinq rapporteurs spéciaux du Conseil des droits de l’homme ont fustigé mardi la politique menée par la France dans le cadre de l’État d’urgence et de la lutte contre le terrorisme, craignant que les mesures adoptées soient disproportionnées et contraires aux accords internationaux… 

Lire la suite sur Numerama

* * *

Sarkozy, l’OTAN et l’or de Kadhafi

La vidéo ci-dessous, que nous avions déjà relayée en 2011, évoque le projet entrepris à l’époque par Mouammar Kadhafi de création d’une monnaie panafricaine basée sur l’or que possédait alors la Libye, et nous explique que c’est sans doute l’une des principales raisons qui a poussé l’OTAN (France et USA en tête) à intervenir militairement et à renverser le dirigeant libyen.

http://ilfattoquotidiano.fr/sarkozy-lotan-et-lor-de-kadhafi/

La récente publication ("Emailgate") de centaines d’emails échangés par Hillary Clinton (qui en 2011 occupait le poste de ministre des Affaires étrangères de Barack Obama) vient confirmer aujourd’hui ce qui était suggéré alors dans ce reportage de Russia Today. On peut par exemple lire dans un email envoyé à Hillary Clinton par un certain « Sid » en avril 2011, que l’un des motifs pour lesquels Sarkozy…

En savoir plus »

Intervention du lanceur d’alertes et ancien analyste de la CIA, Ray McGovern au Parlement européen le 1er décembre 2015, lors du IX forum Russo-Européen, sur le thème : "RESTONS HUMAINS".

http://ilfattoquotidiano.fr/ray-mcgovern-restons-humains/

Reply all
Reply to author
Forward
0 new messages