Le 11 septembre version Cotillard défraye l'Amérique (Marianne)

0 vue
Accéder directement au premier message non lu

Vincent Robeyns

non lue,
3 mars 2008, 11:20:0803/03/2008
à 11sep...@googlegroups.com

Le 11 septembre version Cotillard défraye l'Amérique

Les propos de l'actrice sur le 11 septembre excitent les médias anglais et américains, mais les lecteurs new yorkais semblent raison garder.

 

 

La polémique en une du site de la BBC

La polémique en une du site de la BBC

En France, ce week-end, les interrogations de Marion Cotillard sur le 11 septembre reprises par la presse dès vendredi ont surtout fait le succès des sites de vidéo en ligne. Les images que Paris Première a refusées à Marianne2.fr ont déjà été visionnées plus de 15 000 fois. Mais aux Etats-Unis, où la nouvelle est arrivée avec un léger décalage, les médias se sont mis sur le pied de guerre.

Anti-guerre = conspirationnistes ?
Les propos de l'actrice ont d'abord transité par la presse britannique. La BBC s'en est faite le relais, puis la chaîne Channel 4, ainsi que le Dailymail, et le Telegraph, entre autres. La dépêche initiale dont ils s'inspirent rappelle que ces paroles ont été enregistrées il y a un an, soit « à une époque où les relations entre la France et les Etats-Unis étaient tendues parce que Paris avait refusé de participer à la guerre en Irak », laissant penser que Cotillard aurait donc été victime d'un anti-américanisme primaire, heureusement passé de mode dans l'Hexagone. Elle se termine sur une note qui se veut rassurante, rappelant que Nicolas Sarkozy s'est maintes fois affirmé pro-américain. Aussi curieux que cela puisse paraître, il semble que ces déclarations farfelues soient à même d'éclairer d'un jour nouveau l'historique des relations transatlantiques !

Plus forte que Depardieu
Aux Etats-Unis, l'information est arrivée un peu plus tard. Mais le Washington Times et Fox News rapportent, eux, que Marion Cotillard s'attirerait les foudres du public américain depuis samedi soir à cause de cette polémique. A croire qu'elle l'a échappé belle… En 1991, alors que Gérard Depardieu était pressenti pour le trophée à la suite de sa prestation dans le rôle de Cyrano, des médias américains avaient exhumé une interview compromettante de l'acteur donnée en… 1978 ! Il y confiait avoir participé à un viol à l'âge de neuf ans. Forte de ces révélations, la presse s'était alors livrée à un véritable lynchage pour l'empêcher d'obtenir l'Oscar. Heureusement pour elle, Cotillard a déjà reçu sa récompense. Et même si certains lecteurs du New York Dailynews réclament qu'on le lui retire, la plupart se contentent d'observer qu' « on ne juge pas les acteurs sur leur intelligence mais bien plutôt sur leur physique et leur talent » (sic). Les commentaires ne sont pas tendres, mais ils s'affolent bien moins que leurs médias. Malgré tout, les oreilles de la môme n'ont pas fini de siffler. Elle tourne actuellement Public ennemies, avec Johnny Depp. Le moins que l'on puisse dire est que son entrée à Hollywood n'est pas passée inaperçue.

 

Lundi 03 Mars 2008 - 01:24

Anna Borrel

Lu 20013 fois

Les commentaires :

http://www.marianne2.fr/Le-11-septembre-version-Cotillard-defraye-l-Amerique_a84584.html?TOKEN_RETURN

 

image001.jpg
Répondre à tous
Répondre à l'auteur
Transférer
0 nouveau message